Accueil Découverte Entretien avec Kotteri! – Veil, une oeuvre très personnelle !
Entretien avec Kotteri! – Veil, une oeuvre très personnelle !

Entretien avec Kotteri! – Veil, une oeuvre très personnelle !

par Balin 18 août 2022

À l’occasion de Japan Expo 2022, et grâce aux éditions Noeve Grafx, nous avons pu nous entretenir avec Kotteri! (Veil). Voici l’interview !

Kotteri! est l’autrice de Nana Toshi Monogatari, qui paraît sous le titre Chroniques des 7 Cités en France. Elle est également autrice de Veil. Chacune des deux séries est disponible aux éditions Noeve Grafx.

Après une courte introduction pour présenter Gaak.fr; j’ai pu poser quelques questions à l’autrice.

Q: On trouve très peu d’informations sur vous dans les médias francophones. Pouvez-vous nous raconter un peu votre parcours ?

Kotteri!: Pour l’école, je suis allée jusqu’au lycée. Pour ce qui est du manga, je suis autodidacte. Je n’ai pas fait d’école en particulier. J’ai d’abord publié mes dessins sur Shonen Jump, ce qui m’a fait entrer dans le monde du manga professionnel. J’ai publié ma première série manga, les Chroniques des 7 Cités. Et pendant ce temps, j’écrivais Veil. À la base, c’était un projet personnel que je ne pensais pas publier. C’était une surprise pour moi que Veil soit commercialisé. À la suite de mon premier manga, un éditeur m’a repéré et m’a proposé de le publier.

Q: Quels ont été vos mangas/mangaka modèles ?

Kotteri!: L’auteur de Akira, celui de Slam Dunk (NdlR: Katsuhiro Ōtomo et Takehiko Inoue). Yusuke Murata également (NdlR: Eyeshield 21, One Punch Man).

Q: Graphiquement, quelles ont été vos inspirations ? Notamment pour Veil ?

Kotteri!: René Gruau, un illustrateur qui fait des dessins de mode.

Interview Kotteri Japan Expo 2022 Gaak Veil Chronique des 7 cités Noeve Grafx Inspirations Mode Chanel Gucci Mangaka Takehiko Inoue Yusuke Murata Katsuhiro Otomo Manga Akira Slam Dunk René Gruau Modèles
Source: Vogue

Q: Avez-vous des créateurs de mode dont vous vous êtes inspirée pour les tenues de vos personnages ?

Kotteri!: J’aime beaucoup Gucci, Chanel également.

Q: Dans Veil, vous nous apportez une expérience unique à la croisée des chemins entre le manga, l’artbook et l’aventure littéraire. Comment vous est venue cette idée ? Existe-il d’autre oeuvres de ce genre au Japon ?

Kotteri!: Quand j’ai commencé Veil, avant que cela ne devienne un vrai livre commercialisé, j’en parlais un peu sur Twitter. À la base, je publiais une planche de manga ainsi qu’une illustration. Je dessine des bande-dessinées mais aussi des illustrations proprement dites. Je voulais mettre les deux et cela fait un mix entre un artbook et un manga.

Q: En France, nous vous connaissons pour Chroniques des 7 citées (Nana Toshi Monogatari) et Veil. Ces oeuvres sont très différentes. Avez-vous une préférence d’ambiance pour votre dessin ?

Kotteri!: J’aime bien quand les ombres sont faites avec de multiples traits. Par exemple Takehiko Inoue le fait beaucoup et j’adore ce style là. Mais dans Veil il n’y en a pas, puisque c’est en couleur. Il n’y a pas besoin de faire des ombres.

Interview Kotteri Japan Expo 2022 Gaak Veil Chronique des 7 cités Noeve Grafx Inspirations Mode Chanel Gucci Mangaka Takehiko Inoue Yusuke Murata Katsuhiro Otomo Manga Akira Slam Dunk René Gruau Modèles

Q: Par rapport à Emma et Aleksander, les personnages de Veil. Comment sont nés ces personnages dans votre imagination ?

Kotteri!: J’ai d’abord dessiné quatre personnes avec des manteaux. J’en ai gardé deux, Emma avec les yeux fermés, et l’autre personnage beaucoup plus grand est devenu Aleksander. Il aime beaucoup parler.
À partir de ces quatre personnages, j’ai développé les caractères spécifiques de ces deux-là. Mais je ne me suis pas dit « je vais dessiner un personnage, qui aurait ce nom là, cette histoire là ». À la base, c’était vraiment un dessin. Je n’avais pas d’idée particulière. Tout est venu après.

Et la petite touche cocasse de l’interview avec Kotteri! …!

Pendant nos recherches (à Shima et moi) pour préparer cet entretien; on avait pu trouver l’information suivante: « Kotteri! aussi connue sous le pseudonyme de John se distingue par son trait léger, délicat et détaillé » (Source: manga-news, bedetheque). Nous avions donc décidé de poser la question suivante à l’autrice:

« Vous avez signé sous plusieurs noms notamment John qui sonne très masculin. Était-ce voulu? Est-ce plus difficile pour les femmes dans le milieu du manga ? »

Mais quand je l’ai posée, il y a eu comme un flottement…! Et pour cause… il s’agit d’une information erronée. Kotteri a bien un autre pseudonyme, celui d’Ikumi Fukuda. Mais elle n’a jamais signé sous le nom de John !

Kotteri! s’en est amusée, elle même ne savait pas que cette information circulait. Une petite erreur donc, qui aura au moins eu le mérite de faire rire et sourire !

Q: Avez-vous un message pour vos fans français ?

Kotteri!: *rires* Merci beaucoup de lire Veil. Je suis contente que Veil ait du succès au point de faire une séance de dédicaces en France. Cela me fait vraiment plaisir. Je continuerai la série alors j’espère que les lecteurs continueront à lire mon oeuvre.

Propos recueillis par Balin, questions coécrites avec Shima.

Encore merci à Kotteri!, à son éditeur, à son interprète et à l’équipe de Noeve Grafx pour avoir rendu possible cette interview !

En ce qui me concerne, je vous proposerai une présentation ainsi que mon avis sur Veil prochainement…!

La Team te suggère aussi

GAAK

GRATUIT
VOIR