Accueil NewsMangas A sign of affection, shôjo sur la surdité aux éditions Akata
A sign of affection, shôjo sur la surdité aux éditions Akata

A sign of affection, shôjo sur la surdité aux éditions Akata

par Shima 26 novembre 2020

Les éditions Akata annoncent le manga A sign of affection, manga du duo Suu Morishita. A sign of affection, en plus d’être l’un des derniers gros succès au Japon, se déroule dans le cadre pas si courant de l’université et mets en scène une héroïne sourde.

A sign of affection

La publication papier du manga devrait débuter au deuxième trimestre 2021. Cependant, dès aujourd’hui jeudi 26 novembre, vous pourrez retrouver le manga au format numérique. Au rythme d’un chapitre toutes les trois semaines.

A sign of affection

Synopsis

Yuki est une étudiante qui, comme beaucoup d’autres, construit son quotidien autour de ses amis, des réseaux sociaux et de ce qu’elle aime. Mais quand un jour, dans le train, elle croise un jeune homme qui voyage à travers le monde, son univers va être chamboulé : ce dernier, bien que trilingue, ne connaît pas la langue des signes. Pourtant, très vite, il manifestera pour elle un intérêt bien particulier… Comment réagira-t-elle face à ce camarade d’université entreprenant et communicatif ?

A sign of affection

Yubisaki to Renren -A sign of affection, de son titre japonais, est un manga du duo Suu Morishita, connu en France pour la série Hibi Chouchou, Edelweiss et papillons, une série en 10 tomes publiée chez Panini Manga. Lancée dans le Dessert de Kôdansha en juillet 2019, le titre s’est imposé en peu de chapitres comme l’une des nouvelles références de la revue. La série compte à ce jour 3 volumes reliés. A sign of affection marque la première collaboration du duo de mangakas avec l’éditeur Kôdansha, celui-ci ayant travaillé des années avec Shueisha.

A sign of affection

Présentation Akata

Défendre la diversité du shôjo manga… Cela passe par une diversité de thématiques, par une diversité de genres, par une diversité d’ambiances. Mais aussi (et surtout ?) – bien évidemment – par une diversité de personnages. A bien des égards, le manga que nous vous dévoilons aujourd’hui s’inscrit à la perfection dans notre démarche éditoriale.

Avec son héroïne sourde, mais aussi le héros trilingue, la thématique qui s’impose est belle et bien celle de la communication. On suit, au fil des pages, l’évolution de la relation entre Yuki et Itsuomi, deux adultes qui savent ce qu’ils veulent, et qui apprendront à se comprendre, à échanger, à s’adapter l’un à l’autre… Le lecteur se retrouve happé par la douceur et la bienveillance qui se dégage à la lecture. Autour d’eux, d’autres protagonistes vont bien évidemment interagir, pour enrichir l’univers imaginé par les mangakas. A noter que ces dernières, bien sûr, consultent des personnes concernées dans l’écriture de la série. Au final, on se retrouve donc avec une série très lumineuse et positive.

L’instant Shôjo

Comme souvent, une vidéo de “L’instant Shôjo” présentant plus en détails la série a été mise en ligne par l’éditeur, mais celle-ci est particulière puisque, pour coller au propos de l’œuvre, elle est présentée en langue des signes par Luaya Otakette (n’oubliez pas d’activer les sous-titres si vous ne maîtrisez pas la langue des signes).

Akata

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire