Accueil DécouverteCalendrier de l'Avent 2021 Calendrier de l’Avent 2021 – Jour 1 – Le Renard et le Petit Tanuki
Calendrier de l’Avent 2021 – Jour 1 – Le Renard et le Petit Tanuki

Calendrier de l’Avent 2021 – Jour 1 – Le Renard et le Petit Tanuki

par Shima 1 décembre 2021

Quelle joie de vous retrouver pour ce 3ème Calendrier de l’Avent Gaak ! Cette année encore, attendons Noël ensemble avec chaque jour une nouvelle œuvre présentée par un membre de la rédaction.

Après les éditions 2019 et 2020, c’est parti pour le Calendrier de l’Avent Gaak 2021!

Pour ce premier jour, je vous propose un peu de douceur dans ce monde pas franchement joyeux.

On termine le Calendrier de l’année dernière et on démarre ce nouveau par la même mangaka: Mi Takagawa. Après Père & fils, je vous propose de vous plonger dans Le Renard et le Petit Tanuki.

Le Renard et le Petit Tanuki

Résumé

Il était une fois Senzo, un renard surpuissant craint de tous les animaux, qui semait la terreur sur son passage… à tel point que les dieux, pris d’une vive colère, le plongèrent dans un profond sommeil… 300 ans plus tard, à notre époque, ils décident de l’en sortir… à une condition ! Privé de sa force destructrice, le voilà chargé d’une mission spéciale : élever le petit tanuki Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du Soleil.
Manpachi a été rejeté par sa famille car il possède des pouvoirs immenses, qu’il a encore du mal à contrôler. Allergique à toute autorité, Senzo refuse de s’embarrasser d’un disciple, aussi mignon soit-il… Sauf qu’au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable ! Le voilà bien obligé d’accepter le marché…

Mi Takagawa a débuté la prépublication de sa série Le Renard et le Petit Tanuki (Korisen Man), en 2018 dans le Gekkan Comics Avarus de Mag Garden. La série est en cours au Japon avec à ce jour 5 tomes reliés. En France, retrouvez la série, avec 4 tomes parus aux éditions Ki-oon dans la collection Kizuna.

Retrouvez les informations sur la série et la lecture des premières pages ici.

Le Renard et le Petit Tanuki

Le Renard et le Petit Tanuki

Un nouveau duo attachant

Après nous avoir plongé dans un Japon traditionnel avec son manga précédent, la mangaka nous immisce dans le monde des divinités japonaises à travers une fable animalière. Elle reprend également sa méthode du duo opposé qui doit apprendre à se comprendre. Ne vous y trompez pas, il n’y a rien de comparable entre le duo Senzo/Manpachi et celui du père et de son fils. Nous découvrons des caractères et une relation bien différente. Cependant, l’apprivoisement mutuel sera une nouvelle fois un point majeur du manga.

Manpachi est un petit tanuki adorable représentant l’innocence et l’insouciance de l’enfance à merveille. Il saura attendrir les lecteurs à coup sûr ! De l’autre côté se trouve Senzo, un renard noir bien mal léché. S’attendrira-t-il devant l’adorable tanuki au fur et à mesure de l’histoire ?

Au fil du récit, de nouveaux animaux, dévoués à des divinités différentes se joindront au duo et enrichiront l’histoire.

Un manga pour tous

De par son côté mignon, Le Renard et le Petit Tanuki saura séduire un large public d’âges différents. Les personnages animaliers et l’univers mythologique offrent un univers original et fabuleux. Si le passé des personnages ou certaines quêtes peuvent être assez dramatiques, la mangaka saura doser le temps qu’elle y consacre, ne s’attardant jamais plus longtemps que nécessaire sur une situation sombre. Elle saura réinsuffler rapidement de la légèreté et de l’humour dans son récit, tout en incluant tout de même ces scènes pour développer avec efficacité ses personnages et amener des moments forts à son histoire.

Ainsi ce manga peut être accessible à tout public et avoir un impact et une lecture différente selon l’âge du lecteur.

Le Renard et le Petit Tanuki

Un dessin toujours magnifique

Mi Tagawa avait réussi à me séduire avec son trait agréable et fin et la clarté qui se dégageait de Père & fils. Le dessin est ici de nouveau très beau et soigné. La mangaka maîtrise son trait dans les scènes de contemplation comme dans celles plus axées action. Les designs des animaux sont assez fidèles à la réalité, et la mangaka leur offre une expressivité exacerbée qui pourra rendre un côté franchement adorable ou amusant aux personnages.

Conclusion sur le Renard et le Petit Tanuki

En conclusion, Le Renard et le Petit Tanuki est un manga attachant, pour tous, présentant un très beau dessin, souvent adorable, et nous plongeant dans la mythologie japonaise. L’histoire prend de l’envergure au fil des 4 tomes. Le fond de l’œuvre est classique, mais Mi Takagawa nous offre une forme originale et attachante pour traiter son sujet. Son univers est riche, ses personnages son développés et elle dose le drame avec une main de maître pour que le manga reste accessible à tous.

Si vous voulez passer un petit moment de douceur, je vous conseille vivement Le Renard et le Petit Tanuki.

La Team te suggère aussi