Accueil NewsMangas Oneira: le prochain manga français des éditions Kana!
Oneira: le prochain manga français des éditions Kana!

Oneira: le prochain manga français des éditions Kana!

par Balin 6 novembre 2020

Oneira est le prochain manga français des éditions Kana! En exclusivité, on vous propose une interview des auteurs CAB et Federica di Meo!

Oneira, une collaboration franco-italienne

Annoncé il y a tout juste un an, Oneira est un projet de manga de CAB et Federica di Meo. Il s’agit d’un seinen de Dark Fantasy.

Couverture Oneira Kana Dark CAB Federica Di Meo

CAB, le scénariste, est déjà connu pour être l’auteur de D’encre et de Feu. Oneira est donc son second projet, sur lequel il travaille depuis plusieurs années déjà.

Federica quant à elle est une dessinatrice italienne. Sa série la plus connue est Somnia, en collaboration avec Liza E. Anzen. La série compte 9 tomes.

Pour revenir sur Oneira, voici le synopsis qu’on a à disposition sur le Twitter de CAB.

Sortis des tréfonds de nos esprits après une lente agonie, les cauchemars, jusqu’alors tapis dans la nuit noire, ont pris vie.
Animés par le seul désir d’anéantir leurs hôtes, ces monstres aux multiples formes sont devenus un fléau à éradiquer.
Face à cette menace, le Saint-Siège a fondé la caste des Epeires qu’il érige comme son bras armé, devenu désormais la seule lueur d’espoir dans un monde de ténèbres.
C’est à cet ordre qu’Arane a prêté serment, elle en est alors devenue l’une des membres les plus renommés. La célèbre chasseuse de songes que tous connaissent sous le nom de “Croque-Mitaine”.

Récemment, un premier teaser est sorti:

Quelques commentaires sur le projet:

De la part de Federica di Meo:

“C’est la première fois que je travaille sur un seinen, c’est fantastique. D’habitude, les gens associent ce type de manga à des dessinateurs (même si au Japon il y a plusieurs dessinatrices de seinen comme Q Hayashida avec Dorohedoro), donc au début ça m’a surprise. J’ai enfin eu la chance de sortir de ma zone de confort, j’ai toujours voulu le faire, apprendre à être effrayante, dessiner des monstres et mettre le lecteur mal à l’aise. Je pense que CAB et Timothée, notre super éditeur, ont vu en moi une façon de raconter une histoire d’horreur, avec une protagoniste inhabituelle, d’une manière inhabituelle, mettant en scène la peur de manière raffinée. Je voulais recréer dans les planches la façon subtile avec laquelle les cauchemars s’immiscent dans l’esprit des gens.”

Propos recueilli en interview.

Et concernant ses inspirations, voici ce que la dessinatrice évoquait:

“Mes inspirations, cette fois, viennent d’anciennes gravures européennes dans un premier temps, comme celles de Holbein et Blake, déclinée à la perfection dans le manga Berserk de Miura évidemment. Mais aussi Kamome Shirahama dans L’Atelier des Sorciers.
Mais je pense que mon style personnel a une touche plus moderne, donc je ressens le besoin de regarder d’autres travaux: Tokyo Ghoul, Black Torch, Levius, Chainsaw Man ou encore Dogs:Bullet&Carnage. J’espère être digne d’eux, au moins un peu!”

Propos recueilli en interview.

Et de la part de CAB:

Comment lui est venue l’idée d’Oneira:

« A la base pensé comme un roman dans son schéma narratif, plus je m’avançais à imaginer l’histoire, plus je lui donnais une identité visuelle qu’il aurait été dommage de ne pas exploiter. J’avais déjà essayé de toucher, plutôt timidement au genre “Dark Fantasy” sans jamais assumer vraiment à fond. Et finalement, en revenant de voyage, dans le train j’ai commencé à noter plein de choses qui deviendraient plus tard les prémisses d’Oneira

Puis en quelques semaines, un pitch, un éditeur investi et au top, de la chance, et c’était sur les rails. On a ensuite fait passer des essais à plusieurs dessinateurs, et clairement ce fut un coup de coeur, tant pour l’éditeur que pour moi sur le travail de Federica. Je suis plus qu’heureux de faire cette histoire à ses côtés. Elle est tellement impliquée, passionnée, que créer ce monde avec elle c’est la meilleure chose qu’il aurait pu advenir pour le projet. Ajoutez à ça Kana, top of the top qui nous soutient et qui semble croire sans borne en nous et au projet et c’est la recette idéale (rires).

Tentez, osez, testez. Plantez vous ou réussissez, mais faites le.
Chaque jour quand Federica m’envoie des pages d’Oneira, je vois les notes de ce petit carnet prendre vie et je me dis que ça vaut la peine de “faire des trucs”. Du coup, à ceux qui veulent faire des trucs : Faites des trucs. »

Propos recueillis en interview.

On finit évidemment avec quelques images exclusives!

Extrait Oneira Kana Dark CAB Federica Di Meo

Si vous souhaitez suivre le projet, voici quelques liens:

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire