Accueil Critiques Baki Netflix Saison 2, combat truqué ?
Baki Netflix Saison 2, combat truqué ?

Baki Netflix Saison 2, combat truqué ?

par Ludwig NightKing 13 juin 2020

Après 2 premières parties, Netflix a dégainé une nouvelle (l’ultime ?) saison de l’anime Baki. L’adaptation du manga de Keisuke Itagaki est-elle au rendez-vous ? Enfilez vos gants et protections, c’est parti ! Critique avec spoiler, donc si vous n’avez pas vu/lu, attention.

Une partie 3 qui accueille 2 arcs et en tease un autre

Sortie la semaine dernière, la partie 3 de Baki se focalise majoritairement sur 2 arcs, le tournoi Raitai ainsi que celui centré sur Mohammed Ali Jr, The Godlike Clash of the Kids. L’arc sur la revanche des condamnés est teasé, mais sera-t-il adapté pour autant ?

bakithegrappler | Tumblr

La partie 2 s’était arrêté sur un sacré cliffhanger avec Baki qui participe au plus grand tournoi d’art martiaux que la Chine accueille, le tournoi Raitai ! Celui-ci est décrit comme le tournoi accueillant les artistes martiaux les plus forts de leur génération. Parmi les participants on note Baki (normal), son père Yujiro, Biscuit Oliva, Mohammed Ali Jr, Retsu ou encore Kaioh Ryu (le maître de Retsu) ainsi qu’un lot de nouveaux combattants.

Juste avec ça, on avait vraiment l’eau à la bouche et hâte de voir des combats de dingue. Hélas, ce n’est pas vraiment ce qui s’est passé. L’arc du Tournoi Raitai aurait pu aisément s’inscrire parmi les meilleurs tournois vus dans un manga. Cependant, celui-ci vire très très vite au fiasco. Pourquoi ? C’est simple, les combats se terminent quasiment tous en 2s et il n’y en a que 2-3 de vraiment « intéressants », et encore.

BAKI | Site officiel de Netflix
Et ça fait marrer Yujirô

Tournoi Raitai ou plutôt Tournoi de l’Arnaque

Le tournoi s’ouvre sur une grosse affiche, Yujirô Hanma vs Kaioh Ryu. On s’attend naturellement à un sacré combat et voir Yujirô se battre c’est toujours un plaisir. Beeeeen, en 2s c’est plié. Arrachage de visage et un kick, bonne nuit tchoin #B2oVoice. Le truc, c’est que Keisuke Itagaki a rendu son personnage tellement fort qu’on a l’impression que personne, mais vraiment personne, ne lui arriverait à l’orteil. Il y a uniquement face au Grand Kaku Kaioh qu’on le voit reculer.

Si ces combats éclairs ne concernaient que les confrontations de Yujirô, pourquoi pas, mais ce n’était pas le seul. Après sa « résurrection », Baki élimine Shunsei Kaku en 2s et Mohammed Ali Jr s’occupe de ses opposants de la même façon. Plein d’autres combats sont également vite rushés et c’est vraiment dommage. Ben dis donc, pour un tournoi qui accueille les meilleurs artistes martiaux, ils sont sacrément faibles vos gugusses.

Baki Saison 4 : Quelle date de sortie Netflix ? Suite de l ...
La résurrection de Baki est assez WTF d’ailleurs

Les combats que je retiens pour le coup, sont Ron Shobun vs Biscuit Oliva et Yujirô Hanma vs Kaku Kaioh. Pour celui de Ron contre Oliva, j’ai bien aimé la technique de Ron qui consister à conserver ses mains dans ses poches et à utiliser des techniques ultra rapides. Il m’a un peu fait penser à Han de l’ouragan de Hokuto no Ken. Sa défaite est, par contre, assez étrange. Pour un gars super rapide, il se fait choper très facilement…

L’affrontement entre Yujirô Hanma et Kaku Kaioh était sympathique. Pour la première fois on a vu Yujirô se protéger et esquiver une attaque. Lui, « L’être le plus fort du Monde » qui recule, c’était tout de même incroyable comme symbole. Mais mais mais, le père de Baki est bien le personnage le plus puissant du manga et n’a peur de rien. Donc ce n’est pas un petit papy de plus de 100ans qui allait faire grande chose face à « L’Ogre ».

Baki change de héros pour passer à Ali Jr

Après l’arc du Tournoi Raitai, l’anime décide de changer sa caméra pour mettre en lumière Mohammed Ali Jr. Fils « fictif » du légendaire champion de boxe Mohammed Ali qui s’est éteint en 2016. Pour l’anecdote, Ali a bien eu un fils mais celui-ci n’a jamais boxé. C’est plutôt sa fille Laila Ali qui est multiple championne du monde de boxe et victorieuse de 24 combats dont 21 par K.O. Tel père telle fille.

Baki + Muhammad Ali Jr - "Training Together" | BAKI 2020 - Raitai ...
Le triangle amoureux de ce second arc

L’anime nous avait déjà fait découvrir le personnage depuis la seconde partie. Mohammed Ali Jr est présenté naturellement comme un opposant extrêmement fort, d’autant plus dans ce second arc où il devient temporairement le héros. Le fils du champion veut tout simplement « tacler » Kozue, la copine de Baki. D’ailleurs, j’ai trouvé que la réaction du fils de l’Ogre lorsqu’il découvre le triangle amoureux était intéressante. Baki ne bondit pas de jalousie ou de rage, non au contraire, il laisse le total libre arbitre à Kozue et lui propose à quelques mots près de le quitter pour Ali Jr si elle préfère celui-ci.

Avant de réellement affronter « Le garçon le plus fort du Monde », Mohammed Ali Jr se lance dans une sorte de « Boss Rush » où il affronte l’entourage du fils Hanma. Personnellement, le fait qu’il batte aussi facilement Shibukawa et Orochi m’a un peu surpris. Qu’il les vainque oui, mais avec autant d’aisance, mouais… Heureusement que Jack Hanma arrange les choses et lui fout une bonne raclée (l’un des meilleurs combats de la P3). Il ne porte pas le nom Hanma pour rien.

Avec cette défaite, c’est le début de la chute avec Shibukawa et Orochi qui demandent une revanche et le rendent dans un état méconnaissable. Le jeune Ali Jr va se reconstruire et affronter Baki…pour durer 2s sur le ring. Tout ça pour pas grand-chose au final. Un pétard mouillé cet arc.

Muhammad Ali Jr VS Yujiro Hanma | Yujiro Is Pissed | Baki (ONA ...
Encore un truc qui fait marrer Yujirô

Fin de carrière pour Baki ?

C’est dommage, c’était clairement pas fameux alors qu’on attendait du lourd. Cette 3ème partie était pas mal attendue et finalement, pas grand-chose à sauver. Un tournoi Raitai rushé avec peu de combats mémorables et un faux développement de personnage qui s’effondre d’une traite. Pendant un temps, Baki était une référence du manga de fight, mais cette dernière adaptation risque de laisser pas mal de fans sur leur faim. Surtout que celle-ci se termine sur un bon gros « FIN » mais tease tout de même la revanche des condamnés à mort et l’affrontement Baki contre son père…

L’animation était quand même belle avec l’apparition d’aucune CGI cette fois-ci. Certains combats envoyaient du lourd (Jack vs Ali) mais trop peu présents. Et puis bon, voir Yujirô Hanma c’est un kiff total.

L'anime Baki: Dai Raitaisai-hen, en Opening sur Buzz, insolite et ...
Yujirô Hanma le GOAT

À l’heure où j’écris ces lignes, nous ne savons pas si une partie 2 de la saison 2 ou une saison 3 est prévue. Je ne sais pas vraiment si je souhaite en voir une même. On peut critiquer Kengan Ashura pour sa CGI mais au moins, les combats sont plus authentiques que cette partie. Peut-être que c’est l’heure pour Baki de ranger ses gants.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire