Accueil Critiques Les Trésors du Nain: 100 Bucket List of the Dead, tome 1!
Les Trésors du Nain: 100 Bucket List of the Dead, tome 1!

Les Trésors du Nain: 100 Bucket List of the Dead, tome 1!

par Balin 27 juin 2021

Aujourd’hui je vous présente le premier tome de 100 Bucket List of the Dead, une des dernières nouveautés des éditions Kana!

100 Bucket List of the Dead ZOM 100 Zombie 100 - Zombie ni Naru Made ni Shitai 100 no Koto Haro Aso Kotaro Takata Avis Review Critique Les Trésors du Nain Tome 1 éditions Kana

100 choses à faire avant de devenir un zombie!

Eh oui, c’est le pitch, plutôt original, de ce seinen que nous proposent les éditions Kana! Le titre en VF est donc 100 Bucket List of the Dead, mais en VO ça donne Zombie 100 – Zombie ni Naru Made ni Shitai 100 no Koto, ou ZOM100.

100 Bucket List of the Dead ZOM 100 Zombie 100 - Zombie ni Naru Made ni Shitai 100 no Koto Haro Aso Kotaro Takata Avis Review Critique Les Trésors du Nain Tome 1 éditions Kana
ZOM100 ©2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA / SHOGAKUKAN

Cela fait trois ans qu’Akira Tendô, 24 ans, travaille comme un forcené pour une société esclavagiste. Il est en total burn out mais n’est même plus assez lucide pour s’en apercevoir… jusqu’au jour où son quotidien bascule : les zombies ont pris le contrôle de Tokyo ?!
Pour le jeune homme, c’est la délivrance : rien de mieux qu’une bonne épidémie zombie pour enfin profiter joyeusement de chaque jour qui passe ! Désormais, Akira va pouvoir croquer la vie à pleines dents ! Pour ce faire, il décide de dresser une liste des 100 choses qu’il voudrait absolument faire avant de devenir un zombie !
Akira parviendra-t-il à rayer toutes les lignes de sa liste avant de mourir

Pour ce qui est de l’édition, sans être incroyable, elle est correcte. Je trouve seulement que le tome est un peu mince… 160 pages ça donne tout de suite un effet tout fin au manga. Je dois avouer qu’après lectures, j’aurais bien pris un ou deux chapitres de plus!

C’est le moment de donner mon avis sur 100 Bucket List of the Dead!

Alors pour commencer, je vais parler du point fort de ce titre: son personnage principal! Au début présenté comme un salarié japonais lambda sujet à un burn-out, on ne peut pas dire qu’il respire la joie. Mais dès lors qu’il prend conscience de l’invasion zombie qui se joue… Il redécouvre tout bonnement la vie!
Et je dois dire que sa bonne humeur est communicative. Tout en contraste avec l’apocalypse qui se joue, il se révèle très attachant et on prend plaisir à le suivre!

ZOM100 ©2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA / SHOGAKUKAN

C’est pour l’instant le seul personnage réellement développé, mais nulle doute que Shizuka Mikazuki saura se faire entendre par la suite! J’ai hâte de découvrir d’autres personnages s’ils sont tous aussi bien construits que Akira!

Personnages 5/5

Avec ce premier tome, on ne peut pas dire grand chose du scénario. En effet, l’intrigue s’installe tout juste au cours de ce dernier. Et c’est peut-être le gros reproche que je ferai à ce tome; tout ça met énormément de temps à se mettre en place! Où veut nous emmener le scénariste? Pourquoi? Comment? Pour l’instant, le récit se limite à la découverte de ce nouveau monde par le protagoniste.

Un point que j’ai beaucoup aimé cependant, c’est tout cet aspect satyrique, dénonciateur des premiers chapitres. J’y ai vu une vraie critique de la société japonaise et de son fonctionnement. Et je dois dire que si le manga continue avec un tel sous-texte, cela risque de m’intéresser énormément! J’attends Haro Aso au tournant! (Fun Fact: il est l’auteur de Alice in Borderland)

ZOM100 ©2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA / SHOGAKUKAN

Scénario 3/5

Pour ce qui est de l’esthétique générale, je l’ai beaucoup aimé pour ma part. Les zombies ont vraiment un aspect dégueulasse comme il faut, les corps se décomposent, les membres sont désarticulés. Kotaro Takata gère vraiment bien la chose!
On peut constater qu’il maitrise très bien tout ce qui est environnement urbain et véhicules, il suffit de voir la couverture! Cette moto est juste parfaite!

Néanmoins, sur quelques passages, j’ai trouvé les proportions et les visages un peu approximatifs. J’ai également pu noter que les arrières-plans ne sont pas toujours présents, ce qui laisse parfois des cases relativement vides; et qui est un peu dommage quand on voit d’autres planches très complètes.

ZOM100 ©2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA / SHOGAKUKAN

Esthétique 4/5

Et pour finir, nous allons parler de l’univers de 100 Bucket List of the Dead! On est évidemment sur une histoire de zombie, qui rappelle les séries Z, les bons nanards du cinéma. Personnellement ce n’est pas un genre que j’ai l’habitude de lire; cependant le manga a su me charmé. Au delà de l’univers stricto-sensu, c’est toute l’ambiance de l’oeuvre qui est plaisante et qui pousse à la lecture.

Ce ne sont pas des zombies horrifiques, ils n’ont d’ailleurs pas de rôle précis pour l’instant. Ils sont juste là et servent de toile de fond pour permettre à Akira de s’exprimer pleinement. Ils servent également de ressort humoristique parfois, contrastant avec le caractère du protagoniste. Un parti-pris assez intéressant, je trouve.

Et comme mentionné dans la partie scénario, il y a cette critique acerbe en toile de fond, qui, je l’espère continuera à être présente!

ZOM100 ©2019 Haro ASO, Kotaro TAKATA / SHOGAKUKAN

Univers: 4/5

100 Bucket List of the Dead en résumé!

Je dois dire que ce premier tome de 100 Bucket List of the Dead fut vraiment une lecture très plaisante! Et ce, bien qu’il ne nous happe pas vraiment par son intrigue. Il faut dire qu’elle s’amorce seulement au cours du tome.
En revanche, il présente vraiment très bien Akira Tendô, le personnage principal et sa psychologie; la force de ce tome à mon avis. À travers lui, on découvre le monde avant l’invasion de zombie, la société japonaise dans toute sa « splendeur »; surmenage, esclavagisme. Mais aussi, et surtout, le monde face à cette invasion. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a une vision particulièrement optimiste de la chose! Mais je vous laisse découvrir cela, puisque ça constitue une bonne partie du charme du manga.

Avec tous ses zombies et ses séquences pour le moins étonnantes, le titre rappelle évidemment les séries Z. L’humour est omniprésent, le récit est complètement décalé et déjanté. Bien évidemment, le trait du dessinateur suit et colle à cet aspect amusant. Les expressions des personnages sont géniales et les designs des zombies vraiment glauques.

Un excellent premier tome en tout cas ! Mon seul regret, c’est que cette lecture ait été un peu courte!

Note globale : 4/5

Pour ceux qui veulent découvrir le manga, un extrait est disponible juste ci-dessous!

La Team te suggère aussi