Accueil Critiques Saint Seiya by Netflix, recalé par le sanctuaire ?
Saint Seiya by Netflix, recalé par le sanctuaire ?

Saint Seiya by Netflix, recalé par le sanctuaire ?

par Ludwig NightKing 23 juillet 2019

C’était vendredi 19 Juillet que les 6 premiers épisodes de cette adaptation de Saint Seiya sont sortis. Alors est-ce que le géant américain a réussi à adapter l’œuvre de Kurumada correctement ?

Saint Seiya signé Netflix

Cela fait un moment que tous les fans de Masami Kurumada sont en stress à l’idée que Netflix adapte Saint Seiya. Surtout que les premières images et trailers n’inspiraient guère confiance. Encore une adaptation made in Netflix qui n’a l’air de ne rien respecter comme l’affreux Death Note. Shun qui devient une femme (coucou la Thaïlande), Seiya qui développe la Cosmo énergie dans la street (Lil Seiya dans le bendo) et les fights contre des tanks et hélicoptères.

Tout fan de la licence ne pouvait qu’être effrayé face à ceci. Après visionnage, est-ce finalement si horrible que ça ? La réponse, je dirais que non. Cependant, c’est pas la folie non plus et c’est là que Netflix rate son coup. Premier point positif, ils ont vraiment voulu adapter le manga et non l’anime, car oui, les deux comportent des différences.

On a tous été bercé par les chevaliers du zodiaque via le club Dorothée, mais combien d’entre nous ce sont ensuite tourné vers le matériel d’origine ? Pas des masses… Faut dire que Masami Kurumada n’est pas un tueur de planche, loin de là même. Cela a pu rebuter bon nombre d’entre nous à lire le manga.

Des passages qui étaient restés exclusifs au manga se voient adaptés par Netflix, ça c’est assez cool (Hyoga et Saori, Shaka et Ikki). Par contre, ben pas mal d’éléments manquent cruellement d’epicness. La musique de cet anime est inexistante, les combats sont trop rapidement rushés et curieusement mous et les transitions d’une vitesse fulgurante. Les chevaliers ne portent jamais de casque, et j’ai pas compris pourquoi.

Egalement, on peut noter aucune trace de violence, je veux dire, pas de sang, découpage de membre ou autre. Mais on sait que Netflix cible un public jeune (12ans max) et pas à re-séduire les puristes.

Verdict, admis au sanctuaire ou pas ?

Pas aussi désastreux qu’on pouvait le penser mais pas une bonne surprise non plus. Ce Saint Seiya loupe l’occasion de faire taire les critiques et c’est dommage. La seconde saison n’est pour l’instant même pas annoncé, une annulation serait un aveu de défaite de la plateforme de streaming. On vous laisse avec notre avis en vidéo où on détaille davantage notre avis.

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

La Team te suggère aussi

2 Discussion

Teaser pour l’anime Ghost in the Shell : SAC_2045 | Gaak 23 octobre 2019 - 22 h 36 min

[…] aurons donc droit à un énième anime en 3D CGI. Certains redoutent déjà l’expérience Saint Seiya qui avait viré au cauchemar pour la plupart des fans. Bon, cette fois-ci on a quand même des […]

Reply
L’anime Hero Mask partie 2 enquête en trailer | Gaak 24 juillet 2019 - 14 h 00 min

[…] made in Netflix comme de nombreux autres (B the Beginning, Devilman, Saint Seiya). Pour le coup, Hero Mask est une enquête policière sauce manga sacrément réaliste et bien […]

Reply

Laisse un commentaire