Accueil Découverte L’époque Edo: la dernière période avant le Japon moderne !
L’époque Edo: la dernière période avant le Japon moderne !

L’époque Edo: la dernière période avant le Japon moderne !

par Blackou 19 avril 2022

L’époque d’Edo est l’époque historique du Japon la plus célèbre : c’est la dernière période avant le Japon moderne. Découvrez l’histoire de l’époque Edo !

Début de l’époque Edo

Le début de cette époque commence avec l’arrivée au pouvoir du clan Tokugawa. Deux ans après la mort d’Hideyoshi Toyotomi (premier ministre du pays durant l’époque Sengoku, 1450-1573), un conseil est mis en place. Mais ce dernier vole en éclat à cause des querelles au sein du clan.

Hideyoshi Toyotomi

« Tenka wakeme no kassen », ou « La bataille qui décida de l’avenir du pays », aurait commencé en 1600 suite à la bataille de Sekigahara. C’est un événement majeur dans l’histoire du Japon ; elle marque le début de l’époque Edo.

Bataille de Sekigahara.

Un pouvoir centralisé durant l’époque Edo

Pendant ce temps, le gouvernement s’installe à Edo à partir de 1603. Par ailleurs, Edo était un ancien petit village de pêcheurs. Ainsi, le lieu est à ce moment là, la capitale shogunale et le centre du pouvoir politique Kyoto demeure la capitale impériale jusqu’en 1868.

Edo, la nouvelle capitale

Dès 1615, le shogun parvient à monopoliser l’ensemble des pouvoirs grâce à la promulgation d’un code en 17 articles et dirige le pays seul.

Le Chef d’état décide de renforcer son pouvoir et « d’étouffer » la puissance des daimyos, les grands seigneurs des provinces. Par ailleurs, le shogunat exerce un contrôle particulièrement strict à leur encontre par la Sankin Kôtai.

Sankin Kôtai

Ce système, mis en place en 1635, contraint les daimyos à une résidence alternée d’une année sur deux entre Edo où sera installée leur famille et leurs fiefs.

C’est ainsi que le gouvernement divise la population en quatre classes sociales :

-Les guerriers « Bushi ». Les guerriers comportent le shogun, les daimyos et les samouraïs.

-Les paysans « nômin »

-Les artisans « kôgyô

-Les marchands « chônin ».

En effet, le reste de la population échappe à cette codification, mais pas au contrôle shogunal.

Le Sakoku

Le Sakoku est la politique isolationniste japonaise instaurée lors de la période Edo (précisément entre 1650 et 1842). Le Shogun Tokugawa va progressivement faire appliquer une série de mesures isolationnistes :

-L’expulsion des missionnaires chrétiens suite à l’interdiction du christianisme sur le territoire en 1614

-L’interdiction d’entrer ou de quitter le pays pour les Japonais

-L’expulsion des résidents et marchands étrangers

-La fermeture des ports aux navires non japonais.

Politique du Sakoku

Cette politique avait pour but de limiter l’influence de étrangers. Dans les faits, le Japon a commencé le commerce vers l’international grâce à Nagazaki, son principal port vers l’étranger. En 1638, la communauté portugaise sera déplacée sur l’îlot de Deshima près de Nagasaki puis expulsée l’année suivante.

Par ailleurs, le Japon commercera avec la Hollande sur la même île. À l’époque, c’est le seul endroit où les européens ont le droit de mettre les pieds.

Deshima, l’île du commerce

L’évolution Japonaise

La Japon évolue dans son coin. L’archipel d’Okinawa commence à être peuplé par des Japonais indépendants du pouvoir central. Ils fondent le royaume de Ryukyu qui pourra commercer avec la Chine tout en étant dépendant du Japon.

Royaume de Ryukyu

La convention de Kanagawa est signée entre le Japon et les Etats-Unis en 1854 et avec la Russie en 1855. C’est le début du Bakumatsu, la fin de la période Edo. Sakhaline et les îles Kouriles sont partagées notamment entre Russie et Japon.

Convention de Kanagawa — Wikipédia
La convention de Kanagawa

La fin d’Edo

En 1867, le Japon tente d’être moderne. Le domaine de Satsuma, qui est contre le gouvernement Japonais, va se rapprocher de l’Angleterre pour être soutenu militairement. En 1868, le Japon, qui est bien aidé par la France côté militaire tente de s’en prendre aux rebelles.

C’est le début de la guerre de Boshin. Les 2 domaines rebelles font une alliance et soutiennent l’Empereur pour qu’il reprenne son pouvoir face au Shogunat. L’Empereur prend Edo qui est renommée Tokyo en 1869. Enfin, c’est la fin de l’ère des samouraïs.

Guerre de Boshin

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89poque_d%27Edo

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_japonaise_%C3%A0_l%27%C3%A9poque_d%27Edo

La Team te suggère aussi