Accueil NewsMangas Du gore et du malsain à venir avec Children, chez Omaké Manga
Du gore et du malsain à venir avec Children, chez Omaké Manga

Du gore et du malsain à venir avec Children, chez Omaké Manga

par Shima 24 juillet 2020

Les Editions Omaké Manga nous présentent leur nouveau titre : Children de Miu Miura. Un seinen désigné comme le manga certainement le plus gore et le plus malsain de ces dernières années !

Children

Résumé

Pour trois millions de yens, une somme anormalement élevée, un jeune étudiant, Tôru Igarashi, a accepté un petit boulot de six mois dans un orphelinat situé au fin fond des montagnes, pour s’occuper d’enfants et aider aux tâches d’entretien. Il y fait la connaissance de Sakurako, une jeune adolescente de 14 ans et d’un groupe d’enfants, un peu méfiants mais néanmoins plein d’énergie. Tout semble bien se passer jusqu’à ce qu’à la nuit tombée, cette ambiance joyeuse ne devienne malsaine et extrêmement sanglante ! Les enfants deviennent d’incroyables machines à tuer, égorger, découper… Loin du monde, le cauchemar de Tôru ne fait que commencer.

Children

Children

Children est un manga de Miu Miura en 2 tomes. Il fut publié en premier lieu dans le Gangan Online, puis le Manga Up!
Children est un manga choc et hors-norme. Avec son histoire dérangeante et ses enfants pas comme les autres, il a provoqué le buzz à sa sortie chez Square-Enix en 2018.

Miu Miura est une jeune mangaka de Tokyo qui a débuté dans l’univers du manga underground. Children est sa première série professionnelle.

Children

Ce manga est destiné à un PUBLIC AVERTI. Les volumes contiennent des pages couleurs.

Retrouvez le 1er tome de Children le 10 Septembre en librairies et sur le site Omaké Books, au prix de 7€50.

Children

Source : Communiqué de presse

CHILDREN © 2018 Miu Miura / SQUARE ENIX

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Purgatory Girl, l'horreur continue chez Omaké manga | Gaak 11 février 2021 - 14 h 00 min

[…] Le Perce-neige, Children et Sayuri, Omaké Books poursuitson exploration de l’horreur japonaise avec Purgatory Girl ! […]

La section commentaire est fermée