Accueil Critiques Death Note One Shot : Une surprenante découverte
Death Note One Shot : Une surprenante découverte

Death Note One Shot : Une surprenante découverte

par Mudamotto 9 février 2020

On vous l’avait annoncé, le One Shot de Death Note est maintenant disponible en ligne gratuitement ! Tsugumi Oba et Takeshi Obata, les auteurs originaux, remettent ça pour nous proposer un chapitre de 87 pages. Les attentes des fans sont énormes, le protagoniste Minoru Tanaka sera-t-il à la hauteur de Light Yagami ? Quel rôle jouera Ryûk dans ce nouvel arc ? Les auteurs sont-ils parvenus à nous proposer une intrigue palpitante sans pour autant essouffler l’intrigue originelle ? Nous allons voir tout ça immédiatement !

Death note : un bref rappel

Pour les mauvais élèves, Death Note est un manga publié de 2003 à 2006 par Kana en France, et fut l’un des titres majeurs du Weekly Shonen Jump. On y suit Light Yagami, un brillant lycée de 17 ans, qui fait la découverte d’un Death Note. Les règles de ce cahier sont simples : tous ceux dont le nom est écrit dans les lignes du carnet, meurent.
Accompagné du Dieu de la mort Ryûk, Light utilise le pouvoir de ce cahier afin de châtier les criminels, de créer un monde de paix, duquel il sera le nouveau Dieu. En agissant ainsi, Light s’attire les foudres du plus grand enquêteur du monde : L.

Death Note One Shot : l’histoire

L’histoire se passe 10 ans après le décès de Light. Minoru Tanaka est un jeune lycée japonais. Au même titre que Light, celui-ci est brillant. Il se distingue toutefois par un manque de motivation qui le conduit à obtenir des résultats scolaires tout juste moyens. Il croise la route de Ryûk lorsque celui-ci, fidèle à lui-même, décide de jeter son cahier dans le monde des humains. Pour se distraire et surtout r manger des pommes). Ce choix ne semble pas être dû au hasard. Ryûk désirant suivre un être aussi brillant que Light, entre en contact avec Minoru.

Une fois en possession du cahier, Minoru met en place une stratégie inédite. Vendre le Death Note et diffuser cette annonce par le biais de la télévision. Cette nouvelle ne manque pas d’interpeller le nouveau L : Near.

Les spoils commencent ici les enfants 😊

Minoru Tanaka : le nouveau Kira

Les attentes sur ce personnage sont énormes tant l’intelligence et le charisme de Light nous ont laissé une empreinte indélébile. Les aspirations de Minoru semblent incompréhensibles au début de l’intrigue. Lorsqu’il prend la décision de vendre le Death Note, on ne peut que crier au scandale devant un choix si vide de sens. L’intrigue nous ferait-elle suivre un adolescent prépubère qui souhaite seulement s’en mettre plein les poches ?

Ce serait sous-estimer Tsugumi Oba et Takeshi Obata. L’intrigue prend tout son sens lorsque, sous couvert d’assurer la paix mondiale, des États se disputent aux enchères la possession du cahier. Minoru est-il homme désireux de voir les États et la société se déchirer ? Nous l’ignorons encore à ce stade. Ses réelles motivations ne sont divulguées qu’à la fin du chapitre.

Une conclusion surprenante

Comment Minoru empocherait-il l’argent sans se faire prendre ? C’est une question à laquelle les auteurs nous donnent une réponse satisfaisante. Les États-Unis empochent le Death Note pour la modeste somme de 1000 000 000 000 000$ (somme impossible à prononcer, on est d’accord ?), les modalités de paiement sont les suivantes : Diviser la somme entre tous les citoyens japonais possédant un compte en banque chez Yotsuba Bank. Cette opération revient à délivrer 1 billions de $ par individus.

Les motivations de Minoru sont alors dévoilées. Assurer une certaine justice sociale en répartissant une forte somme d’argent entre la population.

Une nouvelle règle dans le Death Note

La mise en vente du Death Note bouleverse totalement le but premier de celui-ci. Pour parer ces dérives, le Roi des Dieux de la Mort rappelle Ryûk et lui impose d’ajouter une nouvelle règle dans le cahier : Quiconque achète ou vend le Death Note, meurt.

Ryûk n’ayant pas eu la possibilité de prévenir Minoru avant la fin de la transaction, celui-ci décède malgré son plan sans faille. Dans le même temps, le nouveau propriétaire du Death Note, à savoir le président des États-Unis (oui oui, il s’agit bien de Trump représenté dans le manga), renonce à son droit de possession à la découverte de cette règle énoncée par Ryûk.

Minoru Tanaka : un digne héritier de Light Yagami ?

Là où Light a répandu la mort et la peur auprès de la population pour parvenir à ses fins. Minoru, lui, a réussi le tour de force d’utiliser à son avantage le Death Note sans écrire un seul nom dessus, sans tuer qui que ce soit. Near lui-même admet sa défaite face à ce nouveau Kira. Son acte fut reconnu par l’opinion publique comme une bénédiction, un acte divin, Minoru est devenu le Dieu bienveillant et acclamé de tous : il a accompli le rêve de Light Yagami.

En conclusion

On pourrait se plaindre d’un manque de profondeur du personnage de Minoru Tanaka, d’une place trop peu importante de Near et des autres protagonistes présents précédemment. Il ne faut toutefois pas oublier que 87 pages sont insuffisantes pour finaliser tous les détails d’une intrigue. Les auteurs ont préféré centrer l’histoire sur le nouveau propriétaire du cahier de la mort.

Tsugumi Oba et Tatsuki Obata ont réussi le tour de force de nous surprendre, de réinventer l’utilisation qui pouvait se faire du Death Note et de nous présenter un personnage principal intriguant et digne de Light Yagami.

Ou trouver la lecture en ligne du One Shot de Death Note ?

Vous pourrez lire gratuitement le One Shot Ici.

La version Anglaise est actuellement la seule disponible.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire