Accueil Critiques Les Pérégrinations de Shima – Alma tome 1
Les Pérégrinations de Shima – Alma tome 1

Les Pérégrinations de Shima – Alma tome 1

par Shima 27 avril 2021

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous présenter le premier tome du manga Alma, envoyé par les éditions Panini. Découvrons la première partie d’une œuvre d’anticipation où humains et machines s’affrontent sans merci.

Cette review ne contient pas de spoilers. Le manga contient plusieurs éléments surprenants que je vous laisserai le plaisir de découvrir lors de votre lecture !

Alma

Alma

Alma est un manga de Shinji Mito débuté en 2019 dans le Young Jump. Le manga est terminé en 4 tomes reliés aux éditions Shûeisha.

Résumé Alma

Dans un monde en ruine d’où l’humanité semble avoir été éradiquée, Ray cherche désespérément d’autres survivants sous le regard inquiet de son amie Trice. Lorsqu’un attaquant venu du ciel tente de tuer Ray, Trice s’interpose et révèle au grand jour un secret caché depuis quinze ans… Commence alors pour le jeune homme un long voyage, guidé par les paroles de son amie.

Alma

Un démarrage un peu trop rapide ?

Je suis habituée aux séries longues, que ce soit en mangas ou en romans. Dans Alma, la situation initiale fait environ une vingtaine de pages, j’ai trouvé ça assez court pour présenter un monde post-apocalyptique et ses codes et les personnages.

Le premier chapitre d’environ 80 pages comprend donc cette situation initiale et l’élément déclencheur des péripéties à suivre dans le manga. J’ai eu un peu l’impression que ça allait trop vite. Je suis cependant consciente que ce premier chapitre est décisif pour le mangaka et qu’il doit capter l’attention de l’éditeur et du lecteur. Pour une série en 4 tomes, il aurait peut-être été difficile d’allonger cette période.

Il n’en reste pas moins que cette partie est intéressante, même si trop rapide à mon goût. On en apprendra plus sur le monde plus loin dans ce premier tome, mais l’émotionnel aurait gagné à avoir un peu plus de longueur.

Alma

Un voyage seul au monde

Après ce premier chapitre, Ray va entreprendre un long voyage, seulement accompagné par son fidèle Lambda, un petit rongeur robotique.

Que ce soit en manga, en films ou en romans, le voyage d’un personnage seul à travers un monde post-apocalyptique, est un thème maintes fois utilisé, avec plus ou moins de réussite. Dans Alma, j’ai apprécié les chapitres 2 et 3 où Ray est seul dans un monde glacial et dévasté. Le mangaka réussi à nous dépayser totalement et surtout à nous faire empathiser avec le pauvre Ray. Il réussit à nous transmettre le sentiment de solitude et la mélancolie que ressent le protagoniste, malgré son caractère enjoué et optimiste. La personnalité de Ray n’est d’ailleurs pas étrangère à l’intérêt du manga.

Alma

Ray, personnage attachant

Comme dit au-dessus, Ray a une personnalité enjouée et optimiste, ce qui n’est pas si courant dans les œuvres de ce genre. Souvent les protagonistes se retrouvent blasés par la vie solitaire dans un monde dévasté. Dans Alma, il est donc intéressant de voir le monde par les yeux de Ray. Ce personnage apporte de la légèreté dans l’univers. Son graphisme, aux traits ronds et doux avec de grands yeux expressifs, colle parfaitement à son caractère

Alma

Graphismes

Shinji Mito nous propose des graphismes beaux et agréables, mais pas seulement. Les émotions de ses personnages sont très travaillées. Quant aux paysages dévastés et enneigés, ils sont magistraux. On y retrouve son inspiration européenne comme asiatique et l’immersion est réussie. Les détails des armes et des machines sont également impressionnants. La fluidité des combats est aussi à noter. Ceux-ci ne sont pas brouillons, compréhensibles, mais contiennent aussi de la violence non censurée. Alma est réservé à un public averti.

Alma

Conclusion sur le premier tome de Alma

En conclusion, ce premier tome de Alma était plaisant. J’ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de Ray. Le personnage est attachant et son périple seul, qui constitue une bonne partie du manga a été un moment fort de l’œuvre. Les éléments de la fin du manga apportent beaucoup de questionnement quant à la suite de l’histoire. Les prochains tomes n’auront certainement pas cette dimension voyage seul au monde, mais plus affrontement humains/machines. Shinji Mito nous réserve à coup sûr de nombreuses surprises à venir avec les réponses aux questions posées dans ce premier tome.

Alma

© by MITO Shinji / Shûeisha

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire