Accueil Critiques Les Pérégrinations de Shima – The Quintessential Quintuplets
Les Pérégrinations de Shima – The Quintessential Quintuplets

Les Pérégrinations de Shima – The Quintessential Quintuplets

par Shima 4 février 2020

Il y a quelques mois, je vous annonçais l’arrivée du manga The Quintessential Quintuplets aux éditions Pika (ici). Aujourd’hui, j’ai eu la chance de pouvoir lire le premier tome en avant-première.

The Quintessential Quintuplets

The Quintessensial Quintuplets (Go-toubun no hanayome) est LA love comedy à ne pas rater cette année. Dans la veine de Love Hina, ce shônen est dans le top 3 des meilleures ventes de manga au Japon, aux côtés de One Punch Man et My Hero Academia ! La série est prépubliée dans le Weekly Shônen Magazine de Kodansha depuis 2017 et compte pour le moment 13 volumes reliés. Le 14ème et dernier tome sortira cette année.
Le manga de Haruba Negi a également eu droit à une adaptation animée dès la parution de son 49ème chapitre au début de cette année. Vous pouvez trouver l’intégrale de la première saison sur la plateforme Crunchyroll. Une deuxième saison est annoncée pour Début 2020.

Synopsis

Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait… Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les sœurs Nakano !

The Quintessential Quintuplets

The Quintessential Quintuplets – Coup de Cœur de ce début d’année

Je n’avais pas lu d’histoire “Harem” depuis Love Hina il y a plus de 10 ans. Ce style d’histoire n’est pas mon genre de prédilection. J’en avais débuté certains autres, mais abandonné assez rapidement. Cependant, j‘ai immédiatement accroché à l’histoire de The Quintessential Quintuplets ! J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture et n’avais qu’une envie, me jeter sur le tome 2. Cette histoire est sympathique, assez rafraîchissante. Le manga est rempli d’humour mais on sent que le sérieux ne sera pas non plus laissé de côté. Les personnages sont bien trouvés, avec chacun un caractère bien à eux. Les dessins sont très agréables et j’ai aimé le design différent de chacune des quintuplées.

Ce premier tome m’a réellement conquise et je suivrai avec grand plaisir la suite des aventures de Fûtarô et des quintuplées pour découvrir qui sera l’heureuse mariée !

The Quintessential Quintuplets

Le premier contact avec le manga : La couverture. Honnêtement, je ne saurais dire au regard de la couverture, si ce manga est un shôjo ou un shônen. Point positif pour le manga car les shôjo ont souvent un style très joli et très travaillé. De plus, les couleurs rosées et les petites étoiles pourraient induire en erreur sur la classification du manga.
Ensuite, on voit cinq filles (à supposer car on ne voit que deux visages complets). Itsuki semble mise en avant. Logique puisque l’histoire débute avec elle. On voit aussi Yotsuba, qui sera elle aussi assez présente. Je regrette juste qu’on ne voit pas assez Miku, qui sera bien développée dans ce premier tome.
Cette couverture me plaît. Après avoir lu le tome, elle reflète assez bien le manga et son ambiance.

L’histoire

The Quintessential Quintuplets

Une introduction atypique

Le manga débute sur un page de mariage, puis nous conduit lors de la rencontre du couple au lycée. L’histoire du manga sera donc un long flash-back qui sera ponctué par quelques images du présent, lors du mariage. (A part la première page, il y a eu une page similaire dans le manga, je pense que cela peut être récurrent. En tout cas j’ai aimé ces pages-là. Elle donnent de l’originalité au manga.) The Quintessential Quintuplets est un peu à la mode de How I met Your Mother. Nous savons que Fûtarô va épouser une des quintuplées, mais pas laquelle. L’histoire du manga va donc nous narrer l’histoire entre la rencontre des quintuplées et de Fûtarô et le jour du mariage.

Un déroulement semblant classique… Mais 5 fois plus de surprises !

Hormis ce début atypique, l’histoire est assez classique au premier abord. Un lycéen très intelligent rencontre une nouvelle élève et la première rencontre est chaotique. Ce lycéen très pauvre se voit ensuite confier un boulot de prof particulier et Oh surprise ! Il s’agit de la jeune fille rencontrée plus tôt. Toutefois, la particularité de The Quintessential Quintuplets est qu’il n’y a non pas une, mais cinq jeunes filles à qui donner cours !

On atteint les 100/100… Quand on additionne toutes vos notes !

Même si nous savons que l’histoire traitera de quintuplées, leur introduction est bien faite. On découvre d’abord Itsuki, puis ses “amies” et on découvre en même temps que Fûtarô qu’elles sont sœurs.

Le caractère des sœurs va donner beaucoup d’intérêt à l’histoire, tout comme leur non-envie d’étudier. Il va être intéressant de suivre Fûtarô et ses tours pour essayer de convaincre les jeunes filles d’étudier. De même que découvrir la personnalité de chacune des cinq sœurs. Chose déjà amorcée avec Miku dans ce premier tome.

Pika nous avait prévenu !

“Aucune des cinq turbulentes jumelles ne semble apprécier ce jeune professeur particulier qui leur est imposé ! Chacune à leur manière, elles font tout pour l’empêcher de donner ses cours. Et les voilà engagées dans un hilarant jeu du chat et de la souris qui obligera Fûtarô à trouver des stratégies à la mesure de leurs extravagances afin de les convaincre d’étudier !”

Les Personnages

The Quintessential Quintuplets

Fûtarô

Au commencement de l’histoire, Fûtarô ne nous est pas dépeint sous son plus beau jour. Il semble solitaire (par choix ou subi ?), les autres le prennent pour un excentrique pour son astuce du Menu Grillades sans grillades pour pouvoir économiser. Il ne semble pas rouler sur l’or et compter chaque Yen, cela sera confirmé plus tard, sa famille croule sous les dettes.

Lors de sa rencontre avec Itsuki, une fois de plus, le héros du manga nous paraît immature (le fait de ne pas vouloir laisser “sa” place), et véritable goujat envers la jeune fille. Nous apprenons toutefois lors de cette scène qu’il est très intelligent.

The Quintessential Quintuplets

De Goujat à sympathique

Au fur et à mesure du manga, on se rend compte que contrairement à d’autres héros masculins de manga “Harem”, Fûtarô n’est pas spécialement intimidé et ne perd pas tous ses moyens en présence des filles (lorsque ça arrive, c’est généralement de la faute aux quintuplées qui l’ont provoqué). Autre point en faveur du manga, il n’est pas tombé instantanément sous le charme des cinq jeunes filles. Il a un but et veut mener ce but à bien. La romance n’est évoquée qu’une seule fois par Fûtarô qui se faisait des films !

En conclusion sur ce personnage, je l’apprécie. Même si au début il nous paraît antipathique, il va essayer de se racheter tout le long de ce premier tome. Chose qui ne sera pas aisée au vu du caractère bien trempé de chacune des quintuplées !

Itsuki

Itsuki est donc la première des cinq sœurs à être introduite dans le manga. On la découvre gourmande, mais aussi susceptible et rancunière.

Miku

Miku semble la plus réfléchie des sœurs. On découvre par la suite sa passion pour l’histoire qu’elle cache à ses sœurs. Miku est le personnage, à mon sens, le plus développé pour le moment. Elle a été la seule à s’ouvrir à Fûtarô (et donc à nous aussi lecteurs). Elle s’est aussi laissée convaincre de se faire aider par le jeune homme

The Quintessential Quintuplets

Nino

Nino est la plus virulente envers Fûtarô. On découvre que c’est elle qui a mis des somnifères dans le verre de Fûtarô. De même, lorsque ce dernier à réussi à convaincre 4 des sœurs d’étudier, elle fait tout pour dissoudre ce cours et envoyer chacune de ses sœurs vers une autre activité. On en apprend un peu plus sur ses raisons à la fin du tome. Elle voudrait garder ses sœurs avec elle, sans intrus. Cependant, cela amène encore des questions.

The Quintessential Quintuplets

Yotsuba

Yotsuba est une bouffée de fraîcheur. Elle a accepté Fûtarô et a même apporté son aide pour convaincre ses sœurs. Elle a un caractère très jovial.

The Quintessential Quintuplets

Ichika

On en sait encore peu sur Ichika. Hormis qu’elle est désordonnée et paresseuse. Cependant, une page avec elle sortant d’une voiture avec un homme à l’intérieur à piqué ma curiosité.

Des prédictions sur l’identité de la mariée ?

Ce n’est que le premier tome sur 14, alors je me doute bien que moult péripéties attendent nos 6 protagonistes. Cependant, après la 1ère page, je n’ai évidemment pas pu m’empêcher de me demander qui serait la mariée ! Le premier personnage féminin que l’on croise est Itsuki et leur rencontre se passe mal. Nous avons lu assez d’histoires pour savoir que souvent quand la relation début ainsi, elle peut se terminer en couple.

Continuons le manga ! On croise ensuite Yotsuba, je pense, après lecture de ce premier tome, qu’elle incarnera plus la “petite sœur” ou bonne amie de Fûtarô. Encore une fois, ce n’est que le premier tome et j’attends des rebondissements au cours des 13 tomes suivantes !

Les trois autres sœurs ne porteront à première vue aucun intérêt pour notre jeune héro. Puis, Miku se dévoile un peu à Fûtarô et une relation plus aboutie que le “Dégage et laisse-moi tranquille !” va voir le jour entre les deux personnages. Elle se dévoile alors passionnée d’histoire et intelligente, hors des matières où elle a du mal. Le quiproquo sur la personne dont est amoureuse Miku, puis ses réflexions dans son bain pourraient marquer le début d’une relation plus profonde ?

En bref, je n’ai aucune idée de l’identité de la mariée, mais à chaque événement je n’ai pas pu m’empêcher de me poser des questions, faire des suppositions et je pense que c’est le but de l’auteur. J’ai beaucoup aimé cela !

Graphismes

The Quintessential Quintuplets est un Shônen, avec 5 héroïnes principales. On y verra donc (comme d’habitude j’ai envie de dire), des grosses poitrines, des jupes courtes et une scène en serviette. Mais encore une fois, c’est bien dosé je trouve. Le manga ne regorge pas de scènes de ce genre et celles que l’on croise sont intégrées à l’histoire. On trouve tout de même du fan-service de poitrine non nécessaire à l’histoire, mais c’est loin d’être exagéré au regard de certains mangas du même genre.

Le dessin est d’ailleurs très propre et agréable et les héroïnes sont toutes très jolies, j’ai aimé les styles de chacune. Les décors sont eux aussi bien retranscrits.
Je n’ai rien à dire sur le dessin hormis que c’est beau et que j’ai beaucoup apprécié !

Conclusion

En conclusion, The Quintessential Quintuplets est un coup de cœur pour moi, je comprends son succès au Japon. Je vais suivre avec grand plaisir les aventures de nos six protagonistes !

Retrouvez les deux premiers volumes en librairie le 5 Février 2020 aux Editions Pika !

GOTOUBUN NO HANAYOME © 2017 NEGI HARUBA / Kodansha Ltd.

La Team te suggère aussi

3 Discussion

Quintessential Quintuplets: report de la saison 2 pour janvier (EDIT) | Gaak 1 octobre 2020 - 14 h 00 min

[…] Le manga est terminé à ce jour. L’oeuvre de Haruba Negi compte 14 tomes, mais seulement 2 sont aujourd’hui disponible en France. Vous pouvez les retrouver chez Pika, Shima vous parlait du premier tome juste ici! […]

Reply
Les Pérégrinations de Shima The Quintessential Quintuplets tome 2 | Gaak 18 mai 2020 - 16 h 00 min

[…] adoré le tome 1, c’est donc avec grand plaisir que j’ai lu The Quintessential Quintuplets Tome 2, dont […]

Reply
The Quintessential Quintuplets saison 2 débarque en octobre ! | Gaak 21 février 2020 - 14 h 00 min

[…] Vous pouvez retrouver ma critique du 1er tome ici. […]

Reply

Laisse un commentaire