Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Tetsu & Doberman, tome 1 de Tsutomu Ohno!
Les Trésors du Nain: Tetsu & Doberman, tome 1 de Tsutomu Ohno!

Les Trésors du Nain: Tetsu & Doberman, tome 1 de Tsutomu Ohno!

par Balin 26 septembre 2021

Après nous avoir proposé Buchimaru Chaos, les éditions Doki-Doki nous présentent une nouvelle oeuvre de Tsutomu Ohno: Tetsu & Doberman!

Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique

Le chien: le plus fidèle ami de l’Humain!

Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique
©2020 Tsutomu Ohno/ SQUARE ENIX

Un jeune orphelin décide de reprendre le flambeau de son plus grand héros… Big One le Chasseur!

Autrefois, un héros est intervenu pour sauver le monde. Son nom : Big One Kurogane. Mais lorsqu’il décède quelques années plus tard, son partenaire, Doberman, disparaît de la circulation.
13 ans plus tard… Tetsu Himukai est un adolescent qui travaille à mi-temps pour aider financièrement l’orphelinat où il a grandi. Au fil du temps, son admiration pour Big One a perdu de sa ferveur. Quand il apprend que son orphelinat doit être rasé pour faire place à un nouveau projet immobilier, il décide d’aller tirer les choses au clair avec le propriétaire du terrain, qui s’est entouré d’hommes peu recommandables. Tetsu ne tarde pas à se retrouver en mauvaise posture… C’est alors que surgit Doberman, l’ancien partenaire de Big One Kurogane !

Passons à la lecture de Tetsu & Doberman !

Tetsu & Doberman c’est l’histoire de deux personnages: Tetsu et… Doberman. Et oui, ça ne s’invente pas.
Tetsu est un jeune orphelin, qui travaille en tant que serveur dans un restaurant afin de subvenir aux besoins de l’orphelinat dans lequel il a grandi. Doberman est un limier, c’est à dire un anthropomorphe qui accompagne un chasseur. Le duo chasseur/limier a la capacité, par un accord plus ou moins tacite, de partager ses sens et sa force. Mais le canidé n’est pas un simple limier… C’est LE limier, celui qui accompagnait Big One Kurogane, le All Might de l’histoire et l’idole d’enfance de Tetsu.

Alors que son maître était sur son lit de mort, il a fait promettre à Doberman de retrouver et d’accompagner son petit fils… Vous l’aurez compris, il s’agit de Tetsu. C’est ainsi que le rêve oublié de Tetsu de devenir un chasseur va ressurgir et que son aventure avec Doberman va débuter. L’objectif est simple mais efficace: devenir le plus grand chasseur au monde! L’esprit nekketsu est bel et bien de la partie!

Extrait Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique
©2020 Tsutomu Ohno/ SQUARE ENIX

Le reproche que l’on peut faire à ces débuts, c’est évidemment le côté convenu. Le récit fait appel à plusieurs figures et situations archétypales pour se lancer et devient, de fait, assez prévisible. La suite, c’est un enchaînement de mission; mais une intrigue plus consistante semble s’immiscer. À mon sens cela reste pourtant un peu trop superficiel, en retrait pour qu’on y croit vraiment.

Scénario: 3/5

Côté dessin, j’avais déjà beaucoup apprécié ce que proposait Tsutomu Ohno dans Buchimaru Chaos; je suis d’autant plus charmé par Tetsu & Doberman. L’auteur propose des mises en scène plus audacieuses et ambitieuses que dans sa première série. Il n’hésite pas à employer un découpage cinématographique pour les scènes d’action, comme c’est le cas dans l’extrait ci-dessous.

Extrait Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique
©2020 Tsutomu Ohno/ SQUARE ENIX

J’ai également beaucoup apprécié les designs des limiers, on reconnait bien les différentes races et surtout ils ont tous du charisme. Les passages de « synchronisation » sont également bien pensé; on ressent la synergie du duo. Globalement c’est donc une série avec un très bon dessin! Mon seul petit regret est qu’on n’ait assez peu d’aperçus des paysages et, quand on en a, il s’agit de déserts…

Dessin: 4/5

Une des forces de ce premier tome, et des 2 suivants je l’espère, ce sont ses personnages. D’abord, Tetsu est un protagoniste que j’ai trouvé très intéressant. Le titre étant un shonen, je m’attendais au classique héros prêt à tout pour accomplir ses rêves; ici devenir un chasseur. C’était le cas dans les premières pages, mais très rapidement on découvre un personnage bien plus terre à terre qu’il n’y paraît. Lui-même dit que devenir un chasseur est quelque chose qui ne pourra jamais arriver. Ses priorités ont évolué, passant de celle d’un garçon rêveur à celle d’un jeune homme désirant protéger ce qu’il aime.

En cela, je trouve qu’il ressemble à Midoriya, un personnage forcé de renoncer à son rêve d’enfant car son statut est trop éloigné de ce rêve; mais qui persiste dans son admiration pour le « numéro 1 ».

Extrait Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique
©2020 Tsutomu Ohno/ SQUARE ENIX

Un autre point qui rapproche Tetsu de Midoriya, c’est leur modèle et mentor. La rencontre du maître et de l’élève se fait de manière similaire; providentiellement, et apporte au protagoniste de l’histoire l’opportunité de réaliser son rêve d’enfance. Mais là où All Might est mû par l’envie de transmission, Doberman est lui lié à Tetsu par le devoir, une promesse. De fait, le duo de Tetsu & Doberman est bien plus soudé que celui de MHA et la dynamique en est différente. J’ai beaucoup aimé le personnage de Doberman, très droit, très juste et surtout totalement dévoué à la cause qu’il sert.

Personnages: 4/5

Pour finir, l’univers de Tetsu & Doberman m’a également beaucoup plu. Le concept des Limiers donne du charme à l’univers, lui donne une identité. D’abord les visuels, qui représentent vraiment bien les canidés que l’on peut connaître; mais aussi les capacités de synchronisation qui reprennent et offrent les perceptions canines aux chasseurs. Et il y a évidemment les différents duos Chasseurs/Limiers qui sont déjà nombreux et variés dans ce premier tome! On peut espérer en voir d’autres dans les tomes suivants, et dans d’autres situations étant donné la polyvalence du métier de chasseur (petits services, filature, chasse aux monstres…)

Pour l’instant, l’organisation de la Guilde reste un peu mystérieuse, mais c’est également un bon moyen de susciter l’intérêt selon moi. Ce côté fantasy, avec les missions, les rangs et les créatures à chasser contraste avec les éléments contemporains qu’on retrouve dans l’oeuvre.

Extrait Les Trésors du Nain Tetsu & Doberman Tome 1 Tetsuwo Beltta Doki Doki Tsutomu Ohno Shonen Avis Review Critique
©2020 Tsutomu Ohno/ SQUARE ENIX

Là où l’oeuvre m’a un peu déçu, c’est sur le développement de l’univers, notamment des paysages et des décors. Si l’on a droit à quelques arrières-plans urbains, le gros de ce qu’on nous montre est… désertique. Placer l’action dans un désert, pourquoi pas, mais désertique ne veut pas dire vide à mon sens. De même, les concepts évoqués au cours de ce premier tome auraient mérité plus d’approfondissement.

Univers: 3/5

Tetsu & Doberman: en résumé !

Pour commencer, j’ai vraiment apprécié ce premier tome de Tetsu & Doberman. Pour avoir déjà lu Buchimaru Chaos, la première série de Tsutomu Ohno; j’ose dire que l’auteur a appris de ses erreurs. Là où Buchimaru Chaos proposait quelque chose d’assez « classique » (des ninja, des esprits gardiens et de la bagarre), Tetsu & Doberman fait un peu plus atypique. Reprendre cet adage qui fait du chien le meilleur ami de l’oeuvre et le placer au centre de son récit, c’est plutôt original je trouve.

Et ça l’est encore plus quand l’auteur met en scène différentes races de canidés et de véritables synergies. Les duos, qui comptent un chasseur et un limier sont bien pensés; à la fois complémentaires et opposés. Cela donne une bonne dynamique au récit.

L’histoire en elle-même m’a rappelé My Hero Academia. Un protagoniste plein de rêves, qui doit y renoncer face à la dure réalité et qui finalement s’engage dans une autre voie. Jusqu’au jour où le héros qu’il admirait, le modèle de son enfance ressurgit face à lui et lui propose d’accéder à son rêve. L’arrivée prophétique du mentor est prévisible mais reste très efficace.

Et ce que j’ai particulièrement apprécié dans l’oeuvre, c’est la mentalité du personnage principal. Très rêveur au départ, il fait finalement preuve d’une grande maturité du fait de son passé. Pour une fois qu’on a un héros ancré dans la réalité de son monde, je pense qu’il faut le souligner.

En revanche, il y’a quelques points qui auraient pu être approfondis, comme la partie visuelle de l’univers par exemple.

Note globale: 14/20

La Team te suggère aussi