Accueil Critiques Les Pérégrinations de Shima – Black Shadow Tome 2
Les Pérégrinations de Shima – Black Shadow Tome 2

Les Pérégrinations de Shima – Black Shadow Tome 2

par Shima 25 mai 2020

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous donner mon avis sur le 2ème tome de Black Shadow, envoyé par les éditions Pika.
Vous pouvez retrouver ma critique du 1er tome ici.

Black Shadow tome 2

Etant confinée sans scanner, exceptionnellement, je n’ajouterai pas de pages du manga pour étayer l’article.

Résumé

Les nouveaux élèves de Grand Bell qui ont réussi l’épreuve de Lili sont conviés au palais d’Avista par le prince cadet, Kamiya Lastaria. Mais cette invitation se révèle être un prétexte pour humilier Junk, le sorcier sans baguette. En effet, le père de Kamiya, le seul roi sans baguette, a sali l’honneur de sa famille et le prince transpose son ressentiment sur Junk. Ce dernier devient donc malgré lui l’ennemi juré de l’un des jeunes sorciers les plus puissants d’Avista…

Le 1er tome m’avait paru assez classique en tome d’introduction d’un Shônen et j’attendais la suite pour voir si Black Shadow saurait tirer son épingle du jeu et se démarquer des nombreux mangas du même genre sortant chaque année. Ce tome 2 nous donnera-t-il une réponse ?

Black Shadow Tome 2

Un début laborieux

Je n’ai pas apprécié la première partie du manga. J’ai eu l’impression que les 40 premières pages n’étaient que disputes verbales et physiques entre le Prince et Junk. On rencontre le Prince, jeune homme hautain et arrogant du même âge que Junk et Iris et qui déteste les sorciers sans baguette. Connaissant le caractère rebelle et impulsif de Junk et en ajoutant les provocations du Prince, cela ne pouvait que mal finir.

Cependant, toute cette partie m’a parue trop longue. 40 pages à regarder deux gamins se disputer… Black Shadow perdait des points pour moi.

Une nouvelle Technique

Par la suite, l’histoire se concentre sur Iris, en proie au doute, et introduit une nouvelle technique de combat : Le Madô, un art martial magique. Le concept est intéressant de rajouter une autre forme de magie que celle des baguettes. Cela va sûrement aussi pouvoir donner de l’importance à Iris, puisqu’elle n’a pas encore synthétisé sa baguette.

Que l’aventure commence !

Le mangaka va par la suite introduire un antagoniste prêt à tout pour parvenir à ses fins, notamment manipuler les élèves de l’académie. La manière dont Junk se retrouvera berné et utilisé m’a plu. Ce n’est pas directement l’antagoniste qui va envoyer Junk, ce sera par un moyen détourné et cela est plus original que dans d’autres mangas du genre !

L’aventure à partir du chapitre 10 m’a intéressée. On découvre les raisons du personnage qui se sert de Junk, et l’escapade n’est pas de tout repos lorsque deux voyous leur tombent dessus. Ces deux personnages sont clichés, même si un des deux dégagera plus de charisme que l’autre qui a été écrit, à mon avis, pour nous être antipathique.

S’ensuit alors le premier combat du manga où Junk va lutter seul pour sa vie. Nous n’aurons qu’une partie de cet affrontement puisque le manga se terminera en cliffhanger. Toutefois, cette partie est divertissante et le suspens est bien dosé.

Petit Bonus

Le manga comporte à la fin 8 petites histoires de 4 cases chacune et un chapitre bonus. Les vignettes étaient très amusantes.

Conclusion Black Shadow Tome 2

En conclusion, le début du manga ne m’a pas plu, mais la suite, malgré quelques impressions de déjà-vu difficilement évitables, a su susciter mon intérêt. Je lirai sans nul doute le tome 3 pour voir comment va évoluer cette série.

Le tome 3 de Black Shadow est prévu pour le 1er Juillet 2020.

Kokuei no Junk © 2017 TAKUYA NAKAO / Kodansha Ltd.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire