Accueil Critiques Bullet Train: le train déraille-t-il ou reste-t-il sur les rails ?
Bullet Train: le train déraille-t-il ou reste-t-il sur les rails ?

Bullet Train: le train déraille-t-il ou reste-t-il sur les rails ?

par Louis 13 août 2022

Après être parti du côté de la japanimation avec le film One Piece Red, retournons du côté d’Hollywood pour faire une critique sur Bullet Train cette fois ci !

Avez vous déjà rêvé d’un savoureux mélange entre le rythme, l’action de Guy Ritchie, et l’ambiance, les rebondissements d’un Quentin Tarantino ? C’est ce qu’à mon sens, vous pouvez retrouvez dans Bullet Train, dernier film du réalisateur David Leitch. Il est notamment l‘ancienne doublure cascade de Brad Pitt. Mais c’est aussi le réalisateur de Atomic Blonde, Deadpool 2, ou encore Fast and Furious Hobbs and Shaw. Ainsi que le co-réalisateur du premier John Wick.

Au casting principal on retrouve l’éternel Brad Pitt. Aux côtés de beaux noms comme Aaron Taylor-Johnson, Joey King, Sandra Bullock, ou Zazie Beetz. Plus d’infos sur le film ici.

L’histoire suit cinq assassins, qui se retrouvent dans un train à grande vitesse en provenance de Tokyo à destination de Morioka, le Bullet Train. Chacun possède sa propre mission, qui vont toutes rapidement s’entremêler et se lier. Leurs missions respectives ne semblent en effet pas sans rapport entre elles… Ne reste alors plus qu’une question : qu’est-ce qui les attend au terminus, et qui arrivera à destination ?

Une intrigue rebondissante et déjantée

Bullet Train Avis Review Critique Film Brad Pitt David Leitch Quentin Tarantino Guy Ritchie

Tout cela sous fond d’intention cartoonesque et même parodique de films d’action. L’intrigue reste donc très simple, mais finalement pas autant qu’elle le laisse paraître au départ. En effet, le scénario tourne principalement autour du concept, aussi simple que répété, des coïncidence et rebondissement absurdes. On l’appelle aussi « Setup and payoff ». On instaure et installe quelque chose, de manière plus ou moins subtile, et on en voit les conséquences plus tard. Ce concept lie ainsi tous les événements entre eux. Ou du moins entraîne chaque événement l’un après l’autre, parfois de manière volontairement absurde. Même avec de petits détails auxquels on ne s’attend pas. Chaque micro objet ou micro évènement a parfois son importance, retenez-le. Même les plus inattendus.

D’après moi, c’est là que se trouve l’une des plus grandes forces du film. Sa surabondance assumée, parodique et absurde de rebondissements, liant toutes les intrigues entre elles. L’une des thématiques du film est justement le destin inévitable. Cependant, parfois, le concept va trop loin à mon humble avis. Tout part un peu trop en cacahouète et de manière absurde, mais genre trop. Notamment vers la fin du film, trop dans la surenchère. Ce qui nous sort un peu du visionnage.

Tout cela tenu par un rythme totalement barré tout en étant très égal durant tout le film. Gros bémol tout de même sur le début du film en terme de rythme. Notamment en ce qui concerne l’exposition. Je trouve l’exposition très indigeste et très mal gérée. On en bouffe énormément, et parfois par paresse scénaristique. Puisque, sans spoiler, tout le personnage du Loup se résume de part son looooong flashback. Ce dernier est certes très sympathique et bien monté, mais assez vide. Cela n’a pour seul but que de nous résumer le personnage, au lieu de nous laisser le découvrir au fur et à mesure. Le film prend donc un peu de temps à réellement devenir divertissant. Mais quand ça démarre… Oh mon dieu !

Mise en scène et réalisation très maîtrisées

L’action est incroyable dans ce film qu’est Bullet Train. Forcément on a ici à la réalisation et chorégraphie un ancien cascadeur. Et cela se sent sur les chorégraphies de combat et la scénographie. Chaque combat, du plus déjanté au plus calme est soigneusement mise en scène. Il est filmé de manière énergique avec cette vibe à la Guy Ritchie, ou encore Matthew Vaughn. Mais ce n’est pas uniquement l’action qui bénificie d’une belle réalisation. En effet, on a beau avoir un rythme déjanté, le film sait aussi parfois se poser, avec des scènes plus calmes.

Bullet Train Avis Review Critique Film Brad Pitt David Leitch Quentin Tarantino Guy Ritchie

On retrouve cela dans les interactions entre les différents personnages, d’une maîtrise brillante, et parfois d’une grande hilarité. La colorimétrie et les lumières du film sont aussi très bien gérées. Et je me suis surpris à trouver certains plans et cadres magnifiques, et mêmes touchants. Le film possède globalement une très belle mise en scène et réalisation. Les effets spéciaux sont, par contre, parfois assez inégaux. On ne peut cependant pas en vouloir à l’industrie des effets spéciaux, travaillant malheureusement dans des conditions difficiles. Avec des deadlines surréalistes et absurdes.

Petit clin d’œil cependant pour tout le travail autour du motion design (écriture, typographie, incursion dans le film) très sympathique. Sans parler des musiques et remix également.

Des personnages…des personnages quoi

Les personnages quant à eux...sont soit intéressants, soit seulement présents pour remplir une fonction. Même si la plupart ne remplissent au final… Qu’une fonction. Ce qui est bien, c’est qu’on a un parfait mélange entre les personnages qui impactent et dirige l’intrigue, et à l’inverse l’intrigue qui dirige les personnages. Même si c’est parfois fait de manière maladroite. Ce qui est moins bien, c’est que chaque personnage se définit par deux traits de personnalités, et encore.

Brad Pitt par exemple, se définit surtout par « oh là là, j’ai la poisse ». Le film a beau être parodique en lui donnant notamment le code coccinelle (qui d’habitude correspond à la chance), ce n’est pas du tout le plus grand rôle de Pitt. Il se contente de jouer… Lui même. Mais il s’amuse et ne se prend pas au sérieux, cela compense, et c’est toujours un plaisir de le voir comme ceci.

Bullet Train Avis Review Critique Film Brad Pitt David Leitch Quentin Tarantino Guy Ritchie

D’autres personnages sont carrément complètement oubliables, ou expédiés. Voire juste insupportables. Heureusement que certains sont charismatiques et divertissant. Petite affection notamment pour le duo de faux jumeaux Citron et Mandarine. Tout le délire autour de l’allégorie avec Thomas le Train est d’ailleurs aussi brillante que pertinente. C’est une bonne idée, utilisée parfaitement dans l’intrigue.

Conclusion

Vous l’aurez compris, Bullet Train est un bon film de divertissement. Il possède une intrigue à la fois simple et plutôt complexe dans son concept, mais aussi une excellente réalisation aussi bien dans l’action que moments calmes. Le rythme est assez lent au début, rapport à l’exposition trop lourde et indigeste, même si fluide. Les personnages sont attachants, leurs relations et interactions géniales, mais manque chacun de profondeur. Et le gros point fort du film reste tout son concept du « Setup and payoff », lié au plus gros comme au plus petit détail.

Ma note générale sera donc de…16/20

Malgré les défauts, il ne faut pas oublier que le film n’a pas d’autre ambition que d’être une comédie d’action pop très divertissante. Et sur ce point là, il remplit parfaitement son rôle et comble nos attentes. Ce n’est pas un grand film, mais un film d’action bien fait. Et il possède une maîtrise que mériteraient beaucoup d’autres films grand public.

La Team te suggère aussi

GAAK

GRATUIT
VOIR