Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Sarissa of Noctilucent Cloud, tome 1
Les Trésors du Nain: Sarissa of Noctilucent Cloud, tome 1

Les Trésors du Nain: Sarissa of Noctilucent Cloud, tome 1

par Balin 21 février 2021

Pour cette nouvelle review, je vous donne mon avis sur le tome 1 d’une des nouvelles séries de Panini Manga: Sarissa of Noctilucent Cloud.

Sarissa of Noctilucent Cloud Tome 1 Panini Manga Kome Miki Matsuda Les Trésors du Nain

Sarissa of Noctilucent Cloud, embarquons pour la chasse aux arpenteurs!

Sarissa of Noctilucent Cloud est un manga de Miki Matsuda et KOME. Il paraît dans les pages du Web Comic Ryû de Tokuma Shoten. Depuis 2017, 5 tomes sont sortis au Japon. Et on découvre aujourd’hui le premier grâce à Panini Manga!

Sarissa of Noctilucent Cloud Tome 1 Miki Matsuda Kome Panini Manga Jaquette
© by KOME / Tokuma Shoten

Shinobu Nabari a l’impression d’être transparente aux yeux de tous, ce qui la fait beaucoup souffrir. Mais un jour, la jeune fille découvre que sa capacité à passer inaperçue intéresse certaines personnes… Elle se retrouve ainsi embarquée dans une lutte opposant l’humanité aux arpenteurs célestes, d’immenses créatures qui vivent cachés dans les plus hautes couches de l’atmosphère terrestre.

Passons à la lecture de ce premier tome!

Panini Manga nous offre une édition plutôt qualitative pour ce tome 1 de Sarissa of Noctulicent Cloud. En début de volume on découvre de superbes pages couleurs, et globalement le reste est tout aussi correct.

Page couleur Sarissa of Noctulicent Cloud Panini Manga Tome 1 Miki Matsuda Kome Les Trésors du Nain
© by KOME / Tokuma Shoten

Du point de vue de l’histoire, Sarissa nous présente le personnage de Shinobu Nabari. Cette dernière est de nature très discrète, trop discrète même, si bien que beaucoup ne la remarquent pas. Elle en devient même complètement invisible, au sens propre du terme! En effet, elle bénéficie d’une capacité étrange qui lui permet d’effacer sa présence…

Extrait Sarissa of Noctulicent Cloud Panini Manga Tome 1 Miki Matsuda Kome Les Trésors du Nain
© by KOME / Tokuma Shoten

On apprendra finalement qu’elle n’est pas la seule dans ce cas lorsqu’elle rencontrera Gabriel. Ce dernier est capable de voir à travers les murs et à des distances bien supérieures à celle d’un humain.
Les deux jeunes sont en fait des « Fireballs ». Ce sont des enfants qui sont tous nés le même jour, au moment où passait une météorite et qui bénéficient de capacités particulières. (Un petit air d’Umbrella Academy non?)

Extrait Sarissa of Noctulicent Cloud Panini Manga Tome 1 Miki Matsuda Kome Les Trésors du Nain
© by KOME / Tokuma Shoten

Évidemment, ces enfants représentent une ressource des plus intéressantes pour les forces militaires… D’autant plus que le monde est en proie à des espèces mystérieuses: les arpenteurs célestes!

Extrait Sarissa of Noctulicent Cloud Panini Manga Tome 1 Miki Matsuda Kome Les Trésors du Nain
© by KOME / Tokuma Shoten

Pour le coup, cela m’a rappelé Evangelion mais aussi Adam que je vous présentais le mois dernier. Ce premier tome nous offre de belles confrontations, très dynamiques. Le dessinateur gère d’une main de maître les designs des créatures et des avions. Il nous offre des joutes aériennes incroyables.

Mais je dois dire que parfois, côté personnage c’est un peu décevant… Il y a le code graphique certes, mais il y a aussi des erreurs.

Extrait Sarissa of Noctulicent Cloud Panini Manga Tome 1 Miki Matsuda Kome Les Trésors du Nain
Le placement des éléments du visage de Shinobu est vraiment très étrange ici par exemple.
© by KOME / Tokuma Shoten

Et pour ceux qui se demanderaient, le titre provient d’une arme utilisée dans l’Antiquité par les armées macédoniennes : la Sarisse. Il s’agit d’une lance longue de 6 à 8 mètres, qui permettaient de repousser les ennemis à distance. Ici, le titre fait référence au Tonnerre Bleu, l’avion utilisé par les forces de l’IOSS pour lutter contre les Arpenteurs.

En résumé:

Sarissa of Noctulicent Cloud est un seinen dont la lecture fut vraiment plaisante. D’autant plus que les oeuvres de SF Fantasy sont assez rares dans le monde du manga!

Côté histoire, pour l’instant je n’ai pas grand chose à redire. Les bases sont posées, on a beaucoup d’explications de background: on sait où on est!

Le seul bémol que j’émettrai c’est que le début est assez « rude ». En effet, on nous présente Shinobu comme une élève mais finalement ce côté « scolaire » est très rapidement expédié. Trop rapidement peut-être. Mais d’un autre côté cela permet de nous mettre directement dans l’action. Un mal pour un bien selon moi.

Concernant le dessin, c’est vraiment très soigné et impressionnant quand il s’agit des créatures et des avions. On sent que le dessinateur maîtrise. Mais pour les personnages… J’avoue avoir un peu de mal à m’y faire.

Et j’attends impatiemment de découvrir la suite de l’oeuvre: où va-t-on nous emmener?

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire