Accueil Découverte Les moines Sôhei : les guerriers de la spiritualité !
Les moines Sôhei : les guerriers de la spiritualité !

Les moines Sôhei : les guerriers de la spiritualité !

par Blackou 15 novembre 2022

Les Sôhei étaient des moines guerriers à l’époque du Japon médiéval. Ils excellent au combat à mains nues mais beaucoup privilégient les armes qu’ils peuvent manier en selle ou utiliser contre les chevaux adverses. Découvrez l’histoire des moines soldats !

L’Enryakuji, le temple des moines soldats

Premièrement, ces moines guerriers sont apparus très tôt dans l’histoire du Japon. Initialement nommés « Hôshi Musha » ou « Akusô« , ils étaient ainsi organisés en groupes ou armées au seins de leurs monastères. L’arme la plus traditionnelle chez les moines était le Naginata.

L’enryakuji, le temple des moines guerriers

Lorsque le Bouddhisme fut introduit au Japon (V/VIème siècle), il rencontra le Shinto. Les bouddhistes intégrèrent aussitôt le shintoïsme et ses centaines de divinités tel que Bouddha. Les deux religions cohabitèrent et se nourrirent l’une de l’autre.

Au VIIIème siècle, l’Enryakuji est fondé pour défendre la ville des mauvais esprits. L‘Enryakuji est le monastère le plus connu des moines Sôhei situé sur le mont Hiei à Kyoto.

Le temple fut rapidement en charge d’exécuter toutes sortes de rituels sacrés avec la cour impériale. Il fut ensuite reconnu comme un lieu de « pratique pour la pacification et la protection de l’état« .

Instauration, rivalités et fin

Ces moines guerriers apparaissent au début du Xème siècle, alors que plusieurs rivalités politiques entre différents temples font rage. Ainsi, le premier conflit armé commence en 949. Une cinquantaine de moines du temple Todai-Ji se rebellent contre une nomination. Par la suite, une bagarre éclate avec les moines Hiei et quelques participants furent tués. Une première dans une religion qui prône la non violence.

Des moines Sohei qui se battent

En 969, des conflits sur la possession de terres appartenant à des temples entraînent la mort de plusieurs moines. Cette fois-ci, les armes furent vraiment utilisées. La violence monte d’un cran avec l’incendie du Mii-dera par des moines du temple Enryakuji.

Par la suite, la guerre de Gunpei éclate. Les Sôheis furent sollicités autant par le clan Taira que le clan Minamoto en tant que renfort. À cette époque, ils étaient réputés pour avoir de grandes qualités guerrières. Durant les batailles, ils tenaient un grand terrain avec des arcs, des sabres ou encore des dagues.

Guerre de Genpei

Par la suite, durant la période Sengoku (1477-1573) qui fut une période d’anarchie, les moines Sôheis se s’organisèrent en ikkô-ikki. Il s’agit de groupes de moines guerriers issues de la classe paysanne qui voulaient se battre pour leur croyance. Par ailleurs, ces nouveaux moines furent les ennemis du célèbre Nobunaga durant plusieurs années. Ils étaient capable de résister aux futurs unificateurs du Japon.

Les Ikko Ikki

Enfin, les moines furent forcés de se rendre en 1580. Il restait encore quelques moines entre 1580 et 1590. Le mouvement Sôhei touche à sa fin en 1603, à la naissance du Shogunat Tokugawa.

Les moines guerriers dans la pop culture

Les moines guerriers sont très présents dans la pop culture. Notamment avec la figure de Benkei, dont on vous a déjà parlé. Pour en savoir plus, je vous invite à lire notre article sur cette légende : Benkei, le moine guerrier.

Dans le manga Vagabond, Inshun Hozoin est un moine guerrier. Il s’agit d’un des premiers adversaire de Musashi, le personnage principal du manga. Soho Takuan, le mentor de Musashi est aussi un moine.

On retrouve également Inshun Hozoin en tant que Lancer dans Fate/Grand Order, ainsi qu’en tant que personnage secondaire dans Valkyrie Apocalypse – Record of Ragnarok.

Inshun, le moine présomptueux

D’autres personnages s’inspirent des moines Sôhei. On peut citer Norio dans Ghost of Tsushima, Lee Sin dans League of Legends, Suzuran dans Shine On! Bakumetsu Bad Boys, ou encore Ichibē Hyōsube dans Bleach

Sources :

https://www.japan-experience.com/fr/preparer-voyage/savoir/comprendre-le-japon/sohei-moine-soldats

Kings and Generals

La Team te suggère aussi