Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Shy, tome 1 de Bukimi Miki aux éditions Kana
Les Trésors du Nain: Shy, tome 1 de Bukimi Miki aux éditions Kana

Les Trésors du Nain: Shy, tome 1 de Bukimi Miki aux éditions Kana

par Balin 24 février 2021

Pour ce nouveau Trésor du Nain, je vous présente le premier tome d’une des nouvelles séries de Kana: Shy de Bukimi Miki! Place aux héros!

Et pour cette review, je partage l’article avec Shima dont vous retrouverez l’avis à la suite du mien!

Les Trésors du Nain Shy Editions Kana Bukimi Miki Tome 1 Review Avis Critique

Shy, qu’est-ce que c’est?

Shy est la première série de Bukimi Miki, un nouvel auteur très prometteur du Shonen Champion d’Akita Shoten. 2 tomes sont disponibles aux éditions Kana et 7 tomes sont parus à ce jour au Japon.

Jaquette Les Trésors du Nain Shy Editions Kana Bukimi Miki Tome 1 Review Avis Critique
©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Notre Monde aura besoin d’elle!

Dans chaque pays, il existe un héros prêt à sauver le Monde.
L’héroïne du Japon est une grande timide et n’est pas très populaire. Pourtant, Shy fait de nombreux efforts et elle est prête à risquer sa vie pour sauver toute personne qui se trouverait en danger !
Mais Shy devra surtout trouver la confiance en elle nécessaire pour affronter la plus grande menace qui pèse sur la planète…

L’édition proposée par Kana est classique, dans les standards des collections de l’éditeur. Pas de pages couleurs malheureusement, mais les couvertures sont vraiment jolies.

Pour ceux que ça intéresse, voici le premier chapitre à lire en ligne!

Shy: Un ersatz de MHA ou une histoire avec du potentiel?

Shy commence simplement et efficacement en nous introduisant une société humaine dans laquelle sont apparus des êtres aux pouvoirs surhumains… Les héros!

Extrait Les Trésors du Nain Shy Editions Kana Bukimi Miki Tome 1 Review Avis Critique
©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Chaque pays dispose d’un héros, le nombre de personnages possédant des pouvoir semble donc limité (par opposition à MHA). Et Shy, de son vrai nom Teru Momijiyama est ainsi l’héroïne qui représente le Japon.
Jeune et peu à l’aise, comme son alias le laisse pressentir, la jeune fille essaie de répondre aux mieux aux attentes.

©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Mais le travail de héros est dur pour quelqu’un d’aussi timide…! Et la voix du peuple, l’opinion publique est décisive: l’erreur n’est pas permise.
Bukimi Miki nous montre alors un aspect un peu moins reluisant de ce statut de héros. Remise en question, doute, introspection… J’ai trouvé ce parti-pris vraiment pertinent. D’autant plus qu’il ne fait qu’accentuer l’empathie et l’attachement qu’on peut ressentir à l’égard de Teru.

Extrait Les Trésors du Nain Shy Editions Kana Bukimi Miki Tome 1 Review Avis Critique
©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

L’oeuvre ne s’arrête cependant pas à ça, et nous montre comment on peut remonter la pente, affronter ses démons. Certains passages mettent en scène un vrai esprit Nekketsu d’ailleurs, simple mais très sympathique à suivre!

©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Concernant l’histoire et l’intrigue, pour l’instant nous n’avons pas grand chose. Quelques bribes nous sont présentées par l’intermédiaire d’un garçon mystérieux, qui semble capable de révéler des pouvoirs chez des humains « normaux » contre l’ouverture de leur coeur. Quels sont ses objectifs? Nous n’en savons rien… Mais cela soulève une question, que je me pose depuis le début: comment sont apparus les héros? Pourquoi eux?

©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Le(s) mot(s) de la fin!

Shy n’est pas l’oeuvre la plus originale du moment. Surtout depuis quelques années avec les oeuvres super-héroïques qui fleurissent. Pour autant, je trouve qu’elle apporte une autre vision du monde des héros, une sorte de complément.
Bukimi Miki ne se lance pas dans des combats dantesques à la OPM ou MHA. Il accentue plutôt le ressenti de ces héros. Shy aborde le poids d’être le dernier espoir d’un pays, la légitimité d’un héros, et traite également de nos convictions profondes, souvent ébranlées mais qui se révèlent être une force. Dans l’idée, on a plus l’impression de héros du quotidien, ces héros qui ne portent pas de capes.

Sans être transcendante, l’oeuvre nous offre une histoire divertissante, prenante et éminemment émouvante. Si vous être un amateur du genre super-héroïque, je vous la recommande!

SHY

Petite Pérégrination de Shima

Balin vous ayant avec brio résumé l’intrigue, je vais d’entrée vous donner mon ressenti sur ce premier tome de Shy.

Une œuvre à part

Pour moi également, Shy est une œuvre de super-héros complémentaire à ce que l’on trouve déjà sur le marché. Il ne concurrencera pas MHA ou OPM, il se lira plutôt comme un manga qui aborde les super-héros de manière différente. J’ai apprécié ce premier tome qui met plus l’accent sur les sentiments que sur les combats. Ce parti-pris de départ est intéressant et apporte un nouveau souffle, plus humain, à ce genre.

Personnellement je m’étais un peu lassée des œuvres super-héroïques qui fusaient depuis quelques années, mais Shy a su capter mon attention et surtout mon empathie. Il n’est pas difficile de s’identifier à Shy, et il est encore plus facile de ressentir de l’empathie et de la sympathie pour cette pauvre Teru qui est confrontée à une situation qui la dépasse totalement.

Un ennemi interne

Le premier vrai ennemi de cette jeune super-héroïne, c’est avant tout elle-même et sa timidité. Elle va devoir se battre intérieurement et surmonter ses sentiments d’infériorité et d’auto-culpabilisation, entre autres, pour pouvoir sauver les autres et espérer évoluer en l’héroïne que le Japon attend, mais surtout, en celle qu’elle souhaite devenir.

Les relations que Shy, en tant que super-héroïne ou en tant que Teru tissera tout au long de ce premier volume l’aideront dans ses tourments interne et lui permettront d’évoluer, doucement mais sûrement, avec ces personnages bienveillants à son encontre. Chaque petite victoire de Teru m’a réchauffé le cœur. Nous savons cependant bien évidemment que tout ne va pas se passer facilement pour la jeune fille. Ce « mal » qui nous est présenté sera son premier gros obstacle et prendra certainement plus d’ampleur dans les volumes suivants.

Graphismes

Concernant les graphismes, je reproche parfois à certains shônen leurs arrière-plans vides, dans Shy, Bukimi Miki au contraire fournit beaucoup ses planches, ce qui apporte du peps au manga. Les visages sont expressifs, ce qui soutient évidemment avec brio le parti-pris de mettre en avant les sentiments. Pour un premier manga, le trait est tout à fait acceptable, peut-être s’améliorer a-t-il au fil des tomes et perdra un côté un peu brouillon par moments.

Conclusion sur le premier tome de Shy

En conclusion, j’ai apprécié la lecture de ce premier tome de Shy. Cette vision différente du monde super-héroïque m’a conquise. Même si l’auteur se base beaucoup sur les sentiments dans ce premier volume, il n’en est pas moins dépourvu de quelques scènes d’action qui, je pense, plairont aux amateurs du genre, même si elles sont assez classiques. Ce premier tome d’introduction nous offre une lecture divertissante tout en nous laissant bon nombre de questions quant à l’univers ou les évènements à suivre. Le mangaka a su capter ma curiosité. Je continuerai de suivre Teru dans ses aventures avec plaisir et espère que la suite du manga sera toute aussi sympathique à lire que ce premier tome.

Que vous soyez, ou non, amateurs de super-héros, je pense que vous devriez laisser une chance à Shy de vous conquérir à travers ce premier tome !

La Team te suggère aussi

2 Discussion

Les Trésors du Nain: Shy, tome 3 de Bukimi Miki | Gaak 5 mai 2021 - 15 h 00 min

[…] vous les avez loupées, la présentation du tome 1 et celle du tome 2 sont toujours disponibles sur le site! Et vous pouvez lire le premier chapitre […]

Les Trésors du Nain: Shy, tome 2 de Bukimi Miki | Gaak 4 avril 2021 - 15 h 00 min

[…] Les Trésors du Nain: Shy, tome 1 […]

La section commentaire est fermée