Aller au contenu
Accueil » Critiques » Oshi no ko : bébés, meurtres et chansons entraînantes

Oshi no ko : bébés, meurtres et chansons entraînantes

AI, anime, anime 2023, Aquamarine, avis, critique, drame, Hoshino, manga, Oshi no Ko, policier, Réincarnation, Review, Ruby, sortie

L’adaptation du manga « Oshi no ko » est une véritable réussite qui ne manque pas de surprendre. Le studio Doga Kobo a su adapter l’histoire de manière intelligente, en préservant l’esprit du manga tout en ajoutant sa propre touche artistique. Dans cet article, nous allons examiner les différents aspects de ce copieux premier épisode. En passant en revue son histoire, ses personnages et les thèmes qu’elle aborde.

Oshi no Ko, l’anime où les rebondissements sont plus nombreux que les couches à changer !

Oshi no ko, l’histoire et les personnages : les coulisses de l’industrie du divertissement

Oshi no Ko est une histoire captivante ! Elle suit le parcours de Ai Hoshino, une jeune idole populaire qui se retrouve enceinte à l’âge de 16 ans. Pour protéger sa réputation dans l’industrie du divertissement, Ai décide de garder sa grossesse secrète. Elle se rend dans un hôpital rural pour accoucher en toute sécurité et discrétion. Là-bas, elle rencontre Goro Honda, un médecin de campagne qui est un fervent admirateur de sa musique et de sa personnalité.

Malheureusement, Goro est assassiné dans des circonstances mystérieuses la nuit de la naissance des jumeaux d’Ai. Cependant, ce n’est pas la fin de l’histoire de Goro. Nous apprenons bientôt qu’il s’est réincarné en l’un des deux nouveau-nés d’Ai, qui s’appelle désormais Aquamarine Hoshino. Aquamarine possède tous les souvenirs de sa vie antérieure et se retrouve plongé dans un univers inconnu. Il doit faire face aux aspects sombres de l’industrie du divertissement, le tout en essayant de protéger et de préserver le bien-être de sa mère !

Au fil de l’histoire, nous découvrons que Goro avait une jeune patiente il y a quelques années, Sarina. Cette dernière est décédée des suites d’une maladie grave. Sarina avait éveillé la passion de Goro pour Ai en lui partageant son amour pour elle. Il s’avère que Sarina s’est également réincarnée en l’un des enfants d’Ai : Ruby Hoshino.

Aqua à gauche et Ruby à droite

L’adaptation animée : une explosion de couleurs et de musique

Les réalisateurs ont réussi à capturer l’esthétique unique du manga. Les couleurs vives et les designs des personnages sont transposés avec brio à l’écran, et les moments musicaux sont très réussis, (même si parfois un peu répétitifs.) Le premier épisode dure 1h20, ce qui permet une immersion complète dans l’univers d’Oshi no Ko. L’humour est présent tout au long de l’histoire ! Mais ne vous méprenez pas, il ne nuit en rien à la narration et renforce même l’attachement que l’on éprouve pour les personnages.

« Pour moi, mentir est un forme d’amour. Je montre mon amour, à ma façon. » – Ai Hoshino.

Les thèmes abordés : de la légèreté à la profondeur, une plongée dans la vie des idoles

Bien que l’anime puisse sembler léger et joyeux, il traite de nombreux thèmes sombres et complexes, tels que la grossesse précoce, l’amour maternel, le harcèlement, la violence et la corruption dans l’industrie du divertissement. D’un point de vue purement personnel, lors de ma découverte de l’anime, je pensais avoir à faire à un scénario léger, simplet et (je l’avoue) peu intéressant. Je suis très heureuse de m’être trompée !

Les personnages sont profonds et nous sommes souvent surpris par les retournements de situation. Il faut par ailleurs faire attention à ne pas trop s’attacher aux personnages d’Oshi no Ko, car l’histoire est remplie de rebondissements et de moments tragiques qui peuvent nous briser le cœur à tout moment. Malgré cela, Oshi no Ko est une histoire d’amour et de sacrifice qui touche le cœur des spectateurs.

Oshi no ko : l’anime de 2023 ?

En somme, l’adaptation d’Oshi no Ko est une réussite indéniable. Le studio Doga Kobo a su conserver l’essence de l’histoire tout en y apportant sa touche personnelle. Les thèmes abordés sont profonds et complexes, tout en restant accessibles à un large public. Les personnages sont attachants et la musique accompagne parfaitement les moments les plus émouvants de l’histoire. Nous recommandons chaudement cette adaptation à tous les fans de manga et d’anime, ainsi qu’à ceux qui cherchent une histoire touchante et poignante à découvrir. Les amateurs de thriller ont certainement trouvé leur anime ! Oshi no Ko est disponible tous les mercredis à 17h sur ADN et les 6 premiers tomes sont disponibles aux éditions Kurokawa.