Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Kowloon Generic Romance, tome 1!
Les Trésors du Nain: Kowloon Generic Romance, tome 1!

Les Trésors du Nain: Kowloon Generic Romance, tome 1!

par Balin 1 août 2021

Une des dernières nouveautés du catalogue des éditions Kana, on découvre la nouvelle série de Jun Mayuzuki: Kowloon Generic Romance!

À la découverte de Kowloon!

Jun Mayuzuki revient en France avec Kowloon Generic Romance! Pour rappel, on avait pu découvrir sa précédente série Après la Pluie en 10 tomes aux éditions Kana. Cette dernière avait même eu droit à une adaptation en drama et en anime!
Pour cette édition, Kana nous propose un bel ouvrage; j’ai particulièrement aimé la couverture qui reprend bien l’atmosphère retro de la série.

Kowloon Generic Romance Jun Mayuzuki Avis Review Critique Tome 1 Kana éditions Les Trésors du Nain Couverture
KOWLOON GENERIC ROMANCE © 2019 by Jun Mayuzuki/SHUEISHA Inc.


In a strange mood for love
Passé, présent et futur se confondent dans le labyrinthe des rues du quartier malfamé de la citadelle de Kowloon où vivent des personnages nostalgiques.
Une romance idéale dépeignant brillamment les relations et les désirs secrets de deux trentenaires dont le quotidien est teinté d’extraordinaire.

Kowloon Generic Romance: monde d’hier, monde de demain

Ce premier tome nous propose de découvrir le quartier de Kowloon, célèbre pour être le plus densément peuplé de Hong Kong. Mais ça n’est pas une simple visite. On découvre le quartier au travers de deux visions, celle de Kujirai et celle de Kudo. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ne pouvaient pas être plus opposées!
Kudo lui est un éternel nostalgique; il apprécie les vieilles ruelles, les dédales interminables du quartier. Il est très attaché à ses habitudes et ne jure que celles-ci.
À l’inverse, Kujirai a un besoin presque maladif d’être toujours à la page. Une véritable tech-addict. Alors forcément, quand on lui parle du projet Generic Terra, un nouveau quartier résidentiel flottant ultra futuriste… Elle ne peut qui adhérer!

Au travers de leurs regards et de leurs interactions, on découvre l’univers de Kowloon. Et finalement, le quartier devient presque un personnage à part entière!
Le seul reproche que j’aurais à faire sur ce point, c’est qu’on a un peu de mal à comprendre à quelle époque on se situe… Genetic Terra relève de la science-fiction, mais tout ce que l’on voit dans ce tome nous est contemporain. Un décalage que j’ai un peu de mal à appréhender pour l’instant. On verra bien ce que cela donne par la suite!

KOWLOON GENERIC ROMANCE © 2019 by Jun Mayuzuki/SHUEISHA Inc.


Scénario: 4/5

Au cours de ma lecture, j’ai pu dégager deux gros points forts de ce premier tome. Tout d’abord, le dessin de l’autrice. Les planches foisonnent de détails, les décors sont à couper le souffle et rendent l’expérience ultra immersive. On a vraiment l’impression de se promener dans les ruelles de Kowloon à certains moment!

Avec une telle couverture, on pourrait reprocher un design un peu old-school, à la City Hunter. Mais étrangement l’ensemble fait très actuel et ça ne m’a vraiment pas dérangé.

L’autrice a un trait soigné, maîtrisé avec un charme certain. Je regrette un peu quelques passages « fanservices » quand même, notamment parce qu’ils n’ont pas d’autre utilité; si ce n’est de montrer Kujirai sous tous ses angles.

Kowloon Generic Romance Jun Mayuzuki Avis Review Critique Tome 1 Kana éditions Les Trésors du Nain Extrait
KOWLOON GENERIC ROMANCE © 2019 by Jun Mayuzuki/SHUEISHA Inc.


Dessin: 4/5

Le second point fort, et pas des moindres, c’est la maestria de l’autrice lorsqu’il s’agit de découper ses planches. Elle maîtrise à la perfection la narration, en nous proposant des doubles pages où le temps semble figé grâce à une utilisation habile des espaces inter-cases. Elle n’hésite pas non plus à reproduire plusieurs fois la même case pour nous transmettre l’éternité d’un instant, le doute de son héroïne.

Kowloon Generic Romance est une oeuvre qui démontre vraiment tout ce que peut apporter le découpage d’un manga. Par cet intermédiaire, l’autrice nous partage ce qui anime ses personnages et les rend pleinement vivants. Cela permet aussi de modifier le rythme de l’histoire, parfois très lent dans des rues grouillant de monde. Jun Mayuzuki génère ainsi une très bonne dynamique dans son récit.

Kowloon Generic Romance Jun Mayuzuki Avis Review Critique Tome 1 Kana éditions Les Trésors du Nain Extrait
KOWLOON GENERIC ROMANCE © 2019 by Jun Mayuzuki/SHUEISHA Inc.


Découpage: 4/5

La dynamique du récit est portée par le découpage, mais aussi par la romance discrète, naissante entre les deux protagonistes. Travaillant tous deux dans une agence immobilière, Kudo et Kujirai n’ont d’autre choix que de se croiser chaque jour. De fait, ils se retrouvent à partager énormément de moment. (Ce qui m’a tout de même rappelé 9 Lives Man)

Si leurs regards sur Kowloon sont différents, il en est de même pour leur traitement. On est témoin de tous les doutes, de toutes les observations de l’héroïne alors que les pensées de Kudo nous sont interdites. Tout ce que l’on sait de lui, c’est ce qu’il veut bien dire. Un traitement similaire à celui de Kondo dans Après la Pluie.

Au départ, la relation entre les deux personnages semble presque conflictuelle tant ils s’opposent… Mais les opposés s’attirent. Et peu à peu, on se rend compte des sentiments naissants de Kujirai. Mais quelque chose semble clocher… Un mystère plane sur cette relation et, personnellement, cela m’a vraiment intrigué. J’ai hâte de découvrir ce que nous cache l’autrice!

Kowloon Generic Romance Jun Mayuzuki Avis Review Critique Tome 1 Kana éditions Les Trésors du Nain Extrait
KOWLOON GENERIC ROMANCE © 2019 by Jun Mayuzuki/SHUEISHA Inc.


Romance: 4/5

En résumé!

Kowloon Generic Romance m’avait intrigué lorsque les éditions Kana avaient annoncé le titre. C’est donc avec pas mal de curiosité que j’ai débuté ma lecture. Ne sachant pas trop à quoi m’attendre, j’avoue que le côté « anachronique » du titre m’a agréablement surpris. On oscille entre les ruelles presque miteuses du quartier de Kowloon et des quartiers résidentiels ultra modernes sur une île artificielle flottante. Cela a de quoi dérouter!

La relation entre Kujirai et Kudô est superbement écrite, tout en pudeur et en finesse. J’ai beaucoup aimé le jeu entre les deux personnages, qui mène parfois à des situations cocasses. Une relation qui fait un peu penser à celle de 9 Lives Man.
Mais ça n’est pas une simple relation. Ce premier tome pose les bases de cette dernière tout en laissant paraître une intrigue. Quelque chose cloche dans cette relation, mais quoi? Je n’en dirais pas plus, car ça ne serait que des suppositions et que ça gâcherait un des attraits du manga selon moi.

Une très jolie romance, et probablement beaucoup plus, à découvrir!

Pour ce qui est du dessin, les designs des personnages font un peu old-school mais restent super plaisants à regarder. Un soin très particulier est apporté aux arrières-plans et aux décors: c’est magnifique! Et un autre détail qui m’a complètement charmé, c’est le découpage magistral de Jun Mayuzuki. Elle excelle dans le domaine, nous donnant des planches aux mises en scènes et des cadrages audacieux. Cela confère une atmosphère unique au manga.

Note globale : 4/5

La Team te suggère aussi