Accueil DécouverteCalendrier de l'Avent 2020 Calendrier de l’Avent – Jour 21 – Ad Astra, Scipion et Hannibal
Calendrier de l’Avent – Jour 21 – Ad Astra, Scipion et Hannibal

Calendrier de l’Avent – Jour 21 – Ad Astra, Scipion et Hannibal

par Balin 21 décembre 2020

Pour cette dernière présentation du Calendrier de l’Avent, j’ai décidé de vous présenter Ad Astra! Partons à la découverte de l’histoire avec ce titre!

Ad Astra, manga historique!

Ad Astra est un manga seinen de Mihachi Kagano. Il paraissait dans les pages de l’Ultra Jump de Shueisha entre 2011 et 2018.
En France, la série est disponible aux éditions Ki-oon. Elle compte 13 tomes.

Sicile, 241 avant J.-C. Après deux décennies de conflit avec Rome, l’armée carthaginoise menée par Hamilcar Barca doit déposer les armes. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste à cette bataille. Mise en déroute, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l’enfant est témoin, impuissant, de l’humiliation des siens.
Mais le jeune Hannibal refuse l’échec : élevé dans la haine de Rome, il va vouer son existence entière à la destruction de l’ennemi. Commence alors l’affrontement exceptionnel d’un des plus grands tacticiens de tous les temps et de son alter ego romain, le génie militaire Scipion l’Africain. Traversée des Alpes à dos d’éléphant, pillages impitoyables et combats parmi les plus sanglants de mémoire d’homme : un duel à mort qui a marqué l’Histoire…

Pourquoi présenter ce titre?

Dans un premier temps, pour la cultuuuure évidemment. Ad Astra nous parle d’Histoire, et ce de manière assez intéressante.
Attention cependant, il ne s’agit pas de la réalité historique!

La période en question est celle du IIIème siècle avant J.-C. À cette époque, Rome ne cesse de vouloir s’agrandir et se heurte à une autre grande puissance: Carthage. Plusieurs guerres s’en suivent, les guerres Puniques.
Ici, il est question de la deuxième en particulier (qu’on nomme aussi Guerre d’Hannibal).
Même si le manga n’a pas pour but d’être fidèle à l’Histoire, il donne envie de connaître les faits et, à mon sens, c’est le plus important. Pour ma part, je me suis surpris à aller chercher quelques informations dans des livres d’histoires après ma lecture! Certains éléments sont d’ailleurs bien retranscrits par Mihachi Kagano.

Dans un deuxième temps, pour la rivalité qui nous est présentée. Du côté de Carthage, le champion est Hannibal Barca (personnage plutôt renommé s’il en est). Du côté de Rome, c’est le jeune Scipion qui hérite du fardeau.
Ainsi, on vit le conflit entre les deux nations à travers la rivalité qui unit ces deux stratèges, ce qui nous évite l’écueil du manichéisme (et ça évite aussi d’avoir des pavés historiques en plus).
En plus de cela, une relation « maître/élève » se met en place entre Hannibal et Scipion au fil des combats. J’ai trouvé ça plutôt malin, même si c’est historiquement un peu biaisé, et assez prenant.
Vous l’aurez compris, il est question de tactique, de plan, d’embuscade… Bref, la tension est là et elle pousse à la lecture!

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.

Dans un troisième, et dernier, temps, si je présente ce manga, c’est aussi pour son dessin. C’est une oeuvre que j’adore graphiquement parlant. Les scènes de bataille sont impressionnantes, les character-design très bien travaillés.

AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.

Pour terminer sur ce titre:

Finalement, c’est une oeuvre que je conseillerai aux amateurs d’Histoire dans un premier temps (pas en tant que vérité historique, je le précise à nouveau). Mais aussi aux amateurs de récits de guerre et SURTOUT aux amateurs d’esprit shonen. Oui oui, dans un seinen. À l’instar de Kingdom, Ad Astra met en avant un personnage avec une fibre nekketsu assez prononcée en la personne de Scipion.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir le titre et je vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles présentations!

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire