Accueil Critiques Megumi & Tsugumi : l’Omégaverse qu’on attendait
Megumi & Tsugumi : l’Omégaverse qu’on attendait

Megumi & Tsugumi : l’Omégaverse qu’on attendait

par Fujoshi no Lexxie 12 novembre 2020

Megumi et Tsugumi c’est clairement l’omegaverse qu’il nous fallait. Même chez les fujoshi et fudanshi, l’univers parallèle des Oméga/Alpha/bêta est un vrai champ de mines. Megumi et Tsugumi de la mangaka Mitsuru Si réussit pourtant haut la main l’examen de passage et voici pourquoi.

Megumi & Tsugumi Tome 1

Megumi VS Tsugumi ?

Lorsque Tsugumi oméga bagarreur croise le chemin de Megumi alpha raisonnable cela donne une comédie Boy’s Love qui fait du bien. Megumi & Tsugumi, paru chez Taifu Comics semble mettre tout le monde d’accord. Le titre est mignon, drôle et surtout, pas du tout malaisant comme il arrive souvent avec ce genre. Dès les premiers panels, l’histoire nous convainc.

Un duo gagnant

Megumi & Tsugumi est un titre qui met tout le monde d’accord. Autant par les dessins -dont les chibi sont absolument à croquer- que par le plot lui-même. Les traits de l’auteure de Mujikaku Love Factor sont toujours aussi agréables à découvrir. Niveau plot, Tsugumi, oméga prêt à botter l’arrière-train de tous les alphas qui auront le malheur de croiser sa route, rencontre Megumi, l’alpha rebelle aux valeurs presque chevaleresques.

En effet, dans ce monde où les alphas prennent de haut les omégas, Megumi alpha qui prend leur défense est clairement à part. Tout comme l’est Tsugumi qui a pour passe-temps de tabasser les alphas. En un contre un, seul contre tous, même en chaleur, qu’importe ! Tsugumi armé de son tuyau de métal est la terreur des environs. Du moins jusqu’à ce que Megumi s’en mêle. Le rebelle aux principes qui imposent le respect va perturber la routine du querelleur.

Une comédie mais pas que.

Megumi et Tsugumi rafraîchit par son histoire qui tourne autour du genre et de la discrimination sans jamais tomber dans le drama. Mitsuru Si joue avec le caractère de ses personnages pour créer une comédie plus consciente que romantique. Du moins dans ce premier tome. Consentement, égalité des sexes. Les deux thèmes sont abordés avec habileté. Malgré tout, les éclats de rire sont là jusqu’à la dernière page. Avec la juste dose d’humour et de sérieux, un ton léger pour des sujets qui font échos à notre réalité, Megumi & Tsugumi n’est clairement pas un omégaverse comme les autres. Pour autant, si l’auteure a su offrir une romance BL consciente, elle n’a pas oublié de la rendre sexy.

Steamy !

Tsugumi - illustration

Sans spoil, il est presque inutile de préciser que l’omégaverse Megumi & Tsugumi saura ravir ceux qui apprécient les scènes olé olé. Les personnages vont se la jouer Let’s get it on de Marvin Gaye et, là encore, l’auteure a montré son adresse dans l’écriture. Bien qu’on le voit venir de loin, le rapprochement des deux personnages laissera à coup sûr les yeux brillants tel Méliodas face à Elisabeth. La suite est déjà attendue avec impatience.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire