Accueil CritiquesEnsifera Universe Ensifera Universe: Cheeky Love, une romance sur fond de basket
Ensifera Universe: Cheeky Love, une romance sur fond de basket

Ensifera Universe: Cheeky Love, une romance sur fond de basket

par La Grande Ensifera 12 janvier 2021

Depuis mon Univers, il était temps que je vous présente le manga que je pourrais lire sans me lasser ! C’est le shojo CHEEKY LOVE !

Cheeky love

Cheeky Love ou Namaikizakari en version original, est un shojo de Miyuki Mitsubachi. La série comporte actuellement 16 tomes chez les éditions Delcourt en France. Au Japon, il y a 20 tomes de parus. La série est toujours en cours.

Synopsis de, Cheeky Love

Cheeky love

Une seule raison a poussé Yuki Machida à devenir la manager de l’équipe de basket de son lycée : Kido, son senpai de troisième année et accessoirement, le capitaine de l’équipe. Amoureuse de lui depuis plus d’un an, elle s’obstine à vouloir garder ses sentiments pour elle en se disant que rester près de lui serait amplement suffisant. Toutefois, arrive le jour où Kido avoue devant elle, qu’il a une petite amie. Le monde de Yuki s’effondre. Elle qui croyait que l’admirer de loin suffirait à son bonheur, la voilà qui vient de subir son premier chagrin d’amour.

Réputée pour son self-control et son grand sens des responsabilités, elle refuse à se laisser aller dans la tristesse, mais alors qu’elle se retrouve une fois de plus toute seule dans les vestiaires du club à préparer la journée de demain, elle verse quelques larmes. Malheureusement, elle se fait surprendre par Sho Naruse, son kohai et également membre du club…

Le personnages principaux

Yuki Machida

Yuki est une lycéenne, organisé et un brin autoritaire. Elle est très mature. Rien ne l’atteint , elle est “stoïque”, “droite”, presque sans expression d’émotions.

On la découvre au début de l’histoire en 2ème année de lycée et en tant que manager de l’équipe de basket du lycée. Elle ne s’intéressait pas particulièrement au basket, mais elle a décidé d’en être la manager car elle s’intéressait Kido, un joueur de l’équipe. Cependant, elle n’a jamais cherché à le montrer et elle a toujours fait les choses bien pour l’équipe. Elle est devenue une manageuse parfaite sans jamais flancher. Cependant avec l’arrivée de Naruse, elle va être perturbée. Il va la faire tourner en bourrique.

Naruse Shô

Shô est un lycéen en première année, il a un an de moins que l’héroïne, Yuki. Il fait parti de l’équipe de basket, dans laquelle il deviendra vite un leader. Il est compétitif. Naruse a un visage imperceptible et affiche un air nonchalant mais avec Yuki, il sera plus ouvert.

Il va tomber amoureux de Yuki Machida et n’hésite pas à lui faire du rentre-dedans pour lui faire comprendre. Malgré son côté persistant et pervers, il s’avère qu’il est très attendrissant. Il ne va pas arrêter de l’asticoter, ce qui va la rendre furieuse.

Cheeky Love

Tout d’abord, j’ai découvert la série avec des images trouvées sur Pinterest. Le design des personnages me plaisait beaucoup, mais je ne pensais pas que j’allais me retrouver à attendre impatiemment chaque tomes et même, à les relire plusieurs fois !

Cheeky love

C’est un manga qui se lit très bien et facilement. Les évènements s’enchainent bien, tellement que l’on à du mal à savoir quand s’arrêter. En France, on est au 16ème tome et on a l’impression que l’histoire pourrait s’étendre encore très loin, cependant on sait pas ce qu’il pourrait se passer. Et il ne traine pas dans la lenteur.

Ensuite, on y retrouve des personnages peu banals. En premier, Yuki change énormément d’un personnage principal féminin. Elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour. Elle est autoritaire, elle peut même faire peur, et quitte à en faire des tonnes. Yuki nettoie les ballons, lave le gymnase toujours toute seule. Et ça Naruse va le remarquer, cependant elle, elle s’en fiche. Au début, elle ne veut juste pas avoir affaire à lui.

Quant à Naruse, il va courir après Yuki avec toujours son air nonchalant et son visage imperceptible (ce que je n’ai pas vu souvent dans mes lectures). Et cela va la mettre dans tout ses états. D’ailleurs, cela va donner énormément d’humour et de scènes cocasses dans l’histoire, c’est ce qui rend le manga si bien.

Dans l’histoire, nous avons un autre sujet que la romance qui se déroule entre Naruse et Yuki, le basket. Il s’agit presque tout le temps de basket car Yuki étant la manager et Naruse un joueur, les moments qu’ils vont passer ensemble auront un rapport avec. Leur relation va se tisser grâce à ce sport. Cela m’a fait un peu penser au manga, Waiting for spring, où l’on retrouve ce même sujet.

Pour finir, Cheeky Love est un excellent manga pour passer un bon moment. Les personnages sont loin d’être banals et ça change des lectures classiques.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire