Accueil Critiques Darling in the FranXX T.2: Quand le ecchi prend le dessus sur le scénario ?
Darling in the FranXX T.2: Quand le ecchi prend le dessus sur le scénario ?

Darling in the FranXX T.2: Quand le ecchi prend le dessus sur le scénario ?

par Kito 8 juin 2022

La dernière fois je vous parlais du premier tome de Darling in the FranXX, et j’énonçais la possibilité de traiter le second. Chose promise, chose due, je reviens à la charge avec un tome on ne peut plus intéressant.

Attention spoiler, je parlerai de ce qu’il se passe dans le tome 1!

Reprenez votre FranXX, on y retourne une seconde fois !

Nous reprenons là où nous avions laissé nos héros la dernière fois. Zorome et Miku affrontent Ichigo et Hiro afin de tester les capacités de Hiro en tant que pilote. Seul bémol, après une courte activité, la connexion entre Ichigo et Hiro se rompt. Comment cela se fait-il ? Hiro suppose que le baiser de Zero Two y est pour quelque chose. Ichigo va donc tenter le même tour de force, mais rien n’y fait. Hiro est écarté du groupe, et vadrouille à nouveau seul.

On avance un peu plus dans l’histoire dans ce tome, et on nous fait bien comprendre qu’un lien spécial existe entre Hiro et Zero Two. Mais lequel ?

Ce tome va aussi mettre en place la première mission du groupe de Ichigo. Jusque-là, rien de nouveau par rapport à l’animé. Mitsuru et Ikuno ne partiront pas en mission par échec de connexion, et Hiro et Zero Two ont l’interdiction de sortir. Mitsuru va alors demander l’autorisation de piloter le Strelizia avec Zero Two. De base, Zero Two refuse, mais Hiro la convainc, et Mitsuru finit dans un sale état après la mission. Ce que j’ai aimé, c’est que l’histoire diverge un peu. Hiro refusera de se laisser abattre, et pilotera finalement avec Zero Two.

Cet événement amènera donc à d’autres enjeux dans les prochains tomes. Les conséquences directes sont donc que Hiro réintègre son groupe, mais sa santé s’est plus vite détériorée.

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite dans le prochain tome !

Scénario : 4/5

Que dire de la mise en scène, si ce n’est parfait ? Encore une fois, je n’ai pas grand-chose à dire dessus. Le dessin est tout bonnement magnifique, et j’ai vraiment ressenti les émotions dans ce tome. La détresse des personnages, la peur et le malaise que Zero Two réussit à installer de manière ponctuelle. Mais aussi l’humour par moment qui colle parfaitement aux personnages. Bref, rien de plus si ce n’est qu’à ce niveau-là, ce second tome suit parfaitement le premier.

Mise en scène : 5/5

Passons maintenant aux personnages. Cette fois-ci, j’ai beaucoup plus de choses à décrire que dans le premier tome. Je vais d’abord passer sur les divers personnages où il n’y a pas grand-chose à dire, avant de passer au plus croustillant. Nous avons d’abord Kokoro et Futoshi qu’on peut laisser de côté, car à part du ecchi pour Kokoro, il n’y a rien à en tirer.

Ensuite nous avons Ikuno et Goro que je placerais au même niveau. L’un est le confident de Hiro, quand l’autre est la confidente de Ichigo. Pas grand-chose de plus à en dire, même si on sent qu’un truc se cache derrière ces personnages.

Passons maintenant à Miku et Zorome. Je trouve ce duo vraiment drôle. Ce qui fait la force de ce couple, c’est leur immaturité refoulée, mais qui plaît à l’autre. Encore une fois, peu de développement mais ça ne saurait que tarder.

Pour ce qui est de Ichigo et Mitsuru, ce sont les 2 personnages qui se démarquent le plus en dehors de Hiro et Zero Two. On sent que Ichigo ne veut pas abandonner Hiro. On se doute très certainement qu’elle a des sentiments pour ce dernier, ce qui explique pourquoi elle s’inquiète autant de son état. L’autre point que j’ai aimé, c’est sa personnalité qui ressort beaucoup plus. Dans le premier tome, je l’avais trouvé fade, plus que l’ombre d’elle-même. Cette fois, on sent qu’elle se cherche, doit assumer ses responsabilités de leader. Rien de plus à en dire, mais j’attends son développement dans cette suite, ce qui m’enthousiasme davantage !

Quant à Mitsuru, on sent de suite la haine pour le moment injustifiée envers Hiro. C’est un personnage, exécrable et hautain, mais qui a certainement ses raisons.

Pour terminer, je parlerais de Hiro et Zero Two. Encore une fois, Zero Two est LE personnage de cette œuvre. Très drôle, touchante, mais l’aspect un peu plus horrifique qui lui est donné n’est pas pour me déplaire. J’ai vraiment hâte de découvrir l’entièreté de ce personnage. Hiro est également beaucoup mieux que dans le premier tome. Avant, il était sur la réserve, presque une victime, et subissait ce qui l’entourait. Dans ce tome, il s’affirme beaucoup plus, notamment par le changement du scénario. Son affirmation m’a bien plus donné en vie de découvrir son histoire !

Personnages : 3.5/5

Bon, un message qui se démarque de suite dans ces 2 premiers tomes est le rapport au sexe. Les scènes ecchi y contribuent d’autant plus, même si à ce stade de l’histoire, ce n’est pas encore perceptible. Cependant, on peut repérer un passage sur la prise de confiance en soi qui est mis en lumière. Lorsque Hiro s’affirme, il se rend compte qu’il doit arrêter de fuir si il veut avancer dans la vie. L’amour a aussi une place minime, mais cela se développera au fur et à mesure.

En bref, le message du manga se met doucement en place. Il faudra attendre la suite pour voir si mes théories s’avèrent vraies.

Message : 2/5

Pour résumer :

Ce second tome de Darling in the FranXX est bien meilleur que son prédécesseur. Des personnages mieux présentés, un scénario qui se développe correctement. Le gros point noir reste pour moi le ecchi, trop présent pour ce que ça représente. J’espère que je continuerai à être agréablement surpris avec le 3ème tome qui arrive le 15 juin prochain. En attendant, Darling in the FranXX est toujours disponible en animé sur Crunchyroll en 24 épisodes, ainsi qu’en 2 tomes chez Delcourt / Tonkam.

Note globale: 14.5/20

La Team te suggère aussi