Accueil NewsAnimes Calendrier de l’Avent – Jour 13 – Katanagatari
Calendrier de l’Avent – Jour 13 – Katanagatari

Calendrier de l’Avent – Jour 13 – Katanagatari

par Shima 13 décembre 2019

Pour ce 13ème jour du calendrier de l’Avent, je vous propose un anime très beau, savant mélange de poésie, d’aventure et d’Arts martiaux : Katanagatari.

Katanagatari

Résumé

Le légendaire forgeron Kiki Shikizaki confectionna mille katana durant son existence, mais seulement douze de ceux-ci ont un réel pouvoir. C’est là que nous retrouvons Togame, stratège de l’actuel shogun. Elle reçut pour mission de retrouver ces douze fameux katana et engagea donc des guerriers ainsi que des ninjas. Mais ceux-ci, aveuglés par la puissance des katana, les gardèrent en leurs mains. C’est alors qu’elle décide de s’allier au maître du style de combat sans épée, le Kyotôryû. Mais elle apprend sa mort de la bouche de son fils et seul héritier du style, Shichika Yasuri…

Katanagatari

Katanagatari

Katanagatari (littéralement Histoire de sabre) est une série de light novels japonais écrite par Nisio Isin et illustrée par Take. La série compte 12 volumes et un spin-off.
Une adaptation en anime de 12 épisodes pat le studio White Fox a été diffusée en 2010. En France, Black Box édite le coffret DVD et la série est également disponible sur Netflix.

La série comporte 12 épisodes d’une cinquantaine de minute chacun. Chaque épisode a été diffusé une fois par mois entre janvier et décembre 2010. C’est pour « incarner “un plaisir par mois” puisque le light novel était publié une fois par mois », selon le producteur Yōsuke Toba. Quant à la durée, c’est pour « exprimer l’intérêt de l’original au maximum ».

Katanagatari

Anecdotes

Les titres de ces épisodes portent les noms des 12 katanas créés par Shikizaki Kiki et le générique de fin est différent à chaque épisode.

Katanagatari

Katanagatari, Katanas et poésie

Katanagatari est un anime atypique, que ce soit par son format ou ses graphismes simples et hauts en couleurs qui, à première vue, ne reflètent pas le sérieux ou la violence de la série. Autre point singulier de l’anime, les longues phases de réflexion et de dialogue, privilégiées aux scènes d’action pures, ce qui peut rendre, pour certains, l’anime assez lent. Cependant, à mon avis, c’est une des forces de Katanagatari qui renforce son côté poétique.

L’aventure en elle-même paraît assez simple : il faut récupérer 12 katanas, un par épisode. Cependant, l’anime en lui-même est très beau, il nous fait voyager à travers le Japon féodal, nous montrant des lieux d’une grande beauté, accompagnée par une BO absolument magnifique ! De plus, les personnages sont attachants. Togame et son caractère explosif, énergique et haut en couleurs et Shichika, au début très désinvolte et indifférent, qui évoluera et se montrera plus impliqué au fil de l’aventure.

Si vous avez trouvé que Katanagatari manquait d’action, regardez cependant jusqu’au bout, le combat final est absolument épique ! L’action et les émotions seront au rendez-vous pour un final époustouflant.

Pour finir, je pense que Katanagatari est plus un anime à voir qu’à raconter. Ces lignes ne pourront retranscrire toutes les émotions que nous fait ressentir Katanagatari.

Si vous avez un peu de temps, consacrez un peu moins de 12 heures de votre vie au visionnage de cette œuvre, elle vaut vraiment le coup !

Cheerio ~ !

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire