Accueil EventsConventions Le British Museum, aux couleurs du manga
Le British Museum, aux couleurs du manga

Le British Museum, aux couleurs du manga

par La Grande Ensifera 26 juin 2019

L’exposition se déroule au British Museum du 23 mai au 26 août 2019, à Londres.

L’affiche de l’exposition

À la fin de l’article, il y a une petite surprise qui en montre d’avantage sur l’exposition.

La visite a commencé par une introduction basée, sur le fait que l’histoire d’Alice aux pays des merveilles avait beaucoup inspiré les mangakas à l’époque. (Un lien direct entre le Royaume-Uni et le pays du Soleil Levant donc).

De plus, nous avons vu le kit de fournitures du mangaka avec ses crayons, plumes et pinceaux.

Par la suite nous avons vu la façon dont était organisé un manga, l’ordre de lecture et la manière de le lire. Le manga c’est tout un art !

La découverte des mangas

Tout d’abord, plus de la moitié de l’expo était constitué de planches de mangas. Du croquis au dessin encré, toutes ces étapes étaient visibles, soit sur les planches ou en vidéo.

Des oeuvres célèbres ont été mises à l’honneur comme par exemple Naruto, One piece, l’Attaque des Titans et Dragon Ball. Des moments forts de ces mangas sont visibles en planches grands formats. Cela nous permet de vraiment apprécier le travail des auteurs et savourer chaque détails. Sailor Moon, comme Astro Boy, était bien évidemment présente.

Planches de L’Attaque des Titans
Planches de Naruto Shippuden

Mais il n’y avait pas que les ouvrages qui dominent aujourd’hui les ventes et les écrans, les mainstream comme on les appelle. On a eu droit à une petite partie de mangas d’horreurs et d’autre plus enfantins, comme Chi, une vie de chat.

Après il y a eu, Mimi. Mimi est un lapin, qui est personnage de manga. Ses aventures sont relatées dans pleins de petites histoires d’une page seulement, le tout constituant les tomes de la série. C’est un personnage pour enfant.

Mimi

Hélas pour les amoureux de Pokémon, celui-ci répond présent mais sans planches. De magnifiques dessins de Pokémon était exposé dont un, avec Sacha. À côté il y avait un cadre avec de belles cartes, avec de célèbres Pokémon.

Même le manga de sport, Captain Tsubasa (Oliver et Tom) était représenté.

Les petites surprises du British Museum

Ensuite, de nombreux mangas ont été mis à disposition à la lecture pour les visiteurs. Certains étaient en japonais et d’autres en anglais. Ce qui permettait d’en découvrir plus et de revoir ceux que nous aimons et de les partager avec la personne qui nous accompagne.

Par ailleurs, la tête du Titan Colossal était de la partie. La voir en vrai fut une surprise et c’était impressionnant de l’avoir en face de moi. Même si c’était une tête gonflable. Sa tête a fini en stand pour photo.

British Museum
Tête gonflable du Titan Colossal

Le petit plus

Pour finir, il y a une « petite » vidéo, où j’explique et montre les autres choses visibles durant l’expo avec plus de détails. Et disons que je l’explique, d’une drôle de façon ma petite expérience à cette exposition. Et si vous n’aviez pas envie de lire, c’est pour vous !!!

Bon en France, une expo du genre dans un grand musée (oui le Louvre, je te vise) ça n’a pas encore été fait. On peut tout de même saluer le musée Ephèbe qui accueille One Piece cette été, ce n’est pas rien.

La Team te suggère aussi

1 Discussion

lifestyle 10 septembre 2019 - 22 h 14 min

Hi my family member! I wish to say that this article is awesome,
great written and come with almost all important infos.
I’d like to see extra posts like this .

La section commentaire est fermée