Accueil NewsMangas Keiko Takemiya arrive France avec Destination Terra…
Keiko Takemiya arrive France avec Destination Terra…

Keiko Takemiya arrive France avec Destination Terra…

par Shima 11 janvier 2021

naBan Editions nous a annoncé avec un immense plaisir la sortie du manga Destination Terra... de Keiko Takemiya, une des auteures les plus influentes du manga du 20è siècle !

Destination Terra...

Cette annonce est un événement car peu de monstres sacrés du manga restaient encore à découvrir en France ! naBan est fier de présenter la richesse l’œuvre de la mangaka. Le public français pourra constater de l’influence qu’elle a eu sur les principes de narration du manga. Principes qui se retrouvent encore aujourd’hui dans bon nombre d’œuvres contemporaines.

Destination Terra… sera la porte d’entrée vers la mangaka au public français. Nous allons pouvoir découvrir la richesse de sa narration, son découpage et le soin apporté à la caractérisation des personnages.

Destination Terra...

Résumé

Dans un futur où toutes les ressources naturelles de la Terre ont été épuisées, des colonies interstellaires ont été créées pour permettre aux humains de continuer à survivre dans un monde qui se veut parfait. Cette nouvelle société, dominée par des ordinateurs qui contrôlent l’intégralité des comportements humains, se débarrasse sans hésitation de tous ceux qui ne répondent pas aux critères établis grâce à un test de maturité passé à 14 ans. Parmi ces humains persécutés se trouvent les « Mu », dotés de pouvoirs télépathiques, obligés de vivre cachés. C’est en reconnaissant un jeune garçon comme leur guide que ces habitants vont tenter de renverser ce système injuste et de retourner enfin sur Terra !

Destination Terra...

Keiko Takemiya

Pour Keiko Takemiya, l’art de raconter des mangas est une mise à nu. Elle est ses mangas et ses mangas sont elle. Il s’agit là d’une philosophie qui se retrouve lors de toute sa carrière de mangaka. C’est ce qui explique sans nul doute comment elle est parvenue à s’affranchir des contraintes sociales et des limites de l’imagination à travers ses œuvres.

Le club de l’an 24

Keiko Takemiya est membre du “Club de l’an 24”; le hana no 24-nen-gumi, littéralement « les fabuleuses nées en 24 de l’ère Showa » (1949). Ce nom sera donné plus tard par les fans et les critiques aux dessinatrices les plus influentes de l’époque. Ce groupe de femmes mangaka des années 70 a révolutionné le manga féminin en y apportant des thématiques plus profondes, une narration plus réaliste et des personnages plus profonds qu’ils ne l’étaient jusqu’alors.

On retrouvera parmi elles : Riyôko Ikeda (Versailles no bara – Lady Oscar ; Onisama e – Très cher Frère..). Yumiko Oshima (Banana Bread no Pudding, Star of Cottonland). Ryoko Yamagishi (Arabesque, Hi Izuru tokoro no tenshi) et surtout la grande Moto Hagio (Barbara Ikai, Jû-ichi nin iru).

L’instigatrice du shônen-ai !

Dans son manga Kaze to ki no uta, Keiko Takemiya est l’instigatrice du shônen-aï. (Quand bien même Moto Hagio lui a volé la vedette avec Le Cœur de Thomas). Ici Keiko Takemiya va plus loin, allant jusqu’à mettre en scène des scènes de sexe entre hommes pour la première fois dans un shôjo. Une liberté d’assumer et de représenter ses fantasmes qui influencera grandement la littérature érotique féminine et notamment la naissance du boy’s love.

Destination Terra...

Destination Terra…

Avec les débuts de l’ère spatiale, beaucoup de films et de romans montrant la vie dans l’espace sont apparus, mais aucun ne se focalisait plus spécialement sur la Terre. Une nuit j’ai eu un rêve à propos d’un “Test de maturité”, et l’histoire entière est sortie de là. Je voulais décrire l’horreur de certaines tentatives clandestines entreprises par la société en matière d’éducation. Je m’identifiais à ce garçon, porteur solitaire d’une révolution. Les réactions ont été énormes, et la vague d’enthousiasme des fans a transformé ce que je voulais faire avancer lentement en un flot furieux. …

Keiko TAKEMIYA
Destination Terra...

Terra e… de son titre japonais est donc un manga de Keiko Takemiya débuté en 1977 dans le magazine Manga Shônen des éditions Asashi Sonorama. Le manga compte 3 volumes reliés. Destination Terra... a remporté le Prix Shogakukan en 1979. Il a aussi été primé en 1978 du Prix Seiun remis par la Convention Nationale Japonaise de Science-Fiction. La récompense est d’autant plus prestigieuse qu’il s’agissait de la première fois qu’un manga y recevait un prix.

Fort de son succès, le manga a été adapté sous la forme d’un film d’animation en avril 1980, puis sous forme d’une série télévisée animée de vingt-quatre épisodes en 2007.

Source : Communiqué de presse / Manga-News

Copyright : ©Keiko TAKEMIYA

La Team te suggère aussi