Accueil News DC et Warner, une débâcle qui pourrait mener à un divorce ?
DC et Warner, une débâcle qui pourrait mener à un divorce ?

DC et Warner, une débâcle qui pourrait mener à un divorce ?

par Ludwig NightKing 11 juin 2019

D’un côté, Disney Marvel enchaîne les succès quand son concurrent direct, DC Warner ne montre pas des signes très encourageants. Assistons-nous bientôt à la fin d’une collaboration vieille de 40ans ?

Le DC Extended Universe, une mauvaise bonne idée

Pour contrer Marvel avec son MCU, Warner Bros s’est très vite lancé dans la construction d’un univers partagé regroupant les héros de l’éditeur mythique. En 2013, Man of Steel, nouvelle version de Superman sous Zack Snyder démarre les hostilités. Les critiques sont mitigés mais le kryptonien s’en sort plutôt bien au box-office avec plus de 660 millions de dollars.

Batman Vs Superman (BVS pour les intimes) emboîte le pas 3 ans plus tard. Cependant, celui-ci se fait déchirer par la critique (notamment la presse) mais galvanisera plus de 870 millions de dollars au box-office. Score qui sera donc le deuxième meilleur succès du DCEU (le premier étant Aquaman avec plus d’1 milliard).

BVS fut le point d’orgue pour la collaboration Warner/Snyder, « oulala qu’est-ce que fout Zack Snyder ?! ». On peut ne pas avoir apprécié la vision du réalisateur, cependant celui-ci avait une vision très claire du DCEU qu’il voulait exploiter au cinéma. Des super-héros dark, torturés et bien plus humains que chez Marvel. Mais chez Warner, des super-héros qui se creusent les méninges, ben on s’en fout, on veut juste copier Marvel et basta.

Suicide Squad fut la première victime de ce retournement de veste de Warner. Les premiers trailers de ce film nous présentaient justement un film noir avec des super-vilains vraiment peu commodes. Et les derniers trailers, un truc tout pop coloré pastel. Mais il s’est passé quoi ici ?! Le film s’est retrouvé être un piètre long-métrage dont David Ayer ne peut pas être retenu comme seul responsable.

L’hémorragie continua avec Justice League dont le film souffre de schizophrénie avec un Joss Whedon qui a marvelisé le boulot de Snyder dans le plus grand des calmes.

Retournons aux films solos, ça sera mieux pour tout le monde

Avant que Warner se lance dans le DCEU, les films solos DC marchaient plus ou moins bien. Nous avons encore tous en tête la trilogie Batman par Christopher Nolan, dont les deux derniers volets ont atteint le milliard au box-office. Nous avions donc droit à un Batman des plus réalistes parcourant uniquement Gotham City sans aucun lien avec d’autres personnages de Détective Comics. Et pour le coup, ça avait marché !

Sous l’ère DCEU, le seul à avoir atteint le milliard est Aquaman, mais peut-on vraiment parler de DCEU avec lui ? Sorti après le catastrophique Justice League, Aquaman est le moins DCEU de la bande. Quasi aucune référence à l’univers DC (un simple « mais tu as vaincu Steppenwolf »), la noirceur et l’obscurité ambiante complètement supprimées et il en va de même pour les thématiques sociétales que Zack Snyder adorait placer dans ses films. Le roi des mers nous a montré que DC n’était donc pas obligé d’être dark pour fonctionner, encore mieux, qu’un univers étendu n’était finalement pas nécessaire.

Même constat pour Shazam, qui n’a rien de DCEU.

Le prochain WonderWoman, nommé WonderWoman 1984, nous montrera si les hautes instances ont réellement arrêté le DC Extended Universe ou bien si l’Amazone continuera à porter cet univers. Le prochain DC qui sera Joker de Todd Phillips est déjà un film hors DCEU. Un signe avant coureur ? D’autant plus que le prochain Batman de Matt Reeves n’a pas franchement l’air d’être dans le DCEU non plus.

Les séries, le souffle d’espoir pour DC Warner ?

Sur un marché, le challenger essaie par tous les moyens de rattraper voir dépasser le leader. Cela passe par de l’innovation ou de la copie amélioré qui peut s’avérer calamiteuse. Pour DC Warner, on a eu des deux finalement. Les séries dark avec des super-héros, c’est bien DC qui a commencé avec Arrow justement. Marvel a ensuite emboîté le pas au début avec Agents of Shield puis avec Netflix.

Le souci de DC, comme d’hab, le manque de cohérence. Les séries devaient être en lien avec les films, ce qu’à très bien fait Marvel pour le coup avec Agents of Shield. Or chez DC, Arrow, Flash et toutes les autres séries CW sont restées dans leur propre univers. Et c’est même devenu assez casse-gueule depuis les dernières saisons (bah bravo morray).

Afin de rattraper le coup, Warner a eu l’idée de lancer une plateforme de streaming comprenant uniquement du contenu DC Comics. Son nom, DC Universe. Sur la plateforme on retrouve d’ailleurs du contenu original comme Titans, Doom Patrol ou le petit dernier Swamp Thing. Titans et Doom Patrol ont très bien été reçues par la critique et on retrouve pour le coup un DC dark. Des personnages torturés, sombres et violents sont au programme avec une touche assez « Watchmen » pour le coup. En parlant de Watchmen, une série est prévue par HBO pour l’automne de cette année.

L’affaire Swamp Thing, la goûte d’eau qui fait déborder le marécage ?

Vous vous souvenez de Swamp Thing ? Cette série toute fraîchement annoncée sur la plateforme DC Universe, on vous en avait parlé ici. Il se trouve justement que la production a fait savoir que les aventures de la créature des marécages n’auront pas de suite. Après avoir diffusé le 1er épisode, qui d’ailleurs a été plutôt bien reçu par la critique, le coup d’un arrêt de la série c’est de suite fait entendre.

Il faut rappeler que la série devait être composé de 13 épisodes à la base, mais soudainement Warner a décidé de raccourcir à 10. Cette annulation a beaucoup fait parler et c’est normal. Tout d’abord, la précipitation de Warner a annuler la série est plus que douteuse. Annuler une série après seulement la diffusion d’un épisode qui a été bien reçu est plus qu’étrange, non? Devant la consternation des fans, une première raison a été évoqué, le budget.

Celui-ci aurait été exploité de manière bien trop gourmande et l’aide financière de l’Etat de Californie bien trop mince pour finalement subvenir aux besoins de la série. On parle d’un budget de 85 millions avec une aide de 21 millions qui s’est réduite à 13 millions. Entre nous, cette raison n’est déjà pas réellement valable. Surtout que l’Etat de Californie a démenti cette information en précisant qu’un don de 17 millions avait été offert.

Même si le budget avait effectivement explosé, cela n’explique en rien l’arrêt précipité. Si la série avait bidé, ok, on comprendrait, or là, ce n’est même pas le cas. Certains spécialistes prétendent une raison bien plus politique, une embrouille interne entre Warner et DC.

Adieu DC Universe et bonjour WarnerMedia ?

Depuis le rachat officiel en février dernier de Time Warner (maison mère de Warner Bros) par le géant de la télécommunication AT&T, les choses ont l’air d’être chamboulées, et pas dans le bon sens. Certains ne le savent peut-être pas mais Warner se lance dans le service du streaming. En fait, ils sont déjà présents grâce à HBO (oui, GoT c’est eux) et DC Universe. WarnerMedia, prévu normalement pour Mars 2020 comprendra donc l’intégralité du catalogue Warner et Cinémax. Fort à parier qu’il fera table rase de DC Universe.

Déjà une première victime de cette fusion, et non des moindres, le président d’HBO, Richard Plepler. Le « papa » de Game of Thrones en série a présenté sa démission fin février ne supportant pas les plans prévus par les nouveaux propriétaires.

Richard Plepler, l’ancien président d’HBO

Le fait de conserver deux plateformes de streaming distinctes, et qui ainsi ne fera que perdre les abonnés, peut interroger. En rentrant dans cette logique, pourquoi continuer d’investir dans une plateforme qui sera finalement vouée à disparaître ? Cela peut faire sens, mais quelque chose cloche quand même.

Il peut très bien être faisable de continuer de produire du contenu DC Comics et quand WarnerMedia sera prêt, tout rapatrier dessus. Vous n’êtes pas d’accord ? Une gué-guere politique entre les deux entités est plus que possible. Les employés de DC Universe se sentent menacés et c’est tout à fait normal. Les hautes instances de AT&T Warner restent mystérieuses et ne communiquent pas. Un communiqué officiel via un « modérateur » affirmant que les contenus DC sont toujours sains et sauf et que l’avenir de la plateforme n’est pas du tout en jeu. D’expérience, ce genre de communiqué veut souvent dire l’exact contraire. L’affaire Netflix/Marvel n’est pas si loin, vous vous souvenez ?

AT&T, l’Iceberg du Titanic DC

Mais alors, si DC Universe se voit à l’abandon, qu’adviendra-t-il des projets futurs de la franchise ? La saison 2 de Titans ainsi que les autres séries en développement comme Stargirl ou Young Justice devraient voir le jour. Le conditionnel n’a jamais été aussi bien utilisé.

Ce type d’annulation précipitée n’est vraiment pas bon signe quant à la gestion d’AT&T sur Warner à présent. Le géant de la téléphonie veut d’ailleurs privilégier la quantité à la qualité. Signe avant coureur d’une rupture entre Warner et DC ? Les nouveaux proprios ne voient pas trop comment exploiter les licences DC et peut-être que les vendre serait bénéfique ? Ou alors ils ont une vision bien différente et décident de tout changer ?

Rappelez-vous, il y a un an de cela, Time Warner avouait penser à vendre sa part DC si l’acquisition par AT&T ne s’effectuait pas. Ok, celui-ci a bien eu lieu finalement, mais la gestion des nouveaux boss est plus qu’étrange pour le coup. Pour l’instant, aucune information concernant une éventuelle vente du département DC n’est annoncée ou autre. C’est uniquement de l’hypothèse mais il n’y a pas de fumée sans feu..

Porter des super-héros sur grand écran n’est pas chose aisée comme nous l’ont très bien montré Sony et la Fox. La Fox qui avoue que sans le rachat de Disney, il aurait très probablement réalisé un partenariat avec Disney Marvel afin d’exploiter les mutants.

Hypothèses hypothèses

Nous n’y sommes pas encore ou peut-être même que ça n’arrivera jamais. Mais imaginons que la partie DC de Warner Bros soit mise en vente. Qui pourrait en faire le meilleur usage ?

Apple avait montré de l’intérêt il y a un an de cela, en plus avec sa nouvelle plateforme Apple TV+, cela tomberait à point nommé. Cependant, personne ne sait encore ce dont la firme de Cuppertino est capable en terme d’adaptation cinématographique.

Amazon a le chéquier nécessaire, il pourrait être un sérieux prétendant à la reprise des droits. Mais comme Apple, on serait dans l’inconnu.

Ouais, vous aussi vous la voyez venir la souris avec le gant de l’infini ? Disney serait effectivement le repreneur le plus solide. Mickey posséderait le gant de l’infini et les Mothers Box. La totale ! D’un côté ça serait assez chiant, vu que les DC seraient donc Marvelisé et en même temps, on pourrait enfin connaître un DCEU digne de ce nom.

De plus, on pourrait avoir droit à un crossover Marvel vs DC grandiose. Qui ne rêve pas de voir Superman gifler Captain America ou encore Thanos serrer la paluche de Dark Seid ?

Comme dit plus haut, ce n’est que de la supposition et de la théorie. Mais vu la mauvaise tournure des choses pour les licences DC, ce genre d’événements n’est pas si improbable que ça.

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Batman Ben Affleck signera son retour dans le film Flash ! – Gaak 21 août 2020 - 12 h 00 min

[…] ce qu’on veut de l’année 2020, mais ça ne restera clairement pas une année comme les autres. L’univers DC a eu énormément de mal à se faire une place au grand écran. Suivant désespérément son rival Marvel, Warner DC a un peu tout fait mais surtout n’importe […]

Reply

Laisse un commentaire