Accueil NewsAnimes Akira Toriyama sacré chevalier de l’ordre des arts et des lettres
Akira Toriyama sacré chevalier de l’ordre des arts et des lettres

Akira Toriyama sacré chevalier de l’ordre des arts et des lettres

par Kayla 2 juin 2019

L’auteur a enfin reçu les honneurs qu’il méritait de la part du pays du vin et du fromage. En effet, Akira Toriyama est le créateur du légendaire manga Dragon Ball. Oeuvre ayant rythmé la vie de nombreux enfants lors de sa publication et sa diffusion à la télé. Si le manga est un véritable succès au Japon, la France a su en tirer profit car ils ont été les premiers après les Nippons à diffuser l’animé dans l’émission pour enfant le Club Dorothée sur TF1.

Akira Toriyama, dieu du Shônen Nekketsu

Dragon Ball c’est l’histoire de Son Goku, un personnage aux multiples facettes, synonyme de force et de courage. On suit son évolution depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte. Avec ses compagnons et amis, il est souvent à la recherche des mythiques Dragon Balls. Il s’agit de boules de cristal capables, lorsqu’on les réunit, de faire apparaître le Dragon Shenron. Il exaucera un unique souhait en échange du temps passé à les rassembler. (Mais attention, il doit également être bien formulé !)

DBZ création d'Akira Toriyama

Le manga, créée par Akira Toriyama et publiée pour la première fois dans le magazine Weekly Shonen Jump de 1984 à 1995. Le récit se déroule dans un univers imaginaire fortement inspiré de la planète Terre, mais aussi du récit de la Pérégrination vers l’Ouest. La série est ensuite éditée en album par les Editions Shueisha au Japon de 1985 à 1995 puis par le français Glénat dès février 1993.

L’oeuvre du mangaka Akira Toriyama a toujours été une référence culturelle. Goku et ses compagnons ont bercé l’enfance de nombreux fans et la licence a su se construire une place majeure sur le marché lors du grand boum en Europe en 1980.

Dragon Ball est l’un des plus célèbres mangas japonais parus dans le monde, avec plus de 230 millions d’exemplaires écoulé en 2013 et plus de 350 millions aujourd’hui. Il reste cependant loin derrière One Piece la série de Eiichiro Oda, mettant en scène le pirate au chapeau de paille recherchant le One Piece, un trésor caché sur la route de Grand Line (mais n’oublions pas que Dragon Ball ne comporte que 42 tomes…).

Dragon Ball et ses multiples adaptations

On retrouve plusieurs animés inspirés de l’univers créé par Akira Toriyama. Le premier, Dragon Ball raconte de façon comique et légère la jeunesse de Son Goku, adaptation parfaite des mangas. Le second, Dragon Ball Z retrace le passage à l’âge adulte du héros mettant en lumière la violence et le développement physique et psychologique des personnages.  On retrouve aussi, Dragon Ball Z Kai qui reprend de façon épurée l’animé Dragon Ball Z. On passe de 291 épisodes à 167 (exit les parties longues et lentes dues à la diffusion sur les chaînes télé ). Dragon Ball GT relatant une suite alternative à l’histoire.

Un autre animé a été créé récemment sans se baser sur le manga créé en 1984, sa suite officielle. Dragon Ball Super. En parallèle, Super Dragon Ball Heroes, une sorte de fourre-tout basé sur un jeu de carte, connaît également une adaptation animée

DBS

Ayant connu un succès indéniable auprès des jeunes à l’époque, le manga n’en finit pas de faire de nouveaux adeptes si bien que l’œuvre du mangaka Akira Toriyama a aussi été adapté en jeux vidéo et a été la source de nombreux produits dérivés.

Akira Toriyama, génie créateur du second manga le plus vendu dans le monde a été souvent récompensé pour son travail, notamment en recevant – selon fanactu – le Prix Shogakukan au Japon en 1981 pour Dr Slump.

Akira Toriyama, un auteur mal-aimé en France ?

Cependant il a souvent fait l’objet de nombreuses controverses. Son œuvre fait débat en France à cause de la violence de certaines scènes. La polémique se poursuit à l’arrivée du manga dans les librairies françaises. Mais aussi lorsqu’il reçoit un prix honorifique du jury lors du grand prix de la ville d’Angoulême alors qu’en tenant compte des votes l’auteur été arrivé premier. La France n’avait donc pas encore récompensé, l’auteur du manga cher à notre cœur.

Le Jeudi 30 Mai 2019 c’est donc tout naturellement que le créateur de Dragon Ball a été récompensé pour son travail par la France. Le mangaka a en effet, reçu les honneurs de la part de l’Hexagone à l’ambassade de France au Japon. Sacré Chevalier de L’ordre des Arts et des Lettres, le célèbre mangaka n’a cependant pas assisté à la cérémonie. Il n’apparaît que très rarement en public. Son éditeur Akio Iyoku s’est donc exprimé à sa place en recevant la médaille : « M. Toriyama est toujours très reconnaissant envers ses fans français, eux qui ont commencé à apprécier ses œuvres très tôt dans sa carrière. Malheureusement, M. Toriyama n’assiste presque jamais à des cérémonies et j’ai l’honneur de recevoir cette récompense à sa place. Il m’a chargé de vous dire combien il est honoré de recevoir cette récompense de vote pays. »

Ravis d’apprendre que le créateur du célèbre manga est enfin récompensé par la France, nous pouvons donc remercier Monsieur Toriyama pour l’univers magnifique et onirique qu’il a bien voulu partager avec nous.

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Go Nagai: Le papa de Devilman et de Goldorak chevalier de l’ordre des arts et des lettres! | Gaak 10 juillet 2019 - 16 h 01 min

[…] Akira Toriyama, c’est donc Go Nagai qui entre dans le cercle des récompensés de l’étoile verte. Il a […]

La section commentaire est fermée