Accueil Découverte Le Japon dans l’ombre de la Chine, découvrez l’influence de l’Empire du Milieu sur le Pays du Soleil Levant !
Le Japon dans l’ombre de la Chine, découvrez l’influence de l’Empire du Milieu sur le Pays du Soleil Levant !

Le Japon dans l’ombre de la Chine, découvrez l’influence de l’Empire du Milieu sur le Pays du Soleil Levant !

par Blackou 6 avril 2022

Les Japonais commencent à avoir des contacts direct avec la Chine autour de 400 après J.C. La Chine est alors bien plus puissante, prospère et avancée que le Japon. Très impressionnés, les Japonais s’empressent d’apprendre l’écriture, la fabrication de la porcelaine, de la soie et du papier. Ils apprennent aussi à tracer le plan d’une ville.

L'univers du livre japonais ancien – Guimet
Le début de l’univers japonais

Les Japonais adoptent le calendrier chinois et la religion bouddhiste. Pendant 400 ans, le Japon envoie des officiels et des savants en Chine, et accueille en retour de nombreux enseignants et artisans, chinois et coréens.

La voie des dieux

Les japonais ont alors leur propre religion, le shintô, mot qui signifie « voie des dieux« . Basé sur le culte de la nature et des dieux, le shintô ou shintoïsme, n’a ni fondateur, ni prophète. Il ne s’appuie sur aucun écrit, excepté les récits mythiques rapportés dans les premiers livres japonais ; le Kojiki (712 après J.C) et le Nihon Shoki (720 après J.C).

Kojiki — Wikipédia
Le Kojiki

Ainsi, le Shintô dit que tout dans la nature ou toute personne vivante ou morte, possède un esprit, kami, qui doit être respecté. La plupart des fêtes servent à demander aux dieux de veiller sur la récolte de riz, ou à les remercier.

L’arrivé du bouddhisme au Japon

En l’an 552, le roi du Paekche (Corée) envoie à l’empereur du Japon quelques prêtres pour expliquer la religion bouddhiste. Bouddha, « l’éveillé » en Sanskrit, est le surnom donné par ses disciples à un maitre indien, Siddharta Gautama (550-490 av. J.C).

La vie et l'enseignement du Bouddha Siddharta Gautama Toute la Thaïlande  2022
Siddhartha Gautama

Il prêche la non-violence, affirme qu’en menant une existence pleine de bonté, réfléchie et généreuse, on échappe aux maux qui accompagnent la vie humaine. Le bouddhisme a déjà 1000 ans quand le Japon le découvre, après la Chine et la Corée.

Temple bouddhistes japonais - Bouddhiste
Temple Bouddhiste japonais

Deux religions côte à côte

Les japonais s’intéressent au bouddhisme, car il est riche d’enseignements sur l’au-delà. Le shintô s’attache davantage à la vie de ce monde. Pour les japonais, les divinités bouddhistes ne sont qu’une forme différente des esprits du shintô. Les deux religions apparaissent complémentaires. Ainsi, beaucoup de Japonais font un mariage shintoïste et choisissent un enterrement bouddhiste.

Enterrement bouddhiste | Maison Cridel, Pompes Funèbres
Enterrement Bouddhiste

Le bouddhisme s’implante fortement au Japon pendant l’époque Nara grâce au soutien de l’empereur et de ses courtisans. Dans chaque province, on construit des temples bouddhistes et des terres leur sont attribuées. Leurs chefs deviennent si puissants qu’ils s’occupent alors de politique.

Duel au sommet : les Grands Bouddha de Nara et Kamakura | Nippon.com –  Infos sur le Japon
Grand Bouddha de Nara

En 784, pour échapper à leur influence, l’empereur Kanmu (737-806) décide de déplacer à nouveau la capitale. En 794, il établit celle-ci à Heiankyô, dont le nom signifie « capitale de la paix et de la tranquillité ». Cette cité sera connue par la suite sous le nom de Kyôto. Elle reste la capitale du Japon jusqu’en 1868, car les empereurs continuent d’y résider.

L’empereur Kanmu

Sources : Wikipédia / Wikipédia

La Team te suggère aussi

GAAK

GRATUIT
VOIR