Accueil DécouverteCalendrier de l'Avent 2019 Calendrier de l’Avent – Jour 7 – Au Cœur de Fukushima & Colère nucléaire
Calendrier de l’Avent – Jour 7 – Au Cœur de Fukushima & Colère nucléaire

Calendrier de l’Avent – Jour 7 – Au Cœur de Fukushima & Colère nucléaire

par Shima 7 décembre 2019

Aujourd’hui, pour ce 7ème jour de notre calendrier de l’Avent, ce n’est pas un, mais deux manga que je vais vous présenter. Je les ai lu en même temps et traitent du même sujet : la catastrophe nucléaire de Fukushima ! Voici donc Au cœur de Fukushima de Tatsuta Kazuto et Colère Nucléaire de Imashiro Takashi.

Ces deux œuvres ont en commun le sujet, mais également le fait que les deux auteurs n’étaient pas mangaka de profession auparavant. Ils ont pris la plume spécialement pour ces manga, ayant tous deux des choses importantes à relater.

Ces deux manga sont adressés à un publique qui s’intéresse au sujet. Ce ne sont pas des manga à prendre juste pour se divertir, vous risqueriez d’être déçus et ne pas accrocher si vous n’êtes pas prévenus.

Au cœur de Fukushima

Au cœur de Fukushima

Résumé Au cœur de Fukushima

Après l’université, Kazuto Tatsuta change plusieurs fois de métier tout en dessinant des mangas. Après la catastrophe du 11 mars 2011, il veut se rendre dans la zone sinistrée. Il cherche alors du travail non seulement Fukushima mais aussi à Miyagi et à Iwate, villes qui ont également subi de graves dégâts. Il est finalement embauché à Fukushima Daiichi. Après y avoir travaillé pendant six mois et atteint la dose limite annuelle de radiations, il retourne provisoirement chez lui à Tokyo. C’est alors qu’il décide de raconter son incroyable expérience dans ce manga qui deviendra cette aventure inédite Au cœur de Fukushima.

Au cœur de Fukushima

Un témoignage sur l’après-Fukushima et le quotidien des ouvriers de la centrale, d’après l’expérience du mangaka engagé sous un pseudonyme en tant que travailleur-déblayeur. Une plongée dans ce fait d’actualité sans compromis mais sans polémique non plus : pas de jugement mais un constat.

Au cœur de Fukushima

Avis Au cœur de Fukushima

Dans, Au cœur de Fukushima, Kazuto Tatsuta relate méticuleusement son expérience de travail au sein de la centrale de Fukushima Daiichi. Il nous présente les travailleurs et les conditions dans lesquelles ces personnes évoluent. Il ne juge pas, ne parle pas des responsables, il relate juste les faits de décontamination. Chose qui peut être frustrante lors de la lecture, car on voit certaines choses qui mériteraient d’être dénoncées, mais le mangaka garde son ton neutre tout au long de l’œuvre. Au cœur de Fukushima, montre le quotidien des décontaminateurs, de véritables héros qui vont aider au péril de leur santé dans ce chantier titanesque. Il ne parle pas des responsabilités des hauts gradés et du gouvernement et ne dénonce pas non plus leurs conditions de travail dangereuses avec du matériel et des protections qui ne sont pas adaptées. Il raconte juste son expérience.

Ayant déjà dessiné quelques manga, le trait de Kazuto Tatsuta est très agréable. Les dessins sont beaux et les paysages et environnements sont très fidèles à la réalité. Chose qui, évidemment, apporte beaucoup d’intérêt à l’œuvre.

Conclusion

Au cœur de Fukushima est un manga pour ceux qui veulent se documenter sur les conditions et le travail des ouvriers de la centrale post catastrophe et la décontamination. Si vous voulez de la colère et de la dénonciation, je vous conseille plutôt l’œuvre suivante.

Série en 3 tomes publiée en France chez Kana depuis 2016. Au Japon, Au cœur de Fukushima a été publié en 2013 chez Kôdansha.

Colère Nucléaire

Résumé

C’est l’angoisse !!! Des explosions ont eu lieu dans la centrale de Fukushima Daiichi, conséquences du tsunami du 11 mars 2011. Les informations fusent en permanene. Au fil des semaines, la confusion s’installe. De la réalité du danger nucléaire et des risques, on ne parle pas, ou mal. Le gouvernement n’hésite pas à désinformer la population, laissant ainsi les japonais seuls face à leurs doutes. Citoyen ordinaire, Satô est incapable de rester impassible ! Maintenant, il a compris : les hommes politiques n’hésitent pas à mentir et les médias ne sont pas fiables… Mais alors, que faire ?”

Colère nucléaire, c’est le manga le plus radical paru sur la catastrophe de Fukushima ! En trois volumes, Takashi Imashiro dresse un portrait sans concession, mais aussi très documenté sur la société, la politique et l’économie japonaise. Takashi Imashiro, auteur amoureux de la nature, pousse avec ce manga documentaire un cri d’alerte contre les dangers et les magouilles d’une énergie mettant en péril les générations futures !

Avis

Colère Nucléaire, est un manga qui dénonce. Il est intéressant à lire pour en connaître un peu plus sur la politique et la communication envers le peuple au Japon. Le manga parle beaucoup de politique, mais on n’est pas perdu pour autant, l’éditeur nous présente le gouvernement japonais.

Le dessin est très simpliste. Le but de ce manga est de dénoncer et relater une colère sociale, les dessins sont assez secondaires dans le propos.

Colère Nucléaire est lui aussi un manga sur l’actualité de l’époque, les manifestations et les activistes au Japon, qui vise ceux qui s’intéressent au sujet. Je ne pense pas que ce soit un manga que l’on peut choisir au hasard pour se divertir. Il faut s’intéresser un minimum au sujet pour un tant soit peu accrocher à Colère Nucléaire.

Série en 3 tomes publiée en France chez Akata depuis 2016. Au Japon, le manga a été publié en 2012 chez Enterbrain.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire