Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Berserk of Gluttony, tome 1 (manga)
Les Trésors du Nain: Berserk of Gluttony, tome 1 (manga)

Les Trésors du Nain: Berserk of Gluttony, tome 1 (manga)

par Balin 21 novembre 2021

Après le light-novel, les éditions Mahô nous proposent de découvrir le premier tome de l’adaptation manga de Berserk of Gluttony!

Je vous en parlais en juillet dernier, lors de l’annonce de l’éditeur. Aujourd’hui je vous livre mon avis sur le premier tome de cette adaptation en manga!

Ichika Isshiki Fame Berserk of Gluttony Boushoku no Berserk Maho Editions Light Novel Tome 1 VF Avis Review Critique Les Trésors du Nain Manga Daisuke Takino

Berserk of Gluttony: de quoi caler votre dent creuse?

Ichika Isshiki Fame Berserk of Gluttony Boushoku no Berserk Maho Editions Light Novel Tome 1 VF Avis Review Critique Les Trésors du Nain Manga Daisuke Takino

La fin justifie-t-elle les moyens?
Dans un monde où les compétences font tout. Fate Graphite a l’une des plus inutiles : la Gloutonnerie. Un pouvoir qui agit comme une malédiction puisqu’elle lui procure une faim insatiable. Un jour, alors qu’il exerce son métier de garde du château, il se retrouve embarqué dans une embuscade et tue un voleur. Sa compétence s’active alors et dévore l’âme du malheureux. Désormais capable d’ajouter les statistiques de ses victimes aux siennes, Fate se lance dans une quête de puissance pour protéger celle qu’il aime. Mais tout pouvoir a un coût et la lutte pour ne pas sombrer dans la folie sera longue…

Par rapport à la couverture du light-novel, je dois dire que celle-ci est un peu moins attrayante. J’aurais préféré que Mahô opte pour une couverture originale… M’enfin, le reste de l’édition est de très bonne qualité! Le papier est épais, l’impression de bonne facture. Vous noterez aussi que sous la jaquette, la couverture est en couleur. On a même le droit à des suppléments: un chapitre bonus du light-novel ainsi que le chapitre 0 de pré-sérialisation!

Passons à la lecture!

Pour ce qui est de l’histoire, elle est à peu de choses près identique à celle du light-novel. On suit Fate, un personnage qui n’a rien pour lui mais qui finalement découvre que son principal défaut, sa gloutonnerie, pourrait bien être un don. Un très bel exemple du fait que la différence peut-être une force, qu’on a tous un don qui sommeille en nous; il suffit juste de chercher assez longtemps pour savoir comment l’exploiter.

Le seul reproche que je ferais, c’est que les relations entre les personnages sont beaucoup moins développées que dans le light-novel. Aussi bien celle entre Fate et Roxy que celle entre Fate et Greed. Je me suis bien moins attaché aux personnages ici, et j’ai trouvé ça un peu dommage.

Scénario: 4/5

Qui dit adaptation manga, dit forcément plus de visuels. Et je dois dire que sur ce point là… Ce tome 1 de Berserk of Gluttony m’a déçu. Le character-design est très classique, sans grande originalité; attention, je ne dis pas qu’il est mauvais pour autant. Par contre… Les arrières-plans… Ils sont tout bonnement absents. Si ce n’était que sur quelques pages, je pourrais comprendre. Mais là, ça se ressent vraiment. C’est vide, une bonne partie du volume.

Sachant que le light-novel était hyper-descriptif, et de fait très immersif; je trouve que cette adaptation en manga perd de son attrait par rapport au roman d’origine.

Ichika Isshiki Fame Berserk of Gluttony Boushoku no Berserk Maho Editions Light Novel Tome 1 VF Avis Review Critique Les Trésors du Nain Manga Daisuke Takino

Néanmoins, tout n’est pas à jeter, il y a un très bon travail sur les expressions faciales des personnages. Et les dernières pages du tome me laissent entrevoir un peu d’espoir. Celles-ci proposent ENFIN des visuels de l’univers, de ce qu’il se passe « derrière » nos personnages. J’espère donc que la suite repartira sur ces bases là.

Dessin: 3/5

Par rapport à l’action, ce tome nous propose plusieurs phases de combat. De la belle boucherie quand il s’agit de trancher du gobelin, mais aussi des duels un peu plus en retenu, avec plus d’enjeux. Cependant, globalement j’ai trouvé que ça manquait de puissance, de violence.

Dans le light-novel, on ressent presque de la peur quand on suit Fate dans ses escapades nocturnes. Le protagoniste est effrayant de par son absence de pitié, et son désir insatiable de trancher. Dans le manga, on voit bien que le personnage cède à ses pulsions, mais pour moi ça n’était que trop peu crédible. On ne retrouve pas ce « tiraillement », cette brutalité qui met presque mal à l’aise.

Ichika Isshiki Fame Berserk of Gluttony Boushoku no Berserk Maho Editions Light Novel Tome 1 VF Avis Review Critique Les Trésors du Nain Manga Daisuke Takino

Action: 3/5

Et enfin, le dernier problème de cette adaptation selon moi, c’est le rythme. Le light-novel prenait son temps, proposait des descriptions, développait les relations entre les personnages: bref il était assez complet. Le manga par contre est bien plus superficiel et donne une impression de précipitation. Beaucoup de choses passent à la trappe, et s’enchaînent sans qu’on comprenne vraiment pourquoi. J’ai cependant bien conscience que le changement de medium implique des sacrifices, et j’excuse donc un peu ce rythme « accéléré ».

On notera tout de même une amélioration sur la fin du tome, où, en plus de décors, on a des scènes bien plus percutantes avec un rythme plus crédible.

Ichika Isshiki Fame Berserk of Gluttony Boushoku no Berserk Maho Editions Light Novel Tome 1 VF Avis Review Critique Les Trésors du Nain Manga Daisuke Takino

Rythme: 3/5

En résumé:

J’avais beaucoup aimé le light-novel, alors j’avoue que j’étais un peu curieux de voir la version manga. Et malheureusement, ma lecture m’a laissé un petit goût amer. En effet, si l’histoire reste la même, l’adaptation manga de Berserk of Gluttony souffre de plusieurs défauts à mon sens.

D’abord, il y a le dessin. Bien que très classique et standard, il n’est pas spécialement mauvais. Néanmoins le manque d’arrières-plans et de visuels d’environnement se fait cruellement ressentir. Difficile de s’immerger dans l’univers quand on nous donne quasiment rien à voir. En plus de ça, pour moi les planches manquaient de percussion, de punch. Lors de ma lecture du light-novel, ça découpait du gobelin dans tous les sens, et avec violence. Ici c’était un peu mollasson.

Cependant, j’ai trouvé que cela s’améliorait sur la fin du tome, avec des planches un peu moins vides et aussi plus dynamiques dans leur découpage.

Et ensuite, il y a pour moi des problèmes liés à l’adaptation du medium original. Notamment sur le rythme. Il faut que ce soit dynamique pour l’adaptation manga, certes. Mais personnellement j’ai trouvé que c’était un peu trop précipité. En comparaison, le light-novel prend son temps et nous en montre bien plus. On plonge plus facilement dans l’histoire.

Pour conclure, je trouve que cette adaptation reste divertissante mais qu’elle perd beaucoup de choses du light-novel; et notamment des points forts.

Note globale: 13/20

D’ailleurs, si vous souhaitez avoir les deux versions, les éditions Maho proposent un coffret les regroupant! En plus des deux tomes, vous avez droit à des goodies exclusifs!

Et si la review du light-novel vous intéresse, c’est par ici:

Les Trésors du Nain – Berserk of Gluttony, tome 1

La Team te suggère aussi