Accueil Critiques Comportement social dans le portrait d’un Hunter (2/2)
Comportement social dans le portrait d’un Hunter (2/2)

Comportement social dans le portrait d’un Hunter (2/2)

par Belle Haine 28 juin 2020

Suite de l’analyse que nous avons commencé la semaine dernière sur le comportement social du Hunter. Si vous l’avez loupé, elle est disponible juste ici. Allez, c’est reparti les Hunters !

Le vase qui se brise, les pièces qui se recollent

Durant la troisième phase, c’est l’esprit d’équipe qui comptera… ou la capacité à manipuler les autres ? De toute manière, ils se retrouvent à 5 pour 3 jours. Ils devront se supporter, s’apprécier plus, ou se haïr davantage. Kurapika, Leorio, Gon, Killua et Tompa se retrouvent ensemble. Ils devront faire plusieurs choix pour pouvoir avancer à l’étape suivante, et la décision finale se fait à la majorité.

Une équipe de la troisième phase

Concentrons-nous sur deux tests de la troisième phase. Celle qui semble être la plus révélatrice concerne le défi où les participants doivent faire un duel individuel contre des prisonniers dans la grande tour. Au premier duel, Gon tombe dans le piège du prisonnier qui lui a tendu une bougie qui s’éteint bien plus vite que les habituelles. Celui dont la bougie résiste le plus longtemps gagne. Alors que derrière lui, son équipe crie à la perte tant la situation semble désespérante, Gon, tout naturellement, saute vers le prisonnier. Il souffle sur sa bougie pour l’éteindre, et gagne. Vif et flexible d’esprit, il a su impressionner et faire face à la tromperie.

Gon gagnant son duel

Son ami par contre, Leorio, se fait vite séduire par une prisonnière qui joue de ses charmes et perd sa concentration. En effet, pour un simple pari basé sur feuille-pierre-ciseaux, là où seule la probabilité aléatoire compte, Leorio se trouve manipulé par la prisonnière qui le contrôle à son insu, tant il panique et doute de la moindre évidence. Tout cela est dû à son manque de confiance en lui-même et à son tempérament qui l’emporte bien trop souvent sur lui.

Et la prisonnière l’avait bien compris. C’est bien pour cela qu’elle a su jouer sur le doute et la panique. Au final, avait-elle plus confiance en elle que Leorio ? Rien ne nous l’indique, mais rien ne le prouve. Elle a fait croire à Leorio qu’elle était pleine d’assurance. Cette image assurée qu’elle renvoyait l’a piétiné. Au final, même si des lacunes sont présentes, il suffit de jouer le rôle de cette personne que nous aurons aimé être, jusqu’à ce qu’elle devienne notre visage, et plus notre masque.

Leorio face à la prisonnière

Mais Leorio apprend. Il est conscient de ses défauts, et apprend doucement à s’en débarrasser. Doucement, mais il apprend. Par contre, le vicieux Tompa, découvrant la faille chez Leorio, la creuse et fait tout pour que la culpabilité ronge son coéquipier qui vient d’amasser sa perte au duel. Et il poursuivra jusqu’au bout. C’est d’ailleurs, rappelons-le, comme ça qu’il survit.

Enfin, arrivés au bout de l’épreuve, là où il ne reste plus qu’une étape à franchir, les 5 participants se trouvèrent face à un dernier choix bien rude.
En abattre deux d’entre eux pour que 3 passent et réussissent car ils auraient accès à la voie la plus rapide…
Ou passer tous les 5 et prendre un long chemin peineux qui ne leur permettra pas de terminer à temps.


Pendant que les autres se préparent à se battre entre eux pour faire partie des trois gagnants, Gon reste calme, fixe ses amis, fixe les deux portes qui les poussent à faire ce choix et comprend. En réalité, il suffit de choisir le long chemin, mais casser le mur qui les sépare du court chemin pour que tout le monde puisse réussir. A cinq, ils sont bien capables de détruire ce mur qui ne fait qu’accentuer davantage leurs différences. Ainsi, en faisant abstraction des conflits qui l’entourent et du temps qui coule, sans se limiter aux choix qu’on lui présente, Gon triomphe par son esprit simple qui fait court et va droit et efficacement au but. 

Hunter

Englouti

La phase 4 est un exemple de chasse sur le terrain. La proie de Gon est Hisoka. Il s’entraîne avec ardeur avant de partir à sa recherche. Mais étant profondément concentré sur son objectif, il oublie que lui aussi est la proie d’un participant. C’est ainsi qu’après avoir réussi à battre Hisoka avec grande agilité grâce à son énorme patience, persévérance et précision, il échoue. Il se fait effectivement avoir par le piège de son ennemi, et échoue.

Il tombe, paralysé par le poison qu’on vient de lui affliger. Le regard fixé dans le vide, il observe un papillon voler, librement, mais qui touche une toile d’araignée, et y reste, attendant de se faire dévorer. À ces images, il comprend quel est donc ce monde de la jungle auquel il accédera une fois sa licence de Hunter en poche. Observer, se dissimuler, anticiper, et attaquer pour achever. Pas de pitié, pas d’hésitation, sans abandonner la réflexion. C’est l’apprentissage auquel il fait face.

Finalement, la seule raison pour laquelle il aura passé cet examen, c’est son potentiel dont personne ne doute mais qui a été gâché par un instant de manque de vigilance. Il sera donc redevable à Hisoka qui le sauvera ; une leçon qui le marquera et le fera grandir.

Hunter x Hunter
Humilié par son ennemi, Gon se réfugie dans un arbre, attendant que les effets du poison s’affaiblissent

Les différents opposés

La cinquième phase semble être similaire à la quatrième, mais à un détail près qui change tout. Il y a de nouveau un affrontement individuel, mais pas de fuite possible, hormis l’abandon. Difficile d’abandonner lorsque la fin est aussi proche. Durant les épisodes, nous comprenons que le chef de l’examen des Hunter a méticuleusement choisi les affrontements. Il oppose deux forces physiques entre elles, ou bien une force physique contre une force mentale, et une force mentale contre une autre.

Prenons pour simple exemple Gon qui est doté d’une résilience incroyable. Il est largement plus faible que son adversaire. Mais malgré son bras qui a été brisé et les menaces de mort, il n’abandonne pas. Cette insistance et son regard rempli de détermination soumettent son adversaire qui se retire du combat. Au final, les pré-Hunters grandissent, malgré le fait que la majorité gagne avec frustration. En effet, certains ont pu accéder au statut de Hunter via l’abandon de leurs adversaires, ou simplement parce que Killua a tué un participant, chose qui lui a coûté l’expulsion, mais qui a aussi permis aux autres de valider leur examen.

Hunter
Gon déterminé, possédé par son rêve

Quelques mots sur le Hunter

En conclusion?

Les Hunters qui ont été qualifiés comme tels on su se montrer compétents dès le départ. Effectivement, nous naissons tous avec des prédispositions génétiques qui nous avantagent dans certains domaines. Mais au final, ces prédispositions à elles seules ne suffisent pas, car l’environnement et l’entourage influent. C’est pour cela qu’avoir autour de soi des campagnons qui recherchent la progression et la réussite nous y poussera.

Cet examen de Hunter met également les candidats face à une réalité bien rude. En effet, alors que le temps de repos se fait extrêmement court entre les différentes épreuves épuisantes, ils ne peuvent se permettre de s’effondrer. Au moindre moment de faiblesse, un des participants les piétinera pour augmenter ses chances de réussite. Vices, tromperie, manipulation et mensonges ne doivent pas forcément être répondus de même. Réellement, nous avons relevé que vigilance, confiance, bonne compagnie, force, compétence et réflexion sont des outils sur lesquels il est possible de compter pour faire face au monde sombre.

Parallèlement, l’examen de Hunter peut être comparé au comportement général de l’humain. En effet, là où la société qui pousse à l’individualisme et la compétition engendre des conflits et des ”coups bas”. Même si cela ne reste pas toujours évident, il est possible de faire face à l’injustice et la volonté des autres de nous écraser avec un comportement qui reste lucide et plein de sens critique.

Retenons que la vie est un apprentissage. Les Hunters ont beau avoir eu leur licence, l’examen ne se termine pas. Il ne se termine pas car de nouveaux combats auront lieu, de nouveaux désespoirs seront vécus, de nouvelles victoires seront célébrées, de nouveaux compagnons seront rencontrés, et une personne qui continue toujours à évoluer vivra en chacun des personnages.

Ne cessez jamais de grandir

Ending 1 de HunterXHunter

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire