Accueil NewsGaming L’industrie du jeu-vidéo s’insurge contre l’interdiction du droit à l’avortement aux USA
L’industrie du jeu-vidéo s’insurge contre l’interdiction du droit à l’avortement aux USA

L’industrie du jeu-vidéo s’insurge contre l’interdiction du droit à l’avortement aux USA

par Thörns Beleren 29 juin 2022

La cour suprême américaine a décidé de révoquer l’arrêt « Roe vs Wade » le 24 Mai. Arrêt qui établissait l’avortement comme un droit constitutionnel. Depuis, de nombreux studios et éditeurs ont partagé publiquement leur position sur le sujet.

La levée de boucliers des studios face à l’interdiction du droit à l’avortement :

Parmi les gros éditeurs, EA avait été vivement critiqués pour leur absence de communication sur la situation le mois dernier, lorsque le projet de la cour avait fuité. Ils se sont depuis positionnés sur le sujet avec cette déclaration.

« Notre soutien pour nos employés est inébranlable. Nous nous engageons a étendre nos avantages pour nos employés américains ainsi que leurs proches éligibles- notre but est de fournir soins, soutien et services pour la santé et le bien être de nos employés. »

Xbox ont pour leur part publié ce tweet; dans lequel ils expliquent qu’ils « continueront de soutenir leurs employé(e)s à travers leurs démarches médicales. Et que leur plan santé prendra également en compte les éventuels frais de voyages nécessaires pour accéder aux services requis. »

Notre soutien pour nos employés est inébranlable. Nous nous engageons a étendre nos avantages pour nos employés américains ainsi que leurs proches éligibles. Notre but est de fournir soins, soutien et services pour la santé et le bien-être de nos employés.

De plus, beaucoup de studios Sony se sont également exprimés publiquement sur la situation, chacun dans un tweet. On retrouve parmi eux Santa monica, Naughty Dog, et Insomniac Games.

« Naughty Dog croit au fait que la liberté génésique et l’autonomie corporelle sont des droits humains basiques et essentiels a la santé et au bien être de chacun. Nous continuerons de porter haut ces valeurs et soutenons activement tout(e)s nos employé(e)s afin qu’ils reçoivent les soins dont ils ont besoin, et envie. »
« Nous croyons au fait que l’autonomie corporelle et la liberté génésique sont des droits humains fondamentaux. Santa Monica Studios continuera de porter haut ces valeurs et soutient les membres de notre équipe pour garantir leurs accès aux services dont ils ont besoin. »

« Nous sommes des êtres humains, nous faisons des jeux. La liberté génésique et l’autonomie corporelle sont des droits humains. »

Une cause qui touche tout le monde

Sans compter que, bien avant que le projet ne soit définitivement voté par la cour suprême, plusieurs studios montaient déjà au créneau contre cette mesure.

Ainsi, Double Fine, les développeurs de l’excellent « psychonauts » et de « Brutal Legends », ont été parmi les premiers à montrer leur opposition à l’annulation de l’arrêt qui permet le droit à l’avortement.

 » Chez Double Fine Productions, nous maintenons notre soutien en faveur de l’accès aux soins pour tous. Nous croyons fermement qu’un décision annulant Roe Vs Wade reviendrait a révoquer les gens de leurs droits humains, et que cela impacterait la vie, les libertés, et les choix de tout le monde dans ce pays. Pour ceux qui le peuvent, nous vous encourageons à faire des dons aux associations qui se lèveront pour ces droits. »

A leurs côtés se trouvaient également Bungie qui publiait un tweet le 4 mai, déclarant que « se dresser en faveur des droits génésiques et de la liberté n’est pas une décision difficile à faire, et que Bungie était dédié a préserver ces valeurs »

Pour conclure, les réactions qu’a suscitée la décision de la cour de justice américaine viennent encore un peu plus cimenter la présence de l’industrie du jeu vidéo sur la scène sociale et politique de nos sociétés. Ce monde aussi a un avis, et il le fait savoir.

source: Twitter

La Team te suggère aussi