Accueil NewsAnimes La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon, chez Ynnis
La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon, chez Ynnis

La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon, chez Ynnis

par Shima 15 novembre 2019

Quand j’ai vu la sortie de ce livre hier, je me suis tout de suite dit « Mon Dieu, Il faut que j’en fasse un article ! » En effet, votre dévouée rédactrice adore chanter, les chanson de dessins animés et les génériques, c’est son pêché mignon… Puis je me suis dit que je n’allais pas vous embêter avec mes délires… Jusqu’à ce que ça me trotte dans la tête toute la nuit et m’empêche de dormir avec un effroyable medley de Olive et Tom, Les mystérieuses cités d’or, Princesse Sarah, Capitaine Flam et même les Barbapapas

Laissez-moi donc vous présenter : La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon.

La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon

Présentation des éditions Ynnis

« Ca-pi-taine Flam, tu n’es paaas de notre galaxiiiie ! » « C’est amour et bonheur, la vie pour Jeanne et Serge ! » (Re) découvrez ces génériques cultes… et leurs pochettes mythiques !

Souvent créés tout spécialement pour la France, ils sont parfois plus connus que les dessins animés en eux-mêmes.
Et pourtant, on sait peu de choses sur ces chansons. En dehors de Bernard Minet, leurs interprètes sont souvent restés discrets, voire anonymes, et nombre d’entre eux les ont enregistrées sans imaginer que 30 ans plus tard, on en parlerait encore.
Découvrez qui se cache derrière ces génériques et leurs secrets de fabrication à travers des anecdotes et des portraits de leurs créateurs et interprètes. Plongez dans l’âge d’or du disque et des programmes jeunesse de la télévision, de Goldorak à Pokémon !

La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon

Contenu

Olivier Fallaix et Rui Pascoal, deux journalistes spécialisés dans les séries d’animation et la culture geek, sont à l’origine de cet ouvrage.

Passant en revue les compositeurs, les paroliers et les interprètes des chansons emblématiques de cette période, ils mettent en lumière les qualités et parfois les défauts et les anecdotes qui ont fait leur succès. Les journalistes ont effectué un long travail d’enquête pour parfois retrouver ou même identifier certains interprètes restés inconnus ! De nombreuses pochettes de disques et photos d’interprètes illustrent l’ouvrage.

Des chapitres reviennent également sur les disques les plus rares, les bizarreries ou des infos insolites qu’on ignorait parfois !

À noter que la préface est signée Noam (Goldorak) tandis que l’illustrateur Mig a réalisé l’illustration de couverture.

La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon

Nous avons tous une histoire avec les génériques

Un beau livre pour toute la famille. Si je me le procure, mes parents seront aussi intéressés que moi, vu qu’il couvre une période allant des années 70 aux années 2000.

Quand on évoque le générique de Goldorak devant ma maman, un doux sourire nostalgique se forme sur ses lèvres et elle se revoit petite fille contemplant le beau et jeune visage de Noam sur la pochette de son 45 tours en chantant « C’est Goldorak le Graaaaaaand, le Grand Goldoraaaaaaaak ».

Moi, je me revois dans la cour de récré de primaire chanter le générique de Pokémon avec mes amis ou devant Midi les zouzous, à m’égosiller sur Princesse Sarah au grand dam de ma sœur.

Je pense qu’une grande partie d’entre nous a une histoire avec les génériques et en apprendre plus sur les coulisses de ces chansons doit être très intéressant. Je ne me suis effectivement jamais demandée quel était le travail derrière. Parfois, je connais même le générique par cœur sans avoir vu un seul épisode de la série… C’est pour dire l’impact qu’ils ont pu avoir sur nous !

Conclusion

Si comme moi vous avez une famille un brin déjantée qui s’égosille sur Capitaine Flam, ou si vous êtes une famille plus conventionnelle à la recherche de culture, ce livre est fait pour vous !

La belle histoire des génériques télé, de Goldorak à Pokémon est disponible depuis le 13 novembre au prix de 29,90 €


Et vous, quels sont vos génériques préférés ou ceux qui vous sont rentrés dans la tête à la lecture de cet article ?

En parlant de génériques télé, connaissez-vous le groupe Goldarock ?

C’est un groupe qui reprend de manière rock les génériques de dessins animés de notre enfance. Si vous êtes dans ce délire, leurs concerts sont vraiment amusants, je vous les conseille pour passer un bon moment bien barré !

Sources :éditions Ynnis / info-vidéo

La Team te suggère aussi