Accueil Critiques Darling in the FranXX T.3: Un tome qui ne raconte rien ?
Darling in the FranXX T.3: Un tome qui ne raconte rien ?

Darling in the FranXX T.3: Un tome qui ne raconte rien ?

par Kito 6 août 2022

Le tome 3 de Darling in the FranXX est sorti le 15 juin dernier. Et à un mois de la sortie de son 4ème volume, je m’intéresse aujourd’hui à celui-ci afin de nous replonger dans le bain.

Jamais 2 sans 3, montez dans votre FranXX !

D’abord, un petit récap de ce qui se passe dans ce tome :

Les plantations 13 et 26 vont entrer en contact afin d’effectuer un échange de carburant. Toutefois cet événement aura pour conséquence d’attirer une horde de Hurleurs. Les groupes d’interventions des plantations vont donc devoir collaborer afin de repousser ces derniers. En même temps, Hiro est de nouveau privé de pilotage avec Zero Two sous peine de mourir.

Je dois avouer que j’ai été assez déçu de ma lecture. Le manga comporte 8 nouveaux chapitres, mais je n’ai vraiment pas eu la sensation d’avancer beaucoup dans l’histoire, on tourne un peu en rond. Ce qui y est développé n’en reste pas moins intéressant, mais la tension ne se ressent que dans le dernier chapitre.

En premier lieu, nous avons la rencontre entre les groupes de combattants des plantations 13 et 26. On remarque que la plantation 13 n’est vraiment pas comme les autres enfants. Déjà de par leur possession d’un nom, mais aussi sur leurs FranXX. Là ou nos héros ont des FranXX portant les traits du pilote féminin, ceux de la plantation 26 sont monotones. Aucune folie, ils sont tous pareils, avec le même équipement. Ils ont beau avoir une parfaite coordination, on peut quand même noter qu’ils semblent bien moins efficaces que notre groupe.

Darling in the FranXX

Le 2ème élément marquant de ce tome, ce sont les doutes de Hiro. J’ai trouvé ce passage moins pertinent que dans l’animé. Déjà parce qu’une des scènes en question en profite pour rajouter du ecchi au niveau de Zero Two. Mais je trouve que cela fait aussi très contradictoire avec ce que Hiro déclarait avant ces événements. Hiro est prêt à se sacrifier et à piloter 3 fois avec Zero Two. Toutefois, quand on les en empêche, il décide d’obéir. La peur de la mort me direz-vous, mais donc son discours sur le sacrifice c’est du pipeau au final ? Surtout que 5 minutes après, il retourne tout de même auprès de Zero Two pour piloter le Strelizia. Cela donne à la fois un aspect très humain à Hiro , mais en même temps on a l’impression de bafouer les convictions du personnage.

Cependant, tout n’est pas à jeter car on a un début de réponse sur les sentiments de Zero Two. L’un de ses buts semblent de retrouver son Darling. Et elle était convaincue que c’était Hiro, avant de déclarer « Lui non plus… Il n’était pas mon Darling ». Donc Zero Two cherche son Darling, quelqu’un qui lui est cher.

Scénario : 3/5

Bon concernant la mise en scène, je n’ai pas grand-chose à en dire encore une fois. Le dessin est toujours aussi incroyable, et je trouve que beaucoup de scènes font vraiment ressentir les émotions. Je pense notamment au personnage de Zero Two, où toutes les scènes la concernant sont maîtrisées de A à Z. On ressent quand elle est heureuse, lorsqu’elle cherche à intimider ou en colère. Les combats sont toujours aussi nets, même si je les ai trouvés assez lents cette fois-ci. Peut-être pour accentuer sur l’inhumanité des enfants de la plantation 26 ?

Mise en scène : 4/5

Les personnages. Et bien on fait un pas en avant, un pas en arrière. Concernant nos protagonistes, nous avons surtout Hiro, Zero Two et Goro qui se démarquent aujourd’hui.

Pour passer rapidement sur les autres, on revoit légèrement Mitsuru en rage par rapport aux événements du tome 2. Je trouve ça dommage qu’on nous balance cette scène un peu comme ça et qu’il n’y ait pas un peu de mystère qui plane dessus. Pour Kokoro et Futoshi, on a un petit début de quelque chose. Il semble que Futoshi est attiré par Kokoro, mais cela reste encore du domaine de la théorie.

Pour Miku, Zorome et Ikuno, ils sont là, c’est déjà un début.

Quant à Ichigo, rien de plus par rapport à avant. Ce qui est dommage dans cette adaptation, c’est que j’ai l’impression qu’elle ne s’impose qu’en tant que rivale de Zero Two. J’espère qu’on aura un approfondissement du personnage à l’avenir. Le tome 1 la mettait en retrait, le 2ème la marquait beaucoup plus, mais avec le 3ème, on revient à la situation du 1er. Un pas en avant, un pas en arrière.

Parlons de Goro qui est un personnage que j’adore dans Darling in the FranXX. C’est le personnage masculin le plus proche de Hiro. Ce que j’aime avec ce personnage, c’est sa sensibilité vis-à-vis de son entourage. Il tient à ses camarades et garde toujours un œil sur eux. C’est peut-être même le personnage le plus adulte du groupe. On commence à explorer ce pan du personnage ici lorsqu’il découvrira le mal de Hiro.

Darling in the FranXX

Pour Zero Two et Hiro, j’en parlais déjà dans les autres parties. On découvre davantage le côté humain de Hiro. Malgré ses promesses shonenesques, il reste humain et semble réfuter l’idée de mourir. Il en viendra même à ne plus regarder Zero Two en face, comme s’il ressentait du dégoût. Ce passage ne durera que très peu de temps, mais qui sait si cela n’aura pas de répercussions ?

Encore une fois, Zero Two, le personnage qui porte la série. Via ses émotions, mais aussi son charisme et le brouillard qui se désépaissit légèrement quant aux mystères qu’elle représente. Qui est son Darling et pourquoi le cherche-t-elle ? Le tome 4 apportera peut-être son lot de réponses !

Enfin, nous avons aussi la première apparition des Nines, un groupe composé de pilotes pouvant être des étamines comme des pistils. Ils arrivent bien plus tôt que dans l’animé, et c’est pari réussi je trouve. Dans l’animé, ils sont là, n’interviennent quasiment pas alors qu’ils sont censés être la garde d’élite de « Papa ». Là, ils jouent une importance, mais ajoute aussi du mystère à Zero Two. Qui est ce groupe dont lequel cette dernière fait partie ?

Personnages : 4/5

Plutôt que du message traditionnel, je voudrais cette fois-ci aborder un point que j’ai énuméré dans mes critiques précédentes. La question du ecchi. En soi, le ecchi n’est pas forcément gênant, et peut même apporter de la pertinence comme évoqué dans la scène de rencontre entre Zero Two et Hiro. Mais, à l’image du tome 2, il peut aussi n’avoir aucune utilité. Et dans ce tome, c’est on est dans le deuxième cas. Je parlais dans la partie précédente d’une scène entre Hiro et Zero Two. Cette scène, c’est lorsqu’ils abordent la « maladie » de Hiro suite aux pilotages. Dans l’animé, le moment suivait la découverte de la pluie par Zero Two. C’était un moment très beau, et d’autant plus pertinent avec la « mort » imminente de Hiro. Sauf que dans ce volume, Hiro se lave tranquillement et Zero Two sort du bain par surprise. La scène reste quasiment la même, mais avec une dose de nudité en plus. Pourquoi ? Qu’est-ce que Kentaro Yabuki cherche à retranscrire ?

De plus, je note que l’illustrateur a trouvé ça rigolo de mettre chacune des protagonistes en petite tenue, inspiré de leur FranXX respectifs. Pourquoi ?

Ce ecchi à outrance casse vraiment quelque chose dans le rythme du manga. En bref, là où j’arrivais à pardonner les fois précédentes car le reste compensait amplement, cette fois-ci ça ne passe pas. Ce tome 3 tire en longueur, et le ecchi n’arrange pas les choses. Au final, le message qu’aborde le manga est gâché pour l’instant, alors que le ecchi aurait pu amplifier ce même message. Je pense ne pas réaborder le sujet dans les critiques suivantes, du moins pas de cette manière, sauf si les circonstances l’obligent.

Message : 1/5

Pour résumer :

Darling in the FranXX tome 3 est une petite déception. Comme j’ai pu l’expliquer auparavant, j’adore cette œuvre. L’animé n’est pas exempt de défauts, mais j’ai pu en apprécier toute la beauté. Et quand le manga a été annoncé j’ai vraiment été hypé. Mais cette hype disparaît au fil du temps avec des éléments gâchés comme dans ce volume. 8 tomes sont prévus, et en étant quasiment à la moitié, on se sent presque trahis. Le tome 3 ne fait que très peu avancer les choses. Ce qui me réconforte, c’est que les 5 tomes peuvent encore changer la donne avec un scénario qui diffère un peu de l’original. C’est plutôt encourageant. Pour rappel, le tome 4 de Darling in the FranXX sortira le 7 septembre prochain, et son animé, composé de 24 épisodes, et toujours sur Crunchyroll !

Note Globale : 12/20

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire