Accueil NewsAnimes Les pérégrinations de Shima aux Utopiales : Weathering with you
Les pérégrinations de Shima aux Utopiales : Weathering with you

Les pérégrinations de Shima aux Utopiales : Weathering with you

par Shima 9 novembre 2019

L’avant-première nationale du dernier Makoto Shikai, Weathering with you a fait parler d’elle aux Utopiales 2019.

Premièrement, elle a créé une telle affluence que les organisateurs se sont retrouvés submergés et ont fait de nombreux déçus.

Deuxièmement, Weathering with you a remporté le prix du public du long-métrage international.

Ayant pressenti un fort succès, votre dévouée rédactrice a campé devant la salle 2h avant la séance et a fait partie des 800 chanceux qui ont pu assister à cette avant-première.

N’y allons pas par quatre chemins. Weathering with you est un très bon film d’animation.

Weathering with you

Synopsis

Jeune lycéen, Hodaka fuit son île pour rejoindre Tokyo. Sans argent ni emploi, il tente de survivre dans la jungle urbaine et trouve un poste dans une revue dédiée au paranormal. Un phénomène météorologique extrême touche alors le Japon, exposé à de constantes pluies. Hodaka est dépêché pour enquêter sur l’existence de prêtresses du temps. Peu convaincu par cette légende, il change soudainement d’avis lorsqu’il croise la jeune Hina, jeune fille capable de faire apparaîyre le soleil au milieu de la pluie constante. Ensemble, ils vont monter une affaire pour apporter le soleil aux personnes le souhaitant. Cependant, ce pouvoir ne vient pas sans conséquences et Hina va commencer en payer le prix…

Nous sommes dans un film de Makoto Shinkai, vous vous doutez bien qu’une histoire sentimentale verra le jour entre Hodaka et Hina et qu’une série d’évènements fantastiques va se mettre entre eux.

Weathering with you

Weathering with you, nouveau chef-d’œuvre d’animation

Une fois de plus, cette recette marche pour Makoto Shinkai. L’histoire est intéressante et la réalisation parfaite. Tout comme Your Name, Masayoshi Tanaka est au character design, qui est une fois de plus magnifique. La musique est encore assurée par le groupe RADWIMPS qui nous sert de nouveau un OST de grande qualité.

Par contre, changement de direction de l’animation, elle est confiée à Atsushi Tamura. L’animation est exceptionnelle. Les détails sur l’eau, les scènes de soleil au milieu du déluge… C’est tout simplement époustouflant !

Tokyo est tellement bien représenté que l’on peut avoir l’impression de réellement s’y trouver, volonté du réalisateur. Makoto Shinkai apporte un soin à la précision de l’animation et du détail impressionnant.

L’atmosphère poétique est une nouvelle fois présente. Le fait d’intégrer des scènes de croyances Shinto dans le Tokyo contemporain a donné des scènes magnifiques d’une grande émotion.

“Ce sixième long-métrage de l’un des maîtres de l’animation mondiale alarme autant sur la situation climatique du Japon que sur l’état du monde laissé aux futures générations. Une pure merveille”

Site des Utopiales
Weathering with you

Mais…

En dépit de toutes ces qualités, je trouve que le film souffre de la comparaison avec son prédécesseur. Comme beaucoup, je n’ai pas pu m’empêcher de le comparer à Your Name. De plus, à l’instar de personnages de The Garden of Words apparaissant dans Your Name, des personnages de Your Name apparaissent dans Weathering with you. Du coup, on nous rappelle Mitsuha et Taki, ce qui n’aide pas à ne pas penser au précédent film. (J’ai beaucoup aimé les revoir ceci dit !).

Ce n’est qu’un avis personnel, une question de goûts, mais je ne l’ai pas trouvé aussi bon que Your Name. L’histoire est un peu plus “simple” que celle du film précédent et m’a un peu moins conquise. Elle en séduira d’autres. J’ai trouvé qu’il y avait moins de rebondissements qui rythmaient l’histoire. Elle est un peu plus prévisible que celle de Your Name. Peut-être aussi que le fait que l’histoire se concentre plus sur la dure réalité que sur le rêve m’a moins séduite.

J’ai aimé les personnages, mais je m’y suis moins attachée qu’à Mitsuha et Taki… encore une fois, question de goûts personnels. J’aurais aimé savoir pourquoi Hodaka a fugué de chez lui, ça aurait peut-être développé mon empathie vis-à-vis de lui.

Conclusion

En dépit de ces petits bémols, Weathering with you reste un film magnifique que je vous conseille de voir.

Nous vous présentions le film ici.

Rendez-vous le 8 janvier 2020 pour la sortie en salles françaises de Weathering with you.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire