Accueil Critiques Trouvaille du Nain: Cannon Busters sur Netflix!
Trouvaille du Nain: Cannon Busters sur Netflix!

Trouvaille du Nain: Cannon Busters sur Netflix!

par Balin 26 août 2019

Aujourd’hui j’ouvre une nouvelle rubrique! Les articles Trouvaille du Nain seront pensées comme des critiques sur des oeuvres du moment, ici Cannon Busters

Cannon Busters est un animé dont on vous parlait récemment sur Gaak. Une coproduction américano-franco-japonaise basée sur le comic de LeSean Thomas. Il est disponible sur Netflix et compte 12 épisodes. 

Je me propose donc de faire une critique en deux parties, la première sans spoil, et la seconde avec spoil. 

Rappelons le synopsis avant de commencer: 

Nous suivons les péripéties de S.A.M., une androïde de classe royale qui tente de retrouver Kelby, son meilleur ami et héritier d’un royaume assiégé.
Dans sa quête, elle est rejoint par Casey, un robot excentrique et un hors-la-loi immortel, Philly the Kid.

Source: adala-news

Que penser de Cannon Busters?

Donc après visionnage, voici ce que votre Nain en a pensé!

Pour commencer, les points positifs!

L’animation vient en premier. Vraiment ce fut le gros point positif de Cannon Busters. Les combats, les scènes rapides sont fluides, c’est beau et coloré. Un des arguments majeurs qui me pousseront à vous recommander cette série. 

L’esthétique est sympa, et n’hésite pas à mettre du sang quand il faut en mettre. Sans être gore à outrance, la série reste réaliste dans sa violence.

Un autre point positif ce sera la bande-son. L’opening et l’ending sont plutôt sympathiques, ils finissent par bien rentrer en tête. Les OST collent à l’univers et à l’ambiance, rien à redire là dessus.

Ah et y’a de gros robots stylés, des gros rayons laser, ça déglingue pas mal. D’ailleurs, pour étendre cela, les designs sont très réussis. Aussi bien les character-design que les villes et autres. 

Et ensuite les points négatifs! 

Un des gros points négatifs pour moi, ce sont les personnages. S.A.M est assez insupportable, toujours à répéter la même chose, de la même manière. Alors oui, c’est une androïde… Mais quand même! Casey c’est un peu pareil. Le prince est une véritable tête à claque. Peu de personnages sont donc réellement intéressants. 

Autre point négatif… L’histoire. Celle-ci peine à se lancer, il faudra attendre l’épisode 6 pour que cela bouge un peu. Et même après, on n’avance pas des masses. En fait, cette série peine à se mettre en place et finit par être rushée dans ses derniers épisode. 

Et point noir qui n’est cette fois pas à mettre sur le dos de la série mais bel et bien sur celui de Netflix… Les sous-titres! 

Ils sont mauvais! On loupe des passages importants. Des dialogues qui étaient pourtant bien pensés avec des blagues, des références, sont complètement passés sous silence. J’avoue n’avoir pas trop compris. 

Pour finir, que vaut Cannon Busters?

Au final, je conseille cet animé à ceux qui aiment bien l’animation déjà. Il y a des passages vraiment sympa. Et je le proposerai aussi à ceux qui veulent se divertir. J’entends par là regarder un animé sans se prendre la tête sur le fond de celui-ci. 

Passons aux spoils!

Alors évidemment, les points précédents sont toujours valables.
Je vais donc les préciser un peu pour ceux que cela intéresse. 

Revenons d’abord sur l’animation

Les combats qui mettent en scène S.A.M dans sa forme Cannon Busters sont tout simplement magnifique. C’est dynamique, c’est coloré, ça donne des frissons. 

Parlons ensuite des personnages

Philly est un personnage intéressant, son don d’immortalité est assez sympa et permet plein de chose. C’est plutôt bien exploité. Sa rencontre avec l’Entraveur était également une idée intelligente. Véritable miroir de Philly, leur confrontation était intéressante, probablement la plus intéressante de cette première saison et elle a permis un bon développement du personnage de Philly

Dans les petites détails sympa, je plussoie la présence d’Hilda, personnage atteinte d’un vitiligo. Aussi bien pour son design que pour son rôle, ce personnage me fut très sympathique.

Et celle de 9ine, qui aura eu le droit à un petit arc personnel intéressant bien qu’un peu inutile à mon sens, puisque le personnage sera souvent absent. Mais peut-être que toute ces choses mises en place pour le personnage serviront dans une saison 2.

Dans la série des personnages, passons maintenant aux points noirs

Le personnage de Locke, l’empereur mystique. Ce personnage qui semble être le grand méchant… Ne sert à rien. Il n’interagit même pas avec Philly ou avec Kelby. Quel était l’intérêt d’introduire directement son personnage et également son background pour qu’il ne serve pas directement à l’intrigue principale? 

Je rangerai également dans cette catégorie le personnage de Kelby qui tarde tellement à se révéler… Le personnage est fatiguant de naïveté.

Le background de 9ine rentre également dans cette catégorie. 

Cette fois dans la catégorie design, j’ai adoré les membres de la Guilde du Matin Rouge. Assez originaux, variés, mon seul reproche serait un manque de développement. 12welve était aussi assez jolie, malgré son inutilité pour la trame principale.

Pour en venir à l’histoire

Comme dit précédemment, cela traîne en longueur.
L’arc de 9ine ne sert pas à grand chose, l’arc avec le chasseur de prime Jojo non plus. 

Et il y a des épisodes comme le 9e par exemple, qui ne serve à rien si ce n’est à boucher les trous (ils ont peut-être une utilité pour ce qui est d’enrichir l’univers mais bon… Ce n’était pas forcément nécessaire).
C’est quand même aberrant qu’une série qui met du temps à démarrer se paie le luxe de faire des épisodes presque fillers! 

Et parlons de la fin de cette première saison. Alors cette fois, on a du combat, et toute l’intrigue avance d’un coup, oui. Mais ce n’est à mon sens pas spécialement une bonne chose étant donné qu’on attend ça depuis 6 épisodes voire depuis le début. Philly qui renonce à tuer le prince parce que subitement il le voit comme un mini-lui, un bref passage faisant écho à l’enfance de Philly. Locke totalement absent, la magie aussi malgré le fait qu’elle semblait être un point important de l’univers et du conflit sous-jacent. 

Pour finir, que vaut Cannon Busters?

Voilà, donc une série très jolie, très bien animée mais qui se perd dans son histoire, préférant aborder des sujets un peu dérisoire plutôt que de faire progresser correctement son intrigue principale. Et les personnages peinent à relever le niveau. 

Mais comme dit plus haut, mieux vaut regarder cet animé comme un pur divertissement, c’est encore là qu’il réussit le mieux.

Je serais cependant curieux de lire le média original, le comics. A mon sens et comme souvent, ce dernier devrait être mieux construit et forcément plus représentatif des idées de LeSean Thomas

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Dragon’s Dogma: une série animée en préparation par Netflix! | Gaak 15 juillet 2020 - 14 h 01 min

[…] Producteur exécutif: Taiki Sakurai (Cannon Busters) […]

Reply

Laisse un commentaire