Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Apotheosis, celui qui deviendra le plus fort !
Les Trésors du Nain: Apotheosis, celui qui deviendra le plus fort !

Les Trésors du Nain: Apotheosis, celui qui deviendra le plus fort !

par Balin 20 juillet 2022

Apotheosis est le dernier titre du catalogue des éditions ManEd à être sorti ! Je vous donne mon avis sur le tome 1 de ce manhua !

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Apotheosis, tome 1 !

Apotheosis est un manhua, comprenez une bande-dessinée chinoise de Ranzai Studio. Comptant plus de 900 chapitres à ce jour; c’est le colossal nouveau projet des éditions ManEd. Pour ce premier tome, l’éditeur nous propose quelque chose d’inédit. En effet, les 12 chapitres qui le constituent ont tous eu droit à une refonte graphique et à un nouveau découpage. Ainsi, même si vous avez lu le manhua en ligne avant sa sortie française, cette expérience de lecture sera toute nouvelle !

À titre personnel, je vous invite vraiment à lire cette mouture; les modifications faites apportent une vraie plus-value. Au-delà de ça, c’est un très bel ouvrage; on a une belle jaquette et surtout un papier et une impression de qualité.

Et petite précision pour ceux qui ne le sauraient pas: l’oeuvre se lit en sens occidental, de gauche à droite donc.

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Luo Zheng est désormais un esclave alors qu’il était le fil aîné du seigneur d’un riche clan. Sa famille est sur le déclin et sa soeur a été emprisonnée… Un ancien livre laissé par son père pourrait être son dernier recours!

Vous pouvez en découvrir un extrait juste ici : Extrait Apotheosis tome 1

D’esclave à dieu, le pouvoir se forge !

Apotheosis se déroule dans un univers fantastique, dont les différents visuels rappellent la Chine impériale. Dans ce monde, les arts martiaux sont un élément central de la société. On découvre plusieurs familles, dont les membres aspirent à devenir les plus puissants. Les différents combattants s’affrontent, entre eux ou en utilisant des esclaves comme punching-ball, afin de progresser.

D’autres éléments nous sont introduits, tels que les pilules de la fortune de l’univers, les armes magiques, la secte Qing Yun, la prison de la Montagne de l’Enfer, les différents Pic, le Yi… Finalement, c’est un univers très dense qui nous est présenté, en quelques pages. Ce monde semble très intéressant et prometteur, mais l’introduction est trop rapide.

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Le seul reproche que je pourrais faire, c’est donc qu’il est difficile d’assimiler toutes les informations qu’on nous donne. D’abord, il y a les noms des personnages. En ce qui me concerne, je ne suis vraiment pas familier ces sonorités et cela a tendance à me sortir de ma lecture. Et ensuite, il y a le système d’échelles de puissance. Il est foisonnant, et utilise des termes un peu abstraits pour un novice. Heureusement que nous avons une page  « renseignement » en fin de tome pour que l’on puisse se repérer.

Univers: 4,5/5

Dans Apotheosis, on suit Luo Zheng, l’héritier déchu de la famille Zheng. Désormais esclave, ce dernier cherche tant bien que mal à survivre. Il a également un autre objectif… Sauver sa soeur Yan qui est emprisonnée.

Malheureusement pour lui, son cousin Luo Pei Ran, devenu héritier de la famille Luo par la force des choses, entend bien l’empêcher de réussir quoi que ce soit. Le parcours de notre protagoniste s’annonce donc semé d’embûches.

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Ainsi, c’est une situation impossible à résoudre qu’on nous présente. Son salut va venir d’un mystérieux ouvrage légué par son père. Grâce à ce dernier, Luo Zheng va acquérir la compétence de Forge Céleste. Dès lors, chacun de ses combats le rendra plus fort, de la même manière que chaque coup du forgeron renforce une arme. Même si la finalité est assez convenue (Luo Zheng est amené à devenir un guerrier puissant), j’ai trouvé le concept assez original !

Le récit en lui-même n’a rien de très original ou de transcendant, mais c’est bien écrit. L’histoire est facile à suivre, les enjeux sont clairs. En somme, c’est un titre divertissant, qui a cette énergie qui rend sa lecture grisante.

Scénario: 4/5

Dans ce premier tome d’Apotheosis, on fait donc connaissance avec la famille Luo. Luo Zheng est un jeune homme qui a été privé de ses droits familiaux, à la suite de la trahison de son père. Enfin c’est la version que tout le monde a retenu, peut-être que la vérité est un peu différente…!

En tout cas, c’est ce que le comportement des autres membres de la famille Luo laisse penser. Tous s’acharnent à étouffer l’affaire. Luo Cheng Yun, Luo Bing Quan, et surtout Luo Pei Ran. Ce dernier est d’ailleurs l’antagoniste principal de ce tome.

Avec une telle situation, on pourrait s’attendre à un protagoniste désoeuvré, qui subit son sort jusqu’à un élément déclencheur. Mais l’auteur nous prend à contre-pied. Luo Zheng est conscient de ses capacités, confiant et ambitieux. C’est un protagoniste qui en veut et qui est prêt à tout pour parvenir à ses objectifs. J’ai trouvé ce parti-pris intéressant et rafraîchissant.

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Malheureusement, hormis Luo Zheng, peu de personnage ont droit à un traitement digne de ce nom. Par exemple, Luo Pei Ran se résume à sa rancoeur. Et les personnages introduits ensuite comme Mo Can et Su Ling Yun n’ont pas le temps d’être développés. J’espère qu’on en saura plus sur eux par la suite, sinon il sera difficile de s’attacher à eux…!

Personnages: 3/5

Du point de vue du dessin, j’avoue que ce premier tome de Apotheosis m’a impressionné. Si l’on compare à la version originale, l’amélioration du trait de l’auteur est bien visible. L’histoire se lit bien, et assez rapidement grâce à un découpage qui sait s’adapter aux situations.

Attention cependant car c’est une façon de découper l’action assez différent de ce que l’on trouve dans le manga. Les cases ne sont pas aussi souvent déformées pour suivre l’action; le plus souvent, l’action se passe dans des cases  « rigides » et c’est les poses qui apportent le dynamisme (vous avez l’exemple ci-dessous).

Les Trésors du Nain Apotheosis tome 1 avis review critique Manhua Ranzai Studio ManEd VF 12 chapitres remaster Elevation to the Status of a God Ascension to Godhood

Pour ce qui est des character-design, pour l’instant c’est correct mais sans grande originalité. Parfois j’ai même eu un peu de mal à différencier les personnages.

Les mises en scènes qu’on nous propose sont intéressantes. Certaines pages sont vraiment chargées en émotions. Mais je regrette tout de même un manque de fantaisie; c’est trop « gentil » je trouve. L’histoire fait qu’on pourrait avoir des planches vraiment magistrales…!

Bien évidemment, la grosse plus-value de l’oeuvre (et des manhua en général), c’est la colorisation. J’aime beaucoup le travail effectué, et je salue aussi la qualité de l’édition proposée. Elle rend vraiment grâce aux couleurs de l’oeuvre originale.

Visuels: 3,5/5

Apotheosis en résumé :

D’abord, il est important de noter que cette version physique est très différente de la version qu’on peut trouver sur le web. En effet, l’auteur a retravaillé l’ensemble des chapitres pour proposer une expérience inédite au lectorat français. Rien que pour ça, cette édition vaut le détour !

Pour ce premier tome, Apotheosis nous présente une univers foisonnant, plein de concepts et de détails. Beaucoup de bases sont posées, et laissent présager une suite impressionnante. Cependant, c’est peut-être un peu trop pour un tome 1, il est difficile d’assimiler toutes les informations (surtout si on n’est pas familiers avec les noms japonais ou le genre wuxia).

Au delà de ça, on suit Luo Zheng, l’héritier déchu de la famille Luo. Son but est simple : retrouver et sauver sa soeur emprisonnée. Mais le chemin sera long pour lui qui n’est, au départ, qu’un esclave. Ce que j’ai aimé dans le personnage, c’est qu’il ne s’apitoie jamais sur son sort. C’est un battant, un ambitieux. Il a confiance en ses capacités. C’est assez rafraîchissant et surtout bien grisant !

Pour l’instant, l’opposition est assez faible, mais ce n’est qu’un début. Les autres personnages introduits ont tout de même du potentiel pour susciter notre attachement par la suite.

Visuellement, c’est beau. Le découpage est particulier mais accompagne à merveille l’histoire qu’il présente. Le design sont simples mais efficaces. La mise en scène est, en revanche, plutôt bien pensée et propose de belles planches. Même si je pense que ça pourrait être plus impressionnant encore: il y a le potentiel. Autre point d’intérêt selon moi: la colorisation. L’édition de ManEd lui rend vraiment grâce !

Note globale: 15/20

La Team te suggère aussi