Accueil Critiques Maléfique 2, Le Pouvoir du Mal : Top ou Gros Flop ?
Maléfique 2, Le Pouvoir du Mal : Top ou Gros Flop ?

Maléfique 2, Le Pouvoir du Mal : Top ou Gros Flop ?

par Kayla 18 octobre 2019

Mercredi 16 Octobre, Disney nous a enchantés en sortant le volume 2 de notre méchante pas si méchante : Maléfique.

Pour fêter l’événement sur son compte Twitter Disney France avait même changé de nom pour celui de la sorcière. (Depuis ils ont repris le leur).

Maléfique 2 : 5 ans pour une suite

Je suis allée voir la suite dès sa sortie curieuse de savoir ce qu’ils avaient fait de Maléfique.

Invité à Disney pour voir des extraits du film quelques jours avant la sortie officielle j’avais déjà été transportée par le travail inouï de l’équipe ayant bossé sur le film. La finesse et la beauté des graphismes m’a complètement conquise et en sortant du théâtre je n’avais plus qu’une idée en tête: voir ce film.

J’avoue être plutôt bon public mais il existe des films, oui CES films où l’on sait qu’ils ne nous décevront pas et là ça n’a pas loupé !

Je n’ai pas attendu très longtemps pour y aller mais l’attente de la journée a failli m’être fatale.

Une attente interminable pour les fans

J’étais tellement pressée qu’on est arrivé presque 30 min avant le début des pubs (oui oui, pas avant le film mais avant les pubs). Croyez-moi, l’attente a été particulièrement longue et j’ai pratiquement fini le popcorn avant que la salle ne se plonge dans le noir.

Pour en revenir au film, Disney n’a vraiment pas fini de nous surprendre et de nous émerveiller. Force est de constater qu’ils ne manquent jamais d’imagination et de réalisme.

J’ai vu le film en 3D mais les extraits en 2D et si je peux me permettre de vous conseiller, la meilleure version est celle en 3D puisque l’on peut voir chaque petit détail et chaque image avec une précision incroyablement merveilleuse. C’est magnifique, magique.

Ça ne se voit pas encore mais j’en ai vraiment pris plein les yeux ce soir-là.

Enfin bref, Disney a réalisé un second tour de force en rendant l’une des plus grandes méchantes de l’histoire de Disney attachante. Dans le premier opus, on apprend que Philippe n’a jamais réveillé Aurore mais que c’est Maléfique elle-même qui a brisé le sort qu’elle avait jeté. Ainsi on apprend qu’il existe chez Maléfique, un amour si profond que sa propre magie n’a pas eu d’effet.

Une Mère pour Mocheté ?

Dans ce deuxième opus, on découvre Maléfique dans un rôle de mère qui ne devrait pas lui aller. (Qui surnommerait sa fille Mocheté ?)

Pourtant, ce rôle lui va à merveille et on découvre une mère capable de tout pour faire plaisir à sa fille et même à rejeter sa nature profonde.

Aurore va se marier, et c’est une chose que Maléfique n’acceptera jamais aussi était-il très facile pour Disney d’introduire un personnage tel qu’Ingrith ! Le reine mère de Philippe, correspond en tout point à la méchante des histoires. Un cœur pur transformé par des évènements épouvantables et tout un tas de mauvais choix dans sa vie.

Cependant, il y a une chose que je n’ai pas comprise, lorsqu’Aurore annonce à sa “Marraine ” qu’elle a dit oui à la demande en mariage du prince. Comment pouvait-elle savoir qu’elles venaient d’être invitées par Ingrith ? Est-ce un faux raccord ou une erreur ? Qu’en pensez-vous ? (il se peut aussi que je n’aie pas compris la scène).

J’ai particulièrement apprécié de voir que tout un peuple de fées noires ressemblant à Maléfique était venu s’ajouter au tableau pour rendre Maléfique moins seule et surtout la rendre encore plus attachante aux yeux du public.

Les fées noires : Un peuple pour Maléfique !

Traqué et tué par des humains motivés par la peur de la différence, ce peuple a ressenti les mêmes douleurs que celles que Maléfique a subi seule toute sa vie et franchement ça fait du bien de la voir enfin entourée des siens.

J’ai vraiment cru qu’il ne pouvait pas y avoir de happy end à ce deuxième film puisque pour moi le peuple de la Lande et les fées noires n’avaient vraiment aucune chance de survivre mais c’était sans compter Diaval (le corbeau), l’amour que se porte Philippe et Aurore ainsi que le lien absolument indéfectible entre la reine de la Lande et sa mère.

Maléfique a pris plusieurs formes durant le film. Des formes qui ont le plus souvent été le miroir de son âme.

L’apparence, miroir de l’âme…

La première est celle qu’elle avait à la fin du premier film et qui caractérise sa puissance ainsi que son étroitesse d’esprit lorsqu’il s’agit d’amour entre deux êtres.

La seconde est celle qu’elle arbore parmi les siens, elle revient à ses origines et ne porte aucun artifice, elle est seulement elle.

Ensuite, suite à la mort de celui qui lui a sauvé la vie, elle revient avec de nouvelles perspectives.

Elle revient plus déterminée que jamais à venger les siens et rendre la paix possible et sincèrement ce changement lui va à merveille.

On remarque encore plus qu’elle a changé lorsque son fidèle corbeau se transforme en un magique ours avec un bec. Un beau clin d’œil a ce qu’il lui avait dit à leur arrivée au château du roi Jean.

Après cela, Maléfique se retrouve devant la reine Ingrith prête à la tuer pour en finir avec cette guerre mais Aurore l’en empêche. Celle-ci est certaine que cet acte ne ressemble pas à Maléfique. Ingrith en profite alors pour tirer sur Maléfique la réduisant en poussières.

J’avoue avoir raté un battement en voyant cette méchante catégorisée, protéger un être humain au péril de sa vie.

Maléfique : Descendante du Phénix Noir

Mais renaissant de ses cendres tel le phénix dont elle est la descendante, Maléfique revient sous la forme de celui-ci.

Un retour que l’on attendait, dont on se doutait plus que tout en voyant les cendres.

A partir de ce moment, c’est une Maléfique différente que l’on aura face à nous. Apaisée, aimée, heureuse. Elle perçoit enfin l’amour chez les humains et permet le mariage de sa fille.

On remarque pourtant le contraste évident entre Maléfique et Aurore au travers des couleurs dont elles sont vêtues mais au contraire du début de l’histoire cette différence semble les rapprocher.

La fin est donc un happy end, le mariage a lieu, Maléfique est entourée des siens, la Lande est sauve, le roi est en vie et la reine aussi.

Si cette fin est la meilleure pour conclure l’histoire de Maléfique, Disney s’est tout de même laisser une porte de sortie en faisant référence à un prochain baptême. Celui de l’enfant d’Aurore et Philippe.

Pour vous faut-il une suite à ce deuxième film? Sinon, La fin de ce 2eme film vous contente-t-elle ?

Pour ma part, un troisième volet serait une erreur et un pari vraiment risqué pour Disney, mais la firme ne nous a-t-elle pas déjà surpris à de nombreuses reprises ?

La Team te suggère aussi

1 Discussion

Mulan: la légende chinoise prévue pour 2020 ! | Gaak 20 décembre 2019 - 18 h 00 min

[…] La Belle et la Bête, Le livre de la Jungle, Dumbo ou encore Cendrillon et Aladdin sans parler de Maléfique qui a déjà eu le droit à deux […]

Reply

Laisse un commentaire