Accueil News Netflix X Dark Horse, la riposte contre Disney?
Netflix X Dark Horse, la riposte contre Disney?

Netflix X Dark Horse, la riposte contre Disney?

par Ludwig NightKing 11 mai 2019

Netflix n’a pas dit son dernier mot

Après l’adaptation du webcomics Polar de Victor Santos en film et le succès d’Umbrella Academy tirée des comics de Gerard Way et Gabriel sur Netflix (45 millions de vues dans le monde entier). La plateforme de streaming noue un partenariat solide avec l’éditeur Dark Horse Comics.

L'adaption par Netflix du comics Umbrella Academy, édité chez Dark Horse

« Les équipes Netflix travaillent déjà de manière rapprochée avec Dark Horse afin d’identifier les projets au-delà du monde des super-héros. Du côté de l’horreur, de la fantasy ou même des séries plus familiales. Cela pourrait plaire à nos utilisateurs »

Explique Cindy Holland, vice-présidente des contenus originaux pour Netflix, dans un communiqué publié par Dark Horse.

Avec la perte des héros Marvel, Netflix cherche à posséder des nouvelles licences qui captiveront une audience toujours plus élevée. La plateforme a par ailleurs racheté Millarworld, le catalogue des œuvres de Mark Millar, le créateur de Kingsman.

Du côté de la maison d’édition au cheval sombre, Mike Richardson, fondateur de la maison d’édition, est heureux de proposer un large éventail d’œuvres créatives.

Pour l’instant, aucun projet n’a été annoncé outre la saison 2 d’Umbrella Academy.

Dark Horse Comics, un éditeur pas comme les autres

Il faut savoir que Dark Horse Comics fait partie du quatuor d’éditeurs de comics. Avec les deux mastodontes que sont Marvel et DC Comics, ainsi qu’Images Comics.

Né en 1986, cet éditeur a su rapidement tirer son épingle du jeu. Tout d’abord en adaptant en comics des films comme Alien, Predator ou encore Star Wars et Buffy contre les vampires. La firme effectua des crossovers entre ses licences, ce qui signifie qu’avant même les films, Alien et Predator s’affrontaient déjà en bulles et cases.

Predator, l'une des licences de Dark Horse

De plus, l’éditeur a également lancé de nombreuse série originale. Leur catalogue contient Hellboy de Mike Mignola, Sin City de Frank Miller, The Mask de Mike Richardson & co.

Pour continuer à se différencier, Dark Horse fut l’un des premiers à éditer des mangas. Il compte d’ailleurs des œuvres cultes telle que Ghost in the Shell de Masamune Shirow, Mugen no Junnin (Blade of the Immortal) de Hiroaki Samura et l’excellent Berserk de Kentarô Miura.

Curieux de voir quelle prochaine œuvre Netflix va adapter. Et vous, une licence de préférence en tête ?

Les différents héros de Dark Horse

La Team te suggère aussi

2 Discussion

Stranger Things en animé? Oui et pas que ! | Gaak 11 juillet 2019 - 14 h 01 min

[…] Will dans l’Upside-Down. Le tout en partenariat avec Dark Horse, que l’on vous avait présenté ici ! 4 tomes devraient […]

Reply
Netflix à l’E3, l’heure de la révolution à sonner ? | Gaak 20 mai 2019 - 18 h 00 min

[…] Avec un monde du streaming qui rentre dans une concurrence de plus en plus rude, beaucoup enterraient déjà la plateforme. Même si celle-ci est bien loin de rendre les armes comme nous vous en parlons avec Dark Horse Comics. […]

Reply

Laisse un commentaire