Accueil NewsMangas Nouveau manga pour Yû Tomofuji et fin de La Princesse et la Bête
Nouveau manga pour Yû Tomofuji et fin de La Princesse et la Bête

Nouveau manga pour Yû Tomofuji et fin de La Princesse et la Bête

par Shima 21 octobre 2020

Yû Tomofuji, mangaka à qui nous devons La Princesse et la Bête, lance un nouveau manga. Le titre paraîtra dans le tout récent supplément du magazine de Hana to Yume : Shônen Hana to Yume. Yû Tomofuji, a également terminé son manga précédent, La Princesse et la Bête ce mois-ci.

Shônen Hana to Yume

Shônen Hana to Yume

Ce supplément exclusivement numérique du magazine Hana to Yume des éditions Hakusensha a publié son premier numéro le le 18 septembre dernier. Comme son nom l’indique, le magazine est consacré au shônen. La vocation de ce supplément étant de proposer du shônen pour un lectorat féminin (Ce qui est quelque peu antynomique).

Yû Tomofuji
Futatsu no gespenster

Nouveau shônen fantastique pour Yû Tomofuji

Ce nouveau manga de Yû Tomofuji a pour titre Futatsu no Gespenster. Le Shônen Hana to Yume a prépublié le premier chapitre le 28 septembre dernier.

Résumé

Suite à des expériences de guerre, un monstre du nom de Gespenster est apparu. Orphelin, le jeune Alan cherche à venger son frère jumeau, transformé en monstre…

Yû Tomofuji
La princesse et la bête

La Princesse et la Bête

Hana to Yume prépublie Niehime to Kemono no Oh, de son titre japonais, manga de Yû Tomofuji depuis 2015. Le manga a pris fin ce mois-ci. La Princesse et la Bête compte 14 volumes reliés au Japon. En France, Pika édite le manga, avec 11 tomes parus à ce jour. Le tome 12 paraîtra le 6 janvier 2021.

Notons qu’un one-shot a été publié en décembre dernier. Il s’agit d’un spin-off se déroulant dans un univers alternatif. Intitulé Kemonohime to Futsû no Ô (La Princesse Bestiale et le Roi Normal), le manga fut présenté en avril 2019 dans le Hana to Yume.

Découvrez un amour impossible entre une humaine et un roi maudit dans un univers de Fantasy. Un shôjo original et touchant autour du thème de l’apparence et de la tolérance.

Résumé

Un territoire défendu, plongé dans une atmosphère impure… C’est là que vit un peuple de créatures étranges qui autrefois dominait et dévorait les hommes. Salifie est le 99e sacrifice offert à leur terrifiant roi. Or la jeune fille ayant été élevée pour devenir une offrande, ne craint pas le souverain et attend sagement la nuit de la cérémonie. Lorsque celle-ci découvre le secret de ce roi qui n’a pas de nom, le destin prend un tournant inattendu pour ces deux êtres que rien ne devait rapprocher…

Yû Tomofuji
La princesse et la bête

Les points forts de la série

Plongez avec Salifie dans le monde des bêtes : terrifiantes et hostiles de premier abord, elles sont surtout pleines de préjugés sur les humains. C’est ce statu quo que Salifie, notre héroïne, décide de dépasser en abandonnant son sort au roi des bêtes, au prix d’une vie de dangers au milieu des bêtes.
Le bestiaire développé par Yo Tomofuji est d’ailleurs aussi original que riche : entre le majordome aux traits du dieu égyptien Anubis et les autres bêtes anthropomorphes de la série (chat, grenouille, chauve-souris…), le lecteur ne s’ennuie jamais.

Les inspirations classiques et mythologiques parcourent un récit plein de rebondissements : La belle et la bête, bien sûr, mais aussi le conte de Psychée apparaissant dans l’Âne d’or de l’auteur romain Apulée dans lequel une jeune fille forcée par sa famille d’épouser un monstre qui, ne la côtoyant que la nuit sous sa forme humaine, se révèle en fait être Cupidon, le dieu de l’amour…

Manga-News

Sources : Manga-News / ANN

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire