Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Lore Olympus – mythes et/ou réalités ?
Les Trésors du Nain: Lore Olympus – mythes et/ou réalités ?

Les Trésors du Nain: Lore Olympus – mythes et/ou réalités ?

par Balin 3 avril 2022

En novembre 2021, on apprenait que Lore Olympus sortirait en librairie! Je vous donne mon avis sur le tome 1 disponible aux éditions Hugo!

Avant de commencer cet article, je souhaitais remercier les éditions Hugo pour leur envoi. Ceci étant dit…

Les Trésors du Nain Lore Olympus Mythologie Webtoon Rachel Smythe Hugo BD éditions Avis Review Critique Tome 1 Hadès Perséphone

Partons à la conquête de l’Olympe !

Pour ce premier tome de Lore Olympus, Hugo nous propose une édition… colossale ! Couverture rigide et épaisse, grand format 19x24cm, et presque 400 pages tout en couleur sur un papier mat et épais !

Le prix de 24,95€ pouvait paraître élevé, mais avec une telle qualité, je trouve qu’il est amplement justifié.

Les Trésors du Nain Lore Olympus Mythologie Webtoon Rachel Smythe Hugo BD éditions Avis Review Critique Tome 1 Hadès Perséphone
© 2018 Rachel Smythe

Une réécriture contemporaine de l’une des histoires les plus connues de la mythologie grecque : l’histoire d’amour surprenante entre Perséphone et Hadès !
Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l’a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s’entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. Tout s’accélère alors…
Découvrez comment la rencontre de ces deux êtres va changer la face de l’Olympe, et quelle lutte mènera Perséphone pour trouver sa place et affirmer son pouvoir
.

C’est donc un magnifique ouvrage ! Son contenu est-il à la hauteur ? La réponse juste en dessous!

Amour, Histoires et Déités

Lore Olympus est une relecture, ou plutôt une réécriture, des mythes et légendes grecs. L’histoire prend place dans un univers assez proche du notre. En témoignent les voitures, smartphones, centres commerciaux, soirées…

On (re)découvre évidemment les dieux de l’Olympe; Zeus, Héra, Poséidon, Aphrodite et bien d’autres encore… Mais surtout Hadès et Perséphone.

En effet, l’intrigue principale de l’histoire se concentre sur ces deux personnages, en particulier sur leur relation. C’est donc la légende de Le rapt de Perséphone qui sert de base à cette histoire.

Tout commence comme une histoire d’amour « d’aujourd’hui », une rencontre en soirée, un coup de foudre, un peu d’alcool, et beaucoup de flou…

© 2018 Rachel Smythe

Malheureusement pour nos deux tourtereaux, les autres divinités ne l’entendent pas de cette oreille et sont prêtes à tout pour que cette histoire serve leurs intérêts personnels…!

Ainsi, ce premier tome est une imbrication de plusieurs volontés personnelles, qui s’entremêlent, s’entrechoquent et mènent inévitablement à des situations complexes voire dangereuses. Les bases sont posées et on découvre petit à petit les mystères de l’Olympe.

Le seul petit reproche que je pourrais faire relève des transitions. Chaque chapitre est une histoire presque indépendante. Et si cela ne gêne pas pour la version webcomic (alimentée très régulièrement); c’est un peu plus dérangeant pour la version reliée. Sans transition, le rythme est abrupt et on perd en fluidité.

Scénario: 4/5

En ce qui concerne le dessin, j’avais quelques réticences au début mais je me suis rapidement adapté au trait de l’autrice. Il apporte une touche subtile de sensualité, et met en exergue les émotions je trouve.

Lore Olympus est tout en couleur ce qui permet une identification assez facile des personnages au delà de leurs caractéristiques personnelles (qui sont difficilement perceptibles et identifiables si on n’est pas un grand fan de mythologie). Et puis… Il faut dire que les dieux peuvent être polymorphes; alors l’idée de leur associer une couleur est bien trouvée. (Même si certains partagent leurs couleurs…!)

Globalement, le trait est très expressif et on ne peine pas à savoir ce que les personnages ressentent. Du point de vue du découpage, la fluidité est toujours présente et tout est très compréhensible. Les compositions sont toujours assez inspirées et, avec les couleurs, elles rendent très bien.

Les Trésors du Nain Lore Olympus Mythologie Webtoon Rachel Smythe Hugo BD éditions Avis Review Critique Tome 1 Hadès Perséphone
© 2018 Rachel Smythe

Le seul bémol que je mentionnerai, serait peut-être par rapport à l’adaptation des dessins numériques. En effet, l’oeuvre étant à l’origine conçue pour un format numérique, elle utilise plusieurs nuances et jeux de lumières qui sont difficiles à adapter pour l’impression.

Ainsi, on a parfois une impression de manque de luminosité et donc des difficultés de lecture et de compréhension des scènes. C’est un peu dommage…

Dessin: 4/5

Une des forces de Lore Olympus, ce sont à mon sens ces personnages. Plus particulièrement Hadès et Perséphone.

Hadès est un personnage torturé. Il tente tant bien que mal d’adopter une vie classique, de se conformer à l’idéal Olympien de ses frères. Mais malgré ses efforts, il n’y parvient pas… Il est également complexé par son statut de dieu des Enfers. On ressent une grande tristesse venant du personnage, bien loin de l’exubérance des ses deux frères. Mais une infinie bonté transparaît également du personnage. On s’attache assez rapidement à lui.

© 2018 Rachel Smythe

De son côté, Perséphone est une jeune femme qui a tout à apprendre. Surprotégée par sa mère, elle ne sait rien du monde qui l’entoure et peine à s’y adapter. C’est un côté naïf qui pourrait en rebuter certains, je le conçois. Néanmoins, celle qu’on appelait autrefois Coré ne se débine pas et fait preuve de volonté et de détermination. Là encore, je me suis pris assez facilement d’affection pour la jeune femme.

Les deux personnages ont cette innocence, presque insouciance, commune qui les lie et rend leur romance compréhensible, puissante et éminemment sincère. Leur dynamique fonctionne très bien; ils sont faits l’un pour l’autre. C’est indéniable.

En revanche, les autres personnages sont un peu plus caricaturaux dans ce premier tome. On reste sur les « attributs » basiques de ce qu’on peut connaître des olympiens. À part peut-être Héra, dont on nous offre une vision plus positive (moins castratrice?) et Apollon, qui lui perd vraiment beaucoup de sa superbe pour le coup (quel connard). Mais ce sont des choix plus que pertinents à mon sens.

Personnages: 4/5

Le plus gros point fort de Lore Olympus selon moi, ce sont toutes les thématiques abordées ! Le récit qui jusqu’alors semblait un peu mièvre se révèle plus complexe, plus profond, et donc infiniment plus intéressant.

Avec Hadès, l’autrice traite du fardeau de l’héritage, des pressions familiale et sociale. Avec Perséphone, c’est plutôt la place de la femme, son émancipation, ses devoirs qui sont abordées. Avec la relation entre les deux personnages, c’est le regard des autres, les codes et les tabous de la société qui sont évoqués.

Les Trésors du Nain Lore Olympus Mythologie Webtoon Rachel Smythe Hugo BD éditions Avis Review Critique Tome 1 Hadès Perséphone
© 2018 Rachel Smythe

Mais ce que j’ai préféré, ce sont les problématiques sociétales dont il est question. Les dieux sont des créations de l’humain, en cela, ils en sont le reflet.

C’est probablement ce que s’est dit Rachel Smythe lorsqu’elle a construit ses différents personnages. On retrouve ainsi tout un tas de sujets actuels: le regard des autres, les traumatismes familiaux, le consentement, l’emprise psychologique, les relations toxiques. Bien évidemment, dans un premier tome, il est impossible de les traiter en profondeur, mais ces sujets sont là et on sent que l’autrice a à coeur d’en parler.

L’autrice n’hésite par ailleurs pas à aller jusqu’au bout de ses propos en mettant en scène des situations dures, de viol par exemple. Ce n’est évidemment pas une lecture à mettre entre toutes les mains…!

Thématiques: 5/5

En résumé, voici ce que j’ai pensé des aventures de l’Olympe !

J’ai vraiment apprécié cette lecture. J’ai bu les presque 400 pages de l’ouvrage d’une seule traite.L’intrigue en elle-même n’est pas forcément des plus prenantes, on suit une romance entre deux personnages: Hadès et Perséphone. Même très moderne, cela reste une réécriture du mythe.

En revanche, tout ce qu’il y a autour rend l’affaire passionnante: l’univers à mi-chemin entre mythes et société actuelle mais surtout les volontés personnelles qui s’entremêlent, et les conflits d’intérêts qui en résultent.

Les personnages contribuent également à nous garder en haleine. Hadès et Perséphone ont chacun leurs problématiques et ça les rend très attachants. Même les autres dieux, bien qu’un peu plus caricaturaux dans leur développement apportent l’intérêt nécessaire pour poursuivre notre lecture.

Au delà de ça, le dessin est très fluide et les différents déroulés sont facilement compréhensibles. L’utilisation des couleurs donne un vrai cachet à l’oeuvre et renforcent l’immersion dans l’univers. Graphiquement, je l’admets, je suis tombé sous le charme ! (Et pourtant, j’étais réticent au départ…).

Mais ce qui m’a surtout marqué avec cette lecture, c’est la pléthore de thématiques abordées par l’autrice. Traumatismes familiaux, pressions sociale et familiale, émancipation, quête de liberté, mais aussi relations toxiques, consentement, viol… Au travers des Olympiens, c’est finalement notre société qui est décrite et ses travers qui sont mis en exergue et discutés. Les dieux ne sont-ils pas à l’image des humains ?

Note globale: 17/20

La Team te suggère aussi

GAAK

GRATUIT
VOIR