Accueil News Harry Potter : Le premier opus de la saga des Fondateurs pour Septembre
Harry Potter : Le premier opus de la saga des Fondateurs pour Septembre

Harry Potter : Le premier opus de la saga des Fondateurs pour Septembre

par Kayla 18 septembre 2019

Cher Potterhead et autres moldus, si vous ne le saviez pas encore, EpnosFilms va bientôt nous offrir le premier Opus de la saga des Fondateurs, issu de l’univers d’Harry Potter.

En effet, la vie des quatre fondateurs de la célèbre école de Magie Poudlard sera passée au peigne fin par l’équipe d’Epnos.

Si par le plus grand des malheurs (ou bonheur à vous de voir) vous ne connaissez pas Harry Potter, nous allons t’expliquer rapidement qui est ce jeune homme dont tout le monde parle.

Harry Potter, le sorcier le plus connu du monde

Harry est un sorcier. Voilà

Non, ne t’inquiète pas ce n’est pas tout.

C’est un sorcier rendu célèbre dès sa naissance pour avoir vaincu le célèbre mage noir Dont on ne doit pas prononcer le nom. Oui bon c’est Voldemort. (Au moins c’est dit).

Enfin bref, à l’âge de 11 ans Harry qui vit chez son oncle et sa tante reçoit sa lettre d’admission au collège de Poudlard (faites pas comme si vous n’en aviez jamais rêvé).

A Poudlard, il apprendra à devenir un grand sorcier aux côtés de ses amis et plus particulièrement aux côtés de Hermione Granger et Ronald Weasley. Bien entendu, il devra surmonter tout un tas d’épreuves difficiles et mortelles pour survivre.

Voilà. Cette fois c’est la bonne, vous connaissez le minimum pour comprendre cet article et vous lancer potentiellement dans le visionnage des films et la lecture des 7 tomes.

Honnêtement, on n’a plus vraiment besoin de dire que les livres et les films sortis de l’imagination de l’autrice J.K Rowling ont eu un succès incroyable à travers le monde.

Si bien que la fan base Potterhead est née et avec elle une multitude de films affiliés de près ou de loin à l’univers de Harry Potter.

Un Fan-Film Voldemort qui envoie sévère

On peut notamment penser aux films sur les origines de Voldemort aussi connu sous le nom de Tom Jedusor.

«  Voldemort, Origins of the heir », un titre pour le moins emblématique pour un court métrage sur la jeunesse de Tom puisqu’il renvoie directement au second volet de la Saga Harry Potter : La Chambre des Secrets.

Disponible depuis Janvier 2018 sur la chaîne Youtube de Tryangle Films en Version Originale Sous-titré en Français. Il retrace le parcours du jeune Jedusor depuis sa scolarité à Poudlard jusqu’à sa montée au pouvoir en passant par la fabrication des fameux Horcruxes.

 « Le maître de la mort » qui a été réalisé par l’équipe du PotterShow et mis en ligne le 31 Octobre 2016 sur leur chaîne Youtube. Le film raconte lui aussi une partie de la vie du célèbre mage noir et ce, avec une classe française qui donne envie de le revoir.

Après avoir eu le droit a l’interprétation de la vie torturée du mage noir qui a fait trembler toute une génération de sorcier. La vie de Norbert Dragonneau a continué d’être exploré, permettant de connaître davantage celle de Dumbledore et du célèbre mage Grindelwald. Les fondateurs était une étape indispensable pour la culture Potterhead.

Les fondateurs, parfait pour plonger davantage dans le monde d’Harry Potter

Epnos a prévu de sortir 4 films qui seront financés par des cagnottes en ligne et donc entièrement par la générosité des fans.

Teaser le 2 Novembre 2018 sur les réseaux sociaux d’Epnos, nous apprenons avec plaisir que le premier film de la saga aura pour intrigue la vie palpitante et pleine de mystère de la famille Serdaigle.

C’est le 31 Juillet, jour anniversaire de notre sorcier balafré et de la fabuleuse autrice de ce chef d’œuvre littéraire que nous découvrons la bande annonce tant attendu du film « Les fondateurs : Le Fantôme de Serdaigle ».

Et franchement, je ne sais pas vous mais ça donne vraiment envie.

Pour ceux qui en veulent plus sachez que le film aura le droit à son avant-première au cinéma ! Elle aura lieu à Paris et il suffira de réservé sa place sur une billetterie ENTIEREMENT gratuite. Rendez- vous le 18 Septembre sur les réseaux sociaux d’Epnos pour en obtenir le lien !

Vous trouverez à la fin de l’article l’interview de Louise Chauvet, la jeune femme à l’origine du projet des Fondateurs (En collaboration avec Charlie et Léo Macaigne). Elle nous livre son ressenti et sa fierté quant au travail réalisé par l’équipe.

Interview avec Louise Chauvet

Questions : Qui se cache derrière Epnos Film ? Pourquoi avoir créé Epnos ? D’où vient le nom : Epnos ? Êtes-vous de grand fan de lunivers du jeune sorcier ? Depuis quand ?

Louise:

EpnosFilms, c’est une production amatrice formée par trois amis, Charlie Macaigne, Léo Macaigne et moi-même, Louise Chauvet, qui avaient pour projet de faire un court-métrage sur Héléna Serdaigle. Suite à des discussions plus approfondies, on a décidé de faire une série de courts-métrages sur les Fondateurs de Poudlard.

D’ailleurs, les garçons avaient déjà travaillé sur Le Maitre de la Mort sorti en 2016 sur YouTube.

Les jumeaux (Charlie et Léo) sont de fervents fans de la saga depuis de nombreuses années (je dirais 10-12 ans). Ils ont vu les films et lu les livres un nombre incalculable de fois. Ils sont fans de l’univers au point de présenter leur collection sur une chaîne YouTube dédiée (leur chambre est un vrai musée). Ils connaissent donc le monde des sorciers sur le bout des doigts (ils sont incollables au Trivial Poursuit Harry Potter).

Pour ma part, je ne suis pas spécialement fan de la saga. En revanche, j’ai un énorme respect pour le travail de J.K. Rowling et beaucoup d’admiration ! Je trouve son imagination incroyable et je ne cesse d’être surprise (oui j’ai vu les films et lu les bouquins, j’ai même quelques funkos pop dans ma bibliothèque).*

Questions : L’idée de la saga des fondateurs est-elle un projet de longue date ou le pari fou dun groupe dami ? Qui a écrit le script du premier opus ?

Louise:

J’ai déjà plus ou moins répondu mais les Fondateurs est une idée née de longues discussions autour de l’envie de faire un court-métrage (sur la saga Harry Potter pour les jumeaux et de faire un court-métrage tout court pour ma part, puisque je souhaite travailler dans le cinéma plus tard et particulièrement devenir réalisatrice et travailler sur des plateaux). L’écriture du premier scénario a été un peu longue à venir puisque nous devions imaginer la série dans son ensemble afin que tout soit cohérent. Nous avons donc l’histoire, du début à la fin, du 1er au 4ème film. Les scénarios sont donc écrits à 6 mains, par les jumeaux et moi-même.

Question : Comment sest déroulée la campagne de financement ?

Louise:

La campagne de financement s’est déroulée comme espérée! C’était très stressant pour nous parce qu’on n’avait aucune idée de ce que ça allait donner et que le teaser partagé à cette période n’a rien à voir avec la qualité du film qui sort dans quelques semaines !

C’était un pari risqué de demander 3000 euros mais pas possible pour nous de tourner sans cette somme… On est vraiment heureux que le projet ait retenti et que la communauté de fans nous ait soutenu dans notre démarche. On espère avoir plus pour le prochain ! Tout dépendra du ressenti du public.

Question : Comment les acteurs ont-ils été choisis ? Qui sont-ils ?

Louise:

Pour le casting, on a tout fait sur nos réseaux sociaux dans un premier temps. On a reçu pas mal de candidatures avant de rentrer dans des groupes spécialisés de comédiens sur Facebook. Boris Liblin (le Baron Sanglant) a fait de nombreuses années de théâtre, souhaite intégrer une troupe de théâtre et a déjà joué dans Le Maitre de la Mort. Maera Chouaki (Héléna Serdaigle) est actuellement dans une école de théâtre. Sandrine Baume (Rowena Serdaigle) est comédienne, c’est son métier. A noter que TOUT LE MONDE (y compris les comédiens) a travaillé bénévolement sur ce projet. Personne n’a été payé ! Une collaboration née d’une pure passion et intérêt pour Harry Potter et pour notre projet.

Questions : Quels ont été les lieux de tournage ? A-t-il été difficile dobtenir les autorisations nécessaires pour le tournage ? Comment sest déroulé le tournage ? (Les petites galères et les fous rires, la fatigue et la bonne humeur …)

 Louise:

Les lieux de tournage : forêt dans les Rousses (Jura), forêt de Carnelle (Val d’Oise), Château-neuf-sur-Epte dans le département de l’Eure et le Château de Basché dans la Loire (qui fait chambre d’hôtes ! Si vous voulez retracer les pas de la famille Serdaigle, rendez-vous là bas…).

Pour le tournage, nous n’avons pas eu besoin d’autorisations particulières, si ce n’est celle de Warner Bros. C’est un passage un peu obligatoire quand on utilise une franchise aussi puissante que celle d’Harry Potter. Je ne t’en dis pas plus sur le tournage parce qu’on va sortir un Making-of et que vous découvrirez tout à ce moment-là ! On a laissé quelques indices sur l’ambiance et les coulisses du tournage dans nos sorties Instagram à la une.

C’était hyper intense mais aussi de très très bons souvenirs. On a hâte d’y retourner !!

Questions : L’idée de remuer le passé pour montrer la vie des fondateurs de Poudlard intéresse beaucoup les fans et moi la première mais êtes-vous restés fidèles aux informations transmises par Rowling ou avez-vous pris des initiatives ?

Louise:

Pour l’histoire des Fondateurs, on vous laissera découvrir mais on s’est basé sur tous les éléments laissés par JK R. Tout le reste relève de notre imagination. On a juste tout fait pour que tout soit cohérent et plausible. Mais on a clairement inventé l’histoire des Fondateurs. On a utilisé tous les éléments à disposition sur leurs personnalités, leurs maisons, leurs vies etc et on a construit la trame à partir de tout ça.

Questions : Quattendez-vous du film ? Intellectuellement, culturellement ?

Louise:

On attend tous des choses différentes du film… Difficile à dire. Mais il me semble que l’initiative de ce projet c’est de faire plaisir aux fans de la saga avant tout, de partager notre passion et se créer des expériences de tournage, puisque nombreux d’entre nous veulent en faire leur métier plus tard. C’est hyper enrichissant en termes de rencontres, de débrouillardise. Les courts-métrages amateurs c’est que du bricolage ! Et c’est ce qui est super. C’est très formateur !

Questions :  Pouvez-vous enfin nous en dire plus sur lavant-première en salle ? Les places seront-elles payantes ?  (Ce qui permettrait peut-être de commencer le financement du prochain).

Louise:

Les places sont gratuites parce qu’on veut garder notre principe de base, à savoir offrir un film aux fans. En revanche, on a dû payer la salle de notre poche. On va donc certainement mettre un petit choixpeau à la sortie pour celles et ceux qui souhaitent nous soutenir et nous aider à rembourser la salle.  Mais rien d’obligatoire bien sûr !

Question : La campagne de financement du second commencera-t-elle bientôt ?

Louise:

Pour le second film, on compte à 100% sur le 2ème financement participatif. Je ne peux pas te dire quand est-ce qu’on le lancera. Il faut qu’on termine d’écrire le deuxième opus avant. On espère que ce sera avant la fin de l’année mais on ne peut rien garantir…! Et puis surtout, avant de lancer le financement, on a besoin de discuter avec chacun des pôles (réalisation, image, son, costumes, accessoires, maquillage, régie etc…) pour avoir une estimation de leurs besoins financiers et former le budget du financement en fonction de leurs demandes.

Question : Quand pensez-vous  commencer le tournage du second film ?

Louise:

Du coup, le tournage clairement pas avant 2020. Mais rien de précis pour le moment 😉

Question : Quand commencerons les auditions pour les différents rôles ?

Louise:

Le casting arrivera certainement comme l’année dernière, pendant ou après le financement certainement. Sauf si on se décide à trouver les acteurs AVANT de sortir le financement. Il est trop tôt pour le dire encore une fois. Pour le moment, on se concentre sur la sortie de celui-ci, sur les retours qu’on va avoir et en fonction on pourra déterminer certaines choses. Et surtout, finir d’écrire le 2 !! C’est primordial !  Donc : il y a du boulot ! Mais on ne veut pas se précipiter, on veut offrir de la qualité !

Le petit mot de la fin :

Louise:

Il y a quelque chose que je souhaite souligner de nouveau, c’est l’implication et l’investissement de l’équipe ! On a une équipe (bénévole encore une fois) formidable, qui est passionnée, talentueuse, ambitieuse ! Et pour la plupart c’est un premier projet, donc tout le monde est très enthousiaste. Sans le reste de l’équipe on n’aurait jamais jamais jamais pu mettre en place ce court-métrage. C’est hyper important pour moi que ça soit mentionné, c’est l’équipe entière qui porte le projet à son terme et dans notre cas qui l’a fait avec peu de moyens financiers, peu d’expérience et beaucoup de maturité et d’envie  / de volonté !

C’est par exemple le premier film de la réalisatrice, Lou-Anne Dubos, qui a déjà plein d’idées en tête et qui déborde d’énergie. On aime beaucoup son univers, que vous pouvez déjà découvrir au travers de ses magnifiques photographies. J’espère que vous apprécierez son style autant que nous !

On a la chance d’avoir un élément en or dans l’équipe, Clément Ferrigno, qui fait énormément de choses : chef opérateur, monteur, graphiste, compositeur… c’est un membre indispensable dans l’équipe. Je m’amuse à l’appeler « l’homme à tout faire » (il ira très loin !).

Son assistant, Alexandre Braun, nous a fourni tout le matériel image et est hyper investi dans le projet. Il est très professionnel et il nous apporte quotidiennement ses connaissances qui ne sont pas de refus (et accessoirement sa bonne humeur). Edouard, l’ingénieur son, a également pas mal d’expérience et a été de bons conseils lors des tournages.

Virginie Breton (plus connue sous le pseudo Nini 934 sur YouTube) apporte énormément également. Elle a par exemple fait les baguettes de Rowena et d’Hélène (elles sont sublimes), pas mal d’accessoires et c’est de loin la plus passionnée d’entre nous. Elle est hyper minutieuse et regorge d’idées !

Et la liste est longue (les deux Agathe ont pris soin de nous pendant les week-ends de tournage et quel plaisir de travailler avec des filles aussi simples et souriantes… un bonheur !). C’est pour te montrer à quel point chacun des membres a apporté quelque chose d’essentiel pour mener à terme le projet et le mener bien surtout ! Je suis vraiment très fière de mon équipe et des gens qui bossent avec nous et qui comptent rester par la suite.

Suivre Epnos : FBInstaYouTube

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Les Fondateurs : Le Fantôme de Serdaigle, disponible sur Youtube ! | Gaak 12 octobre 2019 - 16 h 01 min

[…] Pour ceux qui auraient apprécié la BO, Epnos nous offre la possibilité de commander un vinyle en édition limitée. Vous pourrez le précommander ici. Et pour ceux qui n’ont pas encore lu l’interview de Louise c’est par ici. […]

Reply

Laisse un commentaire