Accueil EventsConventions Il a travaillé sur Soul Eater, Pokémon… Interview de Yusuke Kozaki !
Il a travaillé sur Soul Eater, Pokémon… Interview de Yusuke Kozaki !

Il a travaillé sur Soul Eater, Pokémon… Interview de Yusuke Kozaki !

par Inès Scarlet 13 août 2022

On lui doit les designs de plusieurs personnages de jeux vidéo (Fire Emblem, Pokémon Go) ou encore d’anime (Soul Eater, Speed Grapher)… La team Gaak a rencontré Yusuke Kozaki à l’occasion de la Japan Expo 2022. De chara-designer à mangaka, il nous a dévoilé les dessous de ses métiers et de sa polyvalence ! 

Comment on fait un bon jeu vidéo ? 

On vous connaît pour votre travail sur les jeux Fire Emblem, No more Heroes ou encore Pokemon Go. Comment pourriez-vous expliquer la conception de tels jeux vidéo ? 

La première étape, c’est le “game planner”. Il sert à la création du script du jeu. Ensuite, moi, je vais créer les personnages du jeu vidéo en fonction de la clientèle du jeu, mais aussi du script et de ce qui a été décidé dans le game planner.

Illustration de Yusuke Kozaki à Japan Expo 2016
Yusuke Kozaki – Japan Expo 2016

Quelle est votre liberté artistique dans la création d’un personnage de jeux vidéo ? 

Concernant la création du personnage, ça dépend vraiment du directeur. Certains sont très stricts et veulent quelque chose de particulier. Dans ce cas, je m’adapte à ces besoins. Mais, dans la plupart des cas, ça reste assez libre. On me dit d’abord de dessiner librement puis on me fait des feedbacks sur mes croquis. Et, il y a donc plusieurs échanges pour déterminer le design final.

Travailler sur un jeu Pokémon : un rêve devenu réalité  

En tant que chara-designer, comment ressentez-vous le succès d’un jeu, notamment pour Pokémon Go qui a beaucoup fonctionné en France ? 

Ce qui est fou, c’est qu’on m’avait proposé ce poste totalement par hasard. Mais, moi-même étant un très grand fan de Pokémon, j’étais très heureux de pouvoir y participer. En fait, après le lancement du jeu, quand je me suis rendu compte qu’il y avait plein de joueurs à travers le monde qui avaient été conquis par le jeu, ça m’a beaucoup ému ! Il y a une expression en japonais qui est une métaphore d’une rivière sur laquelle il y a un bateau qu’on observe de loin. En fait j’ai cette impression que moi-même je n’ai pas participé à ce projet. Je me sens ému et presque détaché de ce succès car il est énorme.

Character-designer Yusuke Kosaki Mangaka Interview Japan Expo 2022 No More Heroes III Fire Emblem Pokémon Go Soul Eater Speed Grapher Métier Jeux vidéos Gaming
Les différents jeux sur lesquels Yusuke Kozaki a travaillé

Du coup, est-ce que Pokémon Go a été le jeu sur lequel vous avez préféré travailler ? Ou peut-être que c’est Fire Emblem ? 

J’aime les deux ! Mais comme cela faisait longtemps, depuis que je suis jeune, que je voulais participer à l’aventure Pokémon, du coup ça m’a vraiment marqué ! 

Du jeu vidéo au manga : les différences ? 

Vous êtes aussi mangaka, vous avez également travaillé sur d’autres mangas, notamment Soul Eater. Quelles sont les différences entre : travailler sur un jeu vidéo et sur un manga ? 

Il est vrai que travailler dans le milieu du manga et du jeu vidéo, c’est assez différent quand même. Par exemple, dans le manga, il faut écrire l’histoire, faire les bulles, réfléchir aux répliques et aux backgrounds. Il faut aussi s’occuper des petits objets, il faut faire des recherches, etc. Donc, ça reste plutôt différent, en tout cas, moi, en tant que chara-designer. Car, je vais du coup m’occuper des silhouettes des personnages, des couleurs qui vont être utilisées, des tenues, etc. C’est beaucoup plus axé sur le visuel. Le travail sur un manga va être bien plus polyvalent et global ! 

Et justement, qu’est-ce qui permet cette polyvalence ? 

Depuis que je suis jeune, j’ai toujours aimé dessiner des mangas. C’est à partir de mes 20 ans, que j’ai commencé à dessiner. Et j’avais un site internet où je publiais mes dessins. Et, c’est vrai que dans les mangas, il faut penser aux personnages, aux traits du visages… et c’est un point qui est très utilisé en chara-design. On m’a beaucoup félicité par rapport à ça et donc, j’ai reçu de plus en plus d’offres pour faire du chara-design. C’est donc de la que j’arrive à maîtriser manga et chara-design.

Yusuke Kozaki présente son manga.
Yusuke Kozaki en tant que mangaka

Un mot pour ceux qui veulent faire le même métier que vous ? 

Que diriez-vous à quelqu’un qui veut se lancer dans la même aventure que vous. Que ce soit, le chara-design ou le manga, quel conseil donneriez-vous ? 

Le conseil que je donnerais, c’est :

il ne faut pas se focaliser sur le dessin ou les œuvres qu’on aime. Il faut être inspiré de partout. Il faudrait avoir une sorte de petite antenne et récupérer des informations à droite, à gauche. Par exemple, ça peut être de regarder des live-action, les informations à la télé, s’intéresser à culture des autres pays… En fait, il faut être curieux !

Je pense que c’est important pour devenir chara-designer.

Le dernier jeu sur lequel Yusuke Kozaki a travaillé est No More Heroes III. Le jeu est prévu pour le 14 octobre sur les consoles XBox et PlayStation !

La Team te suggère aussi

GAAK

GRATUIT
VOIR