Accueil Critiques Ensifera Universe: Rainbow days, le shojo à lire?
Ensifera Universe: Rainbow days, le shojo à lire?

Ensifera Universe: Rainbow days, le shojo à lire?

par La Grande Ensifera 29 juin 2020

Aujourd’hui je vous présente une nouvelle pièce de mon univers. C’est le manga Rainbow Days, ou en version originale, Nijiro Days ! Je l’ai particulièrement apprécié, à un point qu’il fait désormais partie de mes shojos préférés. Je vous le décrypte ci-dessous.

Le manga est de Mizuno Minami et est édité chez Kazé. C’est un shojo qui se classe dans les genres romance, tranche-de-vie et comédie. 15 tomes sont sortis actuellement en France et le 16ème devrait arriver bientôt. Cependant ce 16ème tome est le dernier de la série et serait un spin-off. Sans doute y allons nous découvrir l’avenir des personnages. Donc on peut aisément s’enfiler les mangas sans interruption. Il possède également un animé de 24 épisodes disponible sur ADN et une adaptation en live-action.

L’histoire de Rainbow Days

Tome 1 de Rainbow Days

L’histoire raconte la vie de tous les jours de quatre amis lycéens : Tomoya Matsunaga, Keiichi Katakura, Tsuyoshi Naoe et Natsuki Hashiba.

Natsuki Hashiba s’est fait poser un lapin le jour de Noël, cependant il fait la rencontre d’une jeune fille habillée en Père Noël qui lui donne un mouchoir. Pour la remercier, il lui offre l’écharpe qui était destinée à sa petite amie.

Mais en retournant en cours, Natsuki était loin de se douter que la mystérieuse jeune fille allait au même lycée que lui ! Il comprend assez vite ce qu’il ressent pour elle et décide d’en apprendre plus à son sujet avec l’aide de ses amis.

Les personnages principaux

Hashiba Natsuki

Natsuki est le doux rêveur au romantisme assumé. C’est le garçon sur lequel on se concentre le plus. C’est un vrai romantique. Cependant au début de l’histoire il va se faire manipuler par une fille. Il n’a jamais vécu de véritable histoire d’amour, donc il s’entiche rapidement de la première fille qui lui montre de l’intérêt. Mais cette malheureuse histoire va lui permettre de rencontrer Kobayakawa Anna. Pour lui c’est un coup de foudre et va tout faire pour se rapprocher d’elle et ainsi sortir avec elle.

Matsunaga Tomoya

Tomoya, est le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive. Qu’on se le dise, “il drague tout ce qu’il bouge”. Donc il enchaîne les conquêtes et cela ne le dérange pas d’avoir cinq petites amies en même temps. Jusqu’au moment où il rencontre le seule fille qui le repousse. C’est Tsutsui Mari et elle déteste les garçons ! Pour lui c’est le coup de cœur, il va donc se mettre en quête de se rapprocher d’elle.

Katakura Keiichi

Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire. Il a 2 faces. Seul ses amis connaissent ses 2 faces. La première est celle de l’adorable Keiichi, à la limite de la perfection. La deuxième est sa face cachée, sa face sadique. Il a des désirs bien précis. C’est un dominateur, d’ailleurs il cache toujours un fouet sur lui. Ce qui donne des scènes assez cocasse et très drôle. C’est le personnage qui m’a le plus fait rire et étonné !

Naoe Tsuyoshi

Tsuyoshi, est l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme. C’est le plus rationnel et intelligent des 4. Surtout à l’école, il évite toujours les cours supplémentaires que ses amis doivent se coltiner. Au début du manga, c’est le seul qui a une petite amie, elle s’appelle Asai Yukiko. D’ailleurs c’est aussi une otaku, et une grande fan de cosplay. Cependant c’est un introverti, et il a dû mal montrer ses sentiments.

Rainbow Days change beaucoup de ce j’ai pu lire. Tout d’abord les personnages centraux sont 4 garçons et non une fille, car c’est plus souvent le cas (en tout cas, dans mes lectures). On s’intéresse donc à 4 garçons, avec chacun un caractère bien différent. Cependant c’est ce qui fait la force du manga et leur amitié se tient beaucoup là-dessus. Avec leurs personnalités opposées, on suit donc des histoires radicalement différentes autour de chacun. Ce qui donne beaucoup d’entrain à la lecture. J’ai moi-même eu du mal à m’arrêter. D’ailleurs on peut aussi facilement choisir son personnage préféré.

Après ce sont des personnages forts, identifiables et attachants, même ceux qui ne sont pas des personnages centraux. Il ravira tous les fans du genre et en surprendra plus d’un avec ses personnages audacieux.

Enfaite on suit épopée d’un groupe d’amis durant leurs années de lycée. Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leurs dernières années ensemble ! Nous les suivons durant leurs parcours afin de trouver qui ils sont. Et nous suivons aussi tout leurs périples amoureux, surtout celui Natsuki qui jouera de petites maladresses. Mais pourra toujours toujours compter sur l’aide de ses amis pour le meilleur et même souvent pour le pire. Ce qui va amener plusieurs péripéties.

Concernant les graphismes, ils sont soignés et très beaux, ils correspondent parfaitement à l’univers shojo, school life. Le manga joue bien sur les grands regards ainsi que sur les visages rougissants. Ce qui rend certains moments encore plus marquant et appréciable à regarder.

Pour finir, c’est un manga feel good, et surtout drôle et attachant. Il est facile à lire, a des beaux gosses et rend quelques peu nostalgique. Je le conseille à tout les fans de shojo et même plus..!

NIJIIRO DAYS © 2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc..

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire