Accueil News Oscars 2020: tout ce qu’il s’est passé durant la cérémonie!
Oscars 2020: tout ce qu’il s’est passé durant la cérémonie!

Oscars 2020: tout ce qu’il s’est passé durant la cérémonie!

par La Grande Ensifera 11 février 2020

Dans la nuit de dimanche à lundi, s’est déroulée la 92ème cérémonie des Oscars !!! Cette cérémonie nous a tout de même révélé de grandes surprises, et a continué le sacre de Parasite !

Boon Joon Ho recevant son oscar

La cérémonie a commencé par une entrée musicale et s’est poursuivie par un discours. C’était celui de Chris Rock et de Steve Martin. Ce discours a bien permis de lancer la cérémonie. Ils ont déclaré, avec humour, que la cérémonie manquait de vagins ! Mais que les Oscars avaient fait du progrès depuis 1929. Car au début, aucune personne de couleurs était nommée. Cependant cette fois-ci, il y en avait une ! Ca progresse lentement mais sûrement on va dire.

Les acteurs et actrices gagnants

Les Golden Globes sont en quelques sortes des pré-oscars et ils annoncent les favoris pour les Oscars. Notamment en en ce qui concerne les acteurs. Et cette année les prix attribués aux nommés sont la copie conforme que ceux décernés lors des Golden Globes.

Joaquin Phoenix

Ainsi, Joaquin Phoenix a été sacré dans la catégorie meilleur acteur pour son rôle dans Joker de Todd Phillips. C’est le premier Oscar pour le comédien de 45 ans qui avait déjà été nommé trois fois précédemment, dont deux fois pour un rôle principal. Son discours était le plus marquant de la cérémonie. Un discours engagé pour la planète, le climat et la maltraitance animale. D’ailleurs, la dernière phrase de son discours était parfaite. C’était une phrase que lui avait dit son frère, “cours après l’amour et la paix suivra”. C’était donc un bel hommage à son frère disparu.

Joaquin Phoenix à gauche, Renee Zellweger au milieu et Brad Pitt à droite

C’est également la consécration pour Renée Zellweger, qui a été désignée meilleure actrice pour son incarnation de la légende d’Hollywood Judy Garland dans le biopic de Rupert Goold. La comédienne d’origine texane avait déjà reçu l’Oscar du meilleur second rôle pour Retour à Cold Mountain en 2004.

Les meilleurs second rôles

Brad Pitt et Laura Dern ont été sacrés meilleurs seconds rôles. Ce n’était donc absolument pas une surprise. D’ailleurs, ces acteurs gagnent tous les 2 leurs premiers oscars.

Brad Pitt l’a remporté avec son rôle de cascadeur dans Once upon a time…in Hollywood, de Quentin Tarantino. Dans son discours, Brad Pitt nous a encore offert de jolies idées. Il a d’abord déclaré que son discours, de 45s, serait plus long que le temps accordé à John Bolton au Sénat. Ensuite il espère que les adultes changeront les choses, à la place de devenir un film de Quentin Tarantino par la suite. Un discours engagé donc, mais qui a finit par l’amour qu’il a pour Leonardo Dicaprio et Quentin Tarantino.

Laura Dern

Quant à Laura Dern, elle a été récompensé pour son rôle d’avocate impitoyable dans Marriage Story du réalisateur Noah Baumbach. L’actrice a déjà décroché cinq Golden Globes, c’est le premier Oscar pour la comédienne qui fêtera lundi ses 53 ans.

Côté animation

Le long-métrage du studio Pixar (Disney) Toy Story 4, réalisé par Josh Cooley, a reçu l’Oscar du meilleur film d’animation. C’est la dixième statuette obtenue par le studio Pixar dans cette catégorie qui a été créée en 2002. Cependant, ce fut une déception pour, J’ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin. D’ailleurs c’était la plus grande chance française. Mais il n’a pas pu faire face à l’immensité Disney.

Hair Love

Ensuite, Hair Love, de Matthew A. Cherry et Bruce W. Smith, reçoit celui du meilleur court-métrage d’animation. Ce court-métrage est une réussite. C’est un hymne à l’acceptation de soi et là plus clairement d’aimer ses cheveux, aussi différent soient-ils. Il prône bien évidemment la diversité.

L’instant musical des Oscars

Eminem lors des Oscars

Depuis 2 ou 3 ans, les Oscars ne possèdent plus de maître de cérémonie, suite à l’annonce du mauvais gagnant par l’un deux. Donc, la cérémonie comble les trous avec des prestations musicales. La prestation qui a marqué cette édition, et celle que personne n’attendait, tout simplement Eminem qui interprète Lose Yourself. Si vous vous demandez pourquoi, il la chante 18 ans après avoir reçu l’oscar de la meilleure chanson originale. Cependant à l’époque, il n’avait pas pu la chanter comme il le souhaitait. Les Oscars avaient censuré sa chanson, ce qui ne l’avait pas plu.

Ainsi, il ne s’était simplement pas présenté à la cérémonie. L’eau à couler sous les ponts et aujourd’hui, il a pu l’interpréter comme il le souhaitait.

Indila Menzel, Aurora et plusieurs interprète d’Elsa

Ensuite une autre représentation marquante, et c’est une première. Indila Menzel accompagnée de Aurora ont interprété le tube de Frozen 2. Cependant elles n’étaient pas seules. Elles se sont retrouvées avec plusieurs interprètes d’Elsa, venues de plusieurs pays. Avec cela elles montrent qu’un personnage a milles facettes et interprètes, cela ne s’arrête pas un pays ou une langue. Une nouvelle fois la diversité au cœur des Oscars.

Le sacre de Parasite

Bong Joon-ho

Le réalisateur, Bong Joon-ho a vu l’énorme ascension de son film aux Oscars. Même lui n’en croyait pas ses yeux. Le film a remporté 4 oscars et ce dans des catégories majeures. Durant son discours, lorsqu’il recevait l’oscar du meilleur réalisateur, il clama son amour aux autres réalisateurs. Et notamment une citation dans sa vie de réalisateur l’a marqué, Ce qui est très personnel, est aussi très créatif”, de Martin Scorsese. Ensuite suivit une ovation.

L’équipe de Parasite à la remise de leur prix

Cette année c’est la première fois que les Oscars permettent à un film Sud-Coréen et surtout international de pouvoir s’illustrer dans la catégorie du Meilleur film.

La robe des Oscars

On ne pouvait pas passer à côté du moment marquant du tapis rouge. La robe la plus marquante et engagée de cette année. Cette robe est celle de Nathalie Portman. Elle était dans une magnifique robe Dior, mais avec un détail en plus. Et pas des moindres. La robe était accompagnée d’une cape sur laquelle étaient brodés les noms des réalisatrices boudées par la cérémonie cette année.

Nathalie Portman lors des Oscars

D’ailleurs cette année encore, la sélection des Oscars a une nouvelle fois été critiquée pour avoir négligé la diversité culturelle et ethnique, un reproche récurrent. La Britannique Cynthia Erivo (Harriet) était la seule à se distinguer. Tous les acteurs et actrices en lice cette année sont blancs et aucune femme n’a été retenue chez les réalisateurs.

L’Académie des Oscars a toutefois mis en avant le fait que les femmes n’ont jamais été aussi présentes dans les nominations : 65 sur 209 candidats au total. Cependant c’est un maigre progrès, cela avance trop doucement pour les réalisatrices féminines, qui ne voient pas leur travail apprécié à leurs justes valeurs.

Palmarès complet des Oscars

Film : Parasite de Bong Joon-ho

Réalisateur : Bong Joon-ho (Parasite)

Acteur : Joaquin Phoenix (Joker)

Actrice : Renée Zellweger (Judy)

Second rôle féminin : Laura Dern (Marriage Story)

Second rôle masculin : Brad Pitt (Once Upon a Time… in Hollywood)

Scénario original : Parasite de Bong Joon-ho

Scénario (adaptation) : Jojo Rabbit de Taika Waititi

Photographie : 1917 de Sam Mendes

Musique originale : Joker de Todd Phillips

Chanson originale : (I’m Gonna) Love Me Again (Rocketman) d’Elton John et Taron Egerton

Film international : Parasite de Bong Joon-ho

Film d’animation : Toy Story 4 deJosh Cooley

Documentaire : American Factory de Julia Reichert et Steven Bognar

Maquillage et coiffure : Scandale (Bombshell) de Jay Roach

Costumes : Les Filles du docteur March de Greta Gerwig

Montage son : Le Mans 66 de James Mangold

Mixage son : 1917 de Sam Mendes

Décors : Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino

Effets spéciaux : 1917 de Sam Mendes

Montage : Le Mans 66 de James Mangold

Court-métrage : The Neighbor’s Window de Marshall Curry

Court-métrage d’animation : Hair Love de Matthew A. Cherry et Bruce W. Smith

Court-métrage documentaire : Learning to Skateboard in a Warzone (If You’re a Girl) de Carol Dysinger

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire