Accueil Découverte Le Japon et la Guerre : conflits avec le monde (XIX-XXème siècle)
Le Japon et la Guerre : conflits avec le monde (XIX-XXème siècle)

Le Japon et la Guerre : conflits avec le monde (XIX-XXème siècle)

par Blackou 2 mai 2022

La fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle sont dominés par une succession de conflits. Découvrez à travers cet article le lien entre le Japon et la guerre.

Alliance et Défi

En 1880, les généraux japonais commencent à s’intéresser de près à la Corée, un royaume faible ; c’est aussi le territoire d’Asie le plus proche du Japon. La Chine et le Japon avaient toujours voulu guider la politique coréenne. En 1864, ils entrent en conflit pour le domination de la Corée. Les forces japonaises gagnent facilement. L’île de Formose (Taïwan) est prise à la Chine et devient une colonie japonaise.

Première guerre sino-japonaise — Wikipédia
Première guerre Sino-japonaise

En guerre avec la Russie

En 1904, le Japon attaque la Russie depuis la Corée. Après un combat difficile, il est victorieux. La Russie cède à ses vainqueurs la moitié méridionale de l’île de Sakhaline. En 1910, la Corée devient une colonie japonaise, malgré la résistance des Coréens. Par la suite, le Japon adopte à Taiwan une politique d’aide au développement : construction de routes, d’hôpitaux, d’écoles et introduction de méthodes agricoles plus performantes.

La guerre russo-japonaise (1904-1905) - Les chiffres et les faits -  Milkipress
Guerre russo-japonaise

Enfin, vers 1911, toutes les puissances occidentales acceptent d’abolir les « traités inégaux » signé vers 1850. Beaucoup de Japonais en concluent que l’agression est le meilleur moyen pour eux de se faire respecter.

Le chemin de la guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, le Japon se bat aux côtés des alliés. En 1919, lors de la conférence de paix de Versailles, il est traité comme l’une des cinq grandes puissances. La conférence instaure la Société des Nations, chargée de régler les conflits internationaux. Par la suite, l’écroulement de l’économie mondiale entre 1929 et 1931 entraîne de nombreuses crises politiques dans les pays industrialisés. Le Japon compte de plus en plus de chômeurs, et les jeunes officiers de l’armée réclament l’expansion de leur empire par la force, comme solution aux problèmes de la nation. Les hommes politique s’y opposant sont assassinés.

Guerre et économie au Japon en 1929

Le Japon en guerre

En 1933, le Japon se retire de la Société des Nations, qui avait condamné son coup de force en Mandchourie. En 1940, il conclut un pacte tripartite avec l’Allemagne et l’Italie.

Pacte tripartite — Wikipédia
Pacte tripartite entre le Japon, l’Allemagne et l’Italie

En 1937, le Japon lance une offensive contre la Chine. Les Etats-Unis tentent de le faire reculer en lui imposant un embargo sur l’acier et le carburant. La guerre avec les Etats-Unis semblait désormais inévitable. Le Japon lance une terrible attaque surprise contre la base navale américaine de Pearl Harbor à Hawaii, le 7 décembre 1941.

7 décembre 1941 - Les Japonais attaquent Pearl Harbor - Herodote.net
Les Japonais attaquent Pearl Harbor

Victoire et Défaite

Pendant les six mois qui suivent l’attaque de Pearl Harbor, les forces japonaises semblent invincibles, prenant Hong-Kong et, en février 1942, Singapour, la principale base britannique d’Asie du Sud-Est. Elles sont bientôt aux portes de l’Inde. Mais les grandes batailles navales de la mer de Corail et de Midway, pendant l’été 1942, viennent à bout de la marine Japonaise.

Bataille de Midway — Wikipédia
Bataille de Midway

Les alliés peuvent reprendre les îles du Pacifique pour y établir les bases où ils pourront attaquer le Japon et le bombarder. En mars 1945, un raid sur Tôkyô tue plus de 100 000 personnes. Les Japonais se préparent à résister à l’invasion de leur patrie. De jeunes pilotes appelés Kamikazes s’engagent dans des missions suicides contre la marine alliée. Deux mille avions participant à ces attaques coulent 34 bateaux et en endommagent 288 autres.

Kamikazes malgré eux - L'Express
Les Kamikazes japonais

En défendant l’île d’Okinawa, les Japonais perdent 100 000 soldats et 150 000 civils, dont beaucoup d’écoliers et d’infirmières contraints au « suicide collectif« 

Il faut le bombardement atomique d’Hiroshima et de Nagasaki en août 1945, et la déclaration de guerre de l’URSS, suivie par l‘occupation des îles Kouriles, pour que le Japon capitule. Craignant de voir la cour impériale destituée et le pays divisé entre les différents vainqueurs, le Japon dépose finalement les armes sans condition.

Bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki — Wikipédia
Bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_du_Japon#:~:text=Le%20Japon%20n’a%20jamais%20plus%20particip%C3%A9%20%C3%A0%20une%20guerre,d’avoir%20des%20armes%20nucl%C3%A9aires.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_du_Japon#Conflits_ouverts_avec_la_Chine,_puis_l’Occident

La Team te suggère aussi