Accueil NewsAnimes Calendrier de l’Avent – Jour 5 – Les Enfants de la Baleine
Calendrier de l’Avent – Jour 5 – Les Enfants de la Baleine

Calendrier de l’Avent – Jour 5 – Les Enfants de la Baleine

par Shima 5 décembre 2019

Pour ce 5ème jour du calendrier de l’Avent, je voudrais vous présenter Les Enfants de la Baleine. Un manga de fantasy d’une très grande beauté, dans un univers onirique, poétique, touchant, mais aussi cruel.

Résumé

Un monde où le sable s’étend à perte de vue. Seul un gigantesque vaisseau, La Baleine de Glaise, vogue à la surface de cet océan de dunes. Les habitants de ce vaisseau sont divisés en deux catégories : les Marqués capables de manipuler le « saimia », un pouvoir qu’ils tirent de leurs émotions mais qui les condamne à mourir très jeunes, et les Non-marqués ayants une espérance de vie plus longue et s’occupant de la gestion de la Baleine. Ils vivent une vie paisible, mais coupée du monde, jusqu’au jour où le jeune Chakuro fait une étrange rencontre sur une île à la dérive…

La Baleine de Glaise

Une poésie colorée qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Au premier abord, l’œuvre peut sembler niaise et simplette de par son côté très colorée et poétique, mais il n’en est rien. L’histoire est beaucoup plus sombre et tragique qu’il n’y paraît, et annonce la couleur dès les premiers épisodes/chapitres. C’est une œuvre atypique dont l’univers, l’atmosphère et l’ambiance sont uniques et très poétiques.

Critique de Daeny Daenee sur Nautiljon, cette personne m’a ôté les mots de la bouche, je n’aurais pas dit mieux.
Les Enfants de la Baleine

Manga : Les Enfants de la Baleine

Les Enfants de la baleine (Kujira no Kora wa Sajō ni Utau) est un manga de Umeda Abi. Au Japon, il est catégorisé comme shôjo, en France, Glénat l’a catégorisé en Seinen (sûrement pour attirer un public plus large. Malheureusement en France, certains ont encore du mal à comprendre qu’un Shôjo peut être profond et synonyme de grande aventure et que chaque manga catégorisé Shôjo, n’est pas niais !).

Les Enfants de la baleine a été prépublié dans le magazine Mystery Bonita, des éditions Akita Shoten. La série a débuté en 2013 au Japon et compte à ce jour 15 volumes reliés. En France, 13 volumes sont à ce jour disponibles chez Glénat qui publie la série depuis 2016.

Les Enfants de la Baleine

Anime : Les Enfants de la Baleine

Une adaptation animée du manga a vu le jour en 2017. La série compte 12 épisodes et deux OAV et couvre environ les 6 premiers tomes du manga. Les enfants de la Baleine, sous-titré « Children of the Whales« , a été réalisé par le studio J.C. Staff.
Kyōhei Ishiguro (Your Lie in April, Occultic;Nine) est à la réalisation, Michiko Yokote est au scénario et Haruko Iizuka au chara-design et Hiroaki Tsutsumi à la musique.

Les Enfants de la Baleine est disponible sur Netflix depuis début 2018.

Le manga a aussi été adapté en pièce de théâtre en 2016.

Trailer anime

Avis personnel sur Les Enfants de la Baleine

En ce qui concerne le manga, les dessins sont vraiment très beaux. Les couvertures sont elles aussi magnifiques.

Les Enfants de la Baleine

Un univers fantastique

Abi Umeda nous propose un univers original, complexe, riche et travaillé. Pour créer cet univers, la mangaka dit s’être inspirée d’un scénario libre de droit acheté dans une boutique spécialisée.

La topographie du monde est complètement différente et les notions de «  saimia », de « Noûs » et même des émotions peuvent parfois être un peu difficile à comprendre et on peut se retrouver un peu perdu au début de l’histoire. Néanmoins, ces notions sont maîtrisées par la mangaka et une fois qu’on est pris dans l’histoire, cet univers devient passionnant. L’univers est poétique et nous fait voyager.
On peut même y voir des inspirations de certains films de Miyazaki, comme Nausicaa. En parlant de références, on peut aussi trouver des similitudes avec Shinsekai Yori par son côté « monde imaginaire utopique en apparence mais tragique au fond ».

Les Enfants de la Baleine

Un scénario complexe

Le scénario est intéressant et intriguant. Au début nous suivons la vie paisible des habitants de la Baleine de Glaise, puis diverses péripéties et révélations arrivent et leur quotidien se retrouve chamboulé et des enjeux de grande importance concernant leur vie et la survie de la Baleine de Glaise elle-même apparaissent. On est emporté dans un univers qui de doux et paisible en apparence, deviendra dur et cruel pour les habitants de la Baleine de Glaise.

Les Enfants de la Baleine

Conclusion

Les Enfants de la Baleine, pour moi, se démarque par ses dessins sublimes, très soignés et son univers unique. Le scénario est captivant, on a envie de connaître les tenants et aboutissants de cette histoire et mieux comprendre cet univers, et de savoir ce qui va arriver aux protagonistes.

L’anime est fidèle au manga. Comme dit précédemment, il couvre environ les 6 premiers tomes du manga, même s’il occulte des passages entiers. L’ambiance reste fidèle au manga et c’est un vrai plaisir de voir cet univers en anime.

Si vous ne vous êtes jamais penché sur Les Enfants de la Baleine, prenez un moment pour vous plonger dans les premiers chapitres/épisodes et voyez si cet univers atypique vous emporte tout autant qu’il m’a emportée.

Accueil et Récompenses

En 2015, la série est présente dans le top 10 du classement « Kono manga ga sugoi », catégorie « fille » et « garçon ».

La série s’est vu décerner par le public le prix du « Daruma du meilleur seinen » lors des Japan Expo Awards 2017. Le manga Les Enfants de la baleine est lauréat dans la catégorie « seinen » du prix MANGAWA en 2017

« Le manga nous plonge rapidement dans un univers poétique et épuré rappelant un certain Nausicaa, le tout appuyé par le dessin aux traits fins d’une Umeda pleine de talent ».

9emeart

« Il s’agit plus d’une fable sociétale, avec l’émotion au cœur de l’histoire : la nature humaine, la vie en communauté, le contrôle de ses émotions, le regard des autres. Des thèmes d’autant plus importants d’un point de vue japonais »

IGN

La Team te suggère aussi