Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Infinite Dendrogram, tome 1!
Les Trésors du Nain: Infinite Dendrogram, tome 1!

Les Trésors du Nain: Infinite Dendrogram, tome 1!

par Balin 11 juillet 2021

Cette fois-ci, c’est un nouveau light-novel que je vous présente! On découvre le tome 1 de Infinite Dendrogram, aux éditions LaNovel !

Pour cette fois, je ne pourrai pas parler de l’ouvrage et de son édition puisque c’est une version numérique que j’ai lue. Mais nul doute que LaNovel Editions propose un ouvrage de qualité!
Ce premier tome compte 287 pages, en dehors de la postface et du lexique.

Le 15 juillet 2043, sortait le VRMMO immersif « Infinite Dendrogram » intégrant « l’Embryo », un système unique se développant en une infinité de variétés selon chaque joueur.
S’appuyant sur des prouesses techniques qui étaient jusque-là inaccessibles aux VRMMO, « Infinite Dendrogram » est devenu en un clin d’œil un phénomène mondial.
Mukudori Reiji débute sa vie à Tokyo après avoir réussi ses examens d’entrée à l’université et, pour célébrer la fin de sa longue période de révision, décide de lancer le jeu afin d’y rejoindre son frère…

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un isekai et également la première oeuvre du duo Kaidou Sakon et Taiki.

Infinite Dendrogram, on commence une partie du meilleur jeu au monde?

Infinite Dendrogram, c’est une promesse: celle d’un VRMMO immersif aux possibilités illimitées. Comprenez par là, que c’est un jeu multijoueur, en ligne et en réalité virtuelle qui offre bien plus qu’une expérience de jeu. Une prouesse que même actuellement, on peine à atteindre.
D’ailleurs, ne vous inquiétez pas, tous les termes techniques et le jargon du gaming sont expliqués dans le lexique en fin d’ouvrage. Vous pouvez donc aborder cette oeuvre sans maîtriser cet univers rempli d’abréviations et d’anglicismes. (Je ne cache pas qu’au début, j’ai eu un peu peur en ne voyant aucune note en bas de page).

Promesse tenue? À en croire Reiji, ou Ray puisque tel est son pseudo, oui! Le style de l’auteur est assez descriptif, aussi bien sur ce que voit le protagoniste que sur ce qu’il ressent, ses impressions. Ainsi, on a une bonne idée de ce à quoi ressemble le jeu et de son côté ultra-novateur, quasiment onirique. L’auteur maîtrise bien les codes et les gimmicks de ce type de jeu et propose une oeuvre cohérente, dense. Pour ma part, immersion réussie, je me suis revu en train de passer des heures devant des MMO, à explorer des univers entiers.

Mais l’univers proposé ne se borne pas aux classiques, et propose des « innovations ». Les Embryos sont la particularité du VRMMO, mais aussi de l’oeuvre finalement. C’est un système qui permet à un joueur d’obtenir une sorte de « compagnon » de jeu, qui peut être utilisé comme arme c’est le cas de Némésis; ou non. Là encore, on nous promet des possibilités infinies et le récit nous le montre vraiment bien.
Et il y a aussi les « Tians », les PNJ de ce monde, qui bénéficient d’un traitement tout à fait particulier, qui rend l’expérience de lecture passionnante.

Les Trésors du Nain Infinite Dendrogram Tome 1 Taiki Sakon Kaidou LaNovel Edition Avis Review Critique
© by TAIKI / Hobby Japan
Et le reste alors?

Au cours de ce tome, on découvre les mécaniques, mais aussi et surtout notre duo de protagonistes: Ray et Némésis. Ray est le joueur, un protagoniste plutôt intelligent, pas spécialement couard ou lâche au contraire. C’est quelqu’un de prudent et de réfléchi. J’aime beaucoup cette personnalité. Némésis quant à elle est un Embryo, avec un caractère bien trempé, plutôt possessive et assez belliqueuse. C’est un duo que j’ai bien aimé suivre, il y a une bonne alchimie entre les deux.

Par la suite, d’autres personnages les croisent ou se joignent à eux. Rook et Babylone, qui semblent s’imposer comme compagnons de route m’ont vraiment charmé (petite private joke réservées à ceux qui ont lu l’oeuvre). Il y a également « frérours », Shû, le frère de notre protagoniste. Ce dernier reste assez mystérieux mais apporte des situations comiques. Je le soupçonne cependant de cacher son jeu…

L’ensemble du tome est bien rythmé, et il n’y a pas vraiment de redondance. On a droit à de belles confrontations, parsemées de moments de doutes. Le tout est assez épique et est super plaisant à lire! Pour un tome introductif, il n’est pas trop lourd en information et se lit rapidement.

Et pour ce qui est des illustrations, le dessin de Taiki est très agréable, très « doux » et il donne un bel aperçu de ce jeu incroyable. Dans ce premier tome, on découvre 8 pages illustrées, dont une est en couleurs. Cependant, j’ai trouvé que la répartition était trop inégale. Certains chapitres ne contiennent pas d’illustrations quand d’autres en ont deux quasiment coup sur coup. C’est dommage, d’autant plus qu’il y a des passages qui feraient de magnifiques illustrations! (Et des créatures ou des paysages qu’on aimerait voir).

En résumé…

Ce premier tome d’Infinite Dendrogram est un excellent tome d’introduction. On nous présente un univers tout nouveau, avec ses particularités comme les Embryo. Un système de jeu novateur, intéressant à découvrir. Le style descriptif de l’auteur permet une bonne immersion dans ce monde. Beaucoup de termes spécifiques aux MMO sont employés mais sont bien expliqués (en plus il y a un lexique, si vraiment vous êtes perdus).

Le duo RayNémésis, qui relève presque de la symbiose est agréable à suivre. J’ai aimé les voir évoluer, se remettre en question, réussir aussi. Et puis, il faut dire qu’ils envoient quand ils s’y mettent vraiment.
Leurs compagnons de voyage ne sont pas en reste et apportent chacun leur petit grain de sel, bien souvent comique. J’adore le duo RookBabylone, qui est complètement loufoque et qui complète assez bien nos protagonistes principaux.

On a droit à de superbes passages de combat, d’action, qui tiennent en haleine et sont passionnants à lire. J’aurais d’ailleurs aimé avoir un peu plus d’illustrations concernant ces passages. Taiki nous propose de bons dessins, qui rendent honneur au travail du scénariste en donnant un visuel conforme aux descriptions; cependant, j’ai trouvé la répartition des illustrations trop inégale…

Plusieurs mystères et intrigues débutent dans ce tome, et je dois dire que la plupart m’ont happé et ont attisé ma curiosité. Je vais de ce pas lire la suite afin d’en savoir plus!

Note générale: 17/20 !

Si vous souhaitez vous lancer dans cette lecture, vous pouvez retrouver les tomes sur la boutique en ligne de l’éditeur: Boutique en ligne LaNovel

La Team te suggère aussi